10 clés pour garantir le succès dans les négociations

La négociation est un art qui, comme la tactique militaire, doit être perfectionné par la théorie ET la pratique. Il est important de toujours se préparer mentalement pour “gagner”. Faire le travail de base bien avant de se retrouver à la table des négociations et choisir le chemin, ou la stratégie, que vous allez choisir. Un esprit positif aidera, accompagné de confiance et d’estime de soi. Mettez de côté les doutes que vous pouvez avoir et engagez-vous ensuite dans la poursuite de votre objectif.

Les cinq piliers des compétences pour réussir ses négociation sont :
– mettre l’accent sur les points communs,
– présenter des arguments clairs,
– être innovant et ouvert aux options,
– mettre l’accent sur les problèmes à traiter,
– rechercher une solution claire.

Il est primordial d’être clair sur le résultat que vous cherchez à obtenir. Toutefois, en arrière-pensée, vous devez être prêt à un compromis dans une certaine mesure.

Un bon négociateur est un excellent communicant et comprend comment les êtres humains pensent, ressentent, et fonctionnent. Vous devez être capable de vous lier d’amitié avec les gens assis de l’autre côté de la table de négociation. Vous devez savoir quand attaquer, quand il faut accepter un compromis, et quand il faut sortir de la négociation. Un négociateur est à maints égards un artiste qui a besoin d’une grande quantité de créativité pour orienter les négociations vers une réussite. Un négociateur doit garder à l’esprit : équité, rapidité et position ferme.

Selon les gourous il ya des tactiques à utiliser pour la négociation:

  1. Se concentrer sur le problème ou la question. Les arguments logiques sont la clé pour faire progresser des négociations.

  2. Il est important d’être ferme mais poli en prenant position ou en présentant un point.

  3. Mettre clairement l’accent sur les avantages et les inconvénients.

  4. Soyez patient et laissez le processus de négociation suivre son cours.

  5. Mettez votre ego de côté et concentrez-vous sur la question centrale. C’est trouver une solution amiable qui est important, pas votre statut ou votre estime de vous.

  6. Ne jamais menacer ou manipuler la partie adverse, c’est complètement immoral et injuste.

  7. Essayez de trouver des solutions qui sont basées sur l’intérêt et non sur les désirs individuels ou les objectifs individuels. Il est préférable d’examiner toute situation dans son ensemble plutôt que d’un point de vue personnel.

  8. Évitez les pièges psychologiques et ayez la magnanimité d’admettre quand vous avez tort. Soyez ouvert d’esprit.

  9. N’acceptez les solutions faibles et d’essayer de négocier un règlement bancal. Des mesures temporaires ne sont pas ce dont vous avez besoin. Une solution permanente doit être recherchée.

  10. Accordez de l’importance au temps, aux horaires et aux échéances. Un bon négociateur ne va pas tourner autour du pot ou adopter des tactiques dilatoires ou perdre du temps à parler des choses banales. Il est professionnel pour obtenir immédiatement des résultats.

La plupart des êtres humains naissent négociateurs. Dès le premier souffle d’un bébé, il mène le monde autour de lui à la baguette. La plupart d’entre nous, consciemment ou inconsciemment, faisons ce que nous avons à faire pour faire notre propre chemin dans la vie. Et, si nous y regardons de près, il est juste normal de maîtriser l’art de la négociation : savoir évaluer la position et les objectifs de la personne en face de vous, rechercher une solution qui convienne à chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *