Tous les articles par cpositif

Les lois immuables de l’argent et comment les maîtriser pour sortir du manque

Vous a-t-on jamais appris à gérer votre argent ? Est-ce que quelqu’un vous a donné les règles éternelles pour faire fructifier votre argent et voir votre compte en banque grossir ?

Certainement non.

Si vous êtes comme moi il y a plusieurs années, vous gérez donc assez mal votre argent, et vous devez assez souvent vous retrouver avec des fins de mois plus difficiles qu’elles ne devraient l’être. Peu d’argent pour faire ce qu’on veut faire, parfois même on se retrouve obligé d’emprunter (à ses parents, amis, à la banque). C’est en général le début de la fin, et un engrenage presque sans fin d’emprunts et de remboursements.

Pourtant, il existe plusieurs guides très sérieux et efficaces qui ont aidé des dizaines de milliers de personnes avant vous à maîtriser leurs finances, réduire leurs dettes et accéder à une vie matérielle plus aisée, voire à la fortune.

Pour moi, le premier de ces guides a été un livre que j’ai lu il y a maintenant 25 ans et qui m’a aidé à mettre fin aux cycles difficiles. Après l’avoir lu, j’ai rapidement mis fin aux soucis récurrents que l’argent me posait. Je ne gagnais pas plus, mais j’étais soudainement devenu plus riche !

Ce guide, c’est une référence une référence écrite il y a près de 100 ans, et qui conserve aujourd’hui tout son attrait pour tout ce qui touche à l’état d’esprit autour de l’argent et de la fortune. Ce guide est disponible chez Editions Samarkand pour que vous aussi le lisiez et qu’il améliore votre situation financière.

Ce livre, c’est L’homme le plus riche de Babylone.

L'homme le plus riche de Babylone

Il faut que je vous raconte un peu l’histoire de l’auteur de ce livre et de la création de celui-ci. Son auteur est un américain du nom de George S. Clason, qui est connu essentiellement pour cet ouvrage, et pour avoir été éditeur de cartes des États Unis. À l’origine, il ne s’agit pas d’un livre seul et complet, mais de petits prospectus.

Les banques du pays, qui avaient besoin d’améliorer les connaissances de l’argent de leurs clients, commandaient ces prospectus et les distribuaient gratuitement. Et ça marchait ! Leurs clients s’en tiraient mieux avec l’argent, devenaient plus riches, et revenaient voir les banques pour à nouveau emprunter et surtout rembourser leur emprunts.

Ce livre n’est pas compliqué à lire. Souvent, les gens ont peur des livres sur l’argent, car ils pensent qu’on va parler actions, placement, crédit, rentabilité etc. Mais il n’y a rien de tout cela dans ce livre. Car il s’agit d’une série d’histoires de personnes qui ont développé leur richesse à l’époque de Babylone. De simples histoires, avec des mots simples comme chèvre, patisseries, travail, commerce.

Le fait que les histoires se passent à Babylone est un prétexte, mais un prétexte judicieux : la civilisation babylonienne est très ancienne, elle remonte à 1700 ans avant Jésus Christ et a perduré pendant des centaines d’années, en un lieu qui n’était pas du tout favorable : c’est la seule entreprise des hommes qui a permis à cette cité de perdurer aussi longtemps. Et c’est aussi l’entreprise et la volonté des hommes qui leur assure la richesse.

Il ne suffit pas de se pencher pour ramasser les fruits qui sont disponibles, même si parfois, c’est beaucoup plus que d’autres personnes ne font. Il faut aussi utiliser son ingéniosité, savoir se lancer dans des projets pour mener à bien son indépendance financière et augmenter sa richesse.

En fait, dans ce livre remplit de paraboles faciles à retenir, vous apprendrez des règles d’or et des remèdes pour renflouer vos finances. Je vais vous les donner ici, mais les lire dans le livre original est plus pertinent et influencera beaucoup plus votre vie.

Les 3 règles d’or de l’argent

Cela va vous crever les yeux d’évidence, mais il est bon de le souligner et de le dire haut et fort. Pour devenir riche il faut :

  • acquérir l’argent
  • le conserver
  • le faire fructifier

Certains vont me dire que j’enfonce des portes ouvertes, mais référez-vous aux paragraphes plus haut : il y a de nombreuses personnes qui ne savent pas conserver leur argent, même si elles savent en acquérir. Et dans une société où l’offre est très abondante, elles confondent besoin et désir.

Justement, on va tout de suite aborder les 7 remèdes qui vous permettront de faire fructifier votre argent :

Les 7 remèdes pour améliorer vos finances

  1. Payez vous d’abord. Si vous ne gardez pas de l’argent pour vous, il vous filera entre les doigts et quand vous regarderez vos mains seront vides. Mettez 10% de vos revenus de côté (Conserver)
  2. Contrôlez vos dépenses. Apprenez à faire la différence entre besoin et désir, apprenez à acheter les bons produits qui vont réellement vous fournir le service que vous en attendez (Conserver).
  3. Faites fructifier votre argent. Rien ne sert d’avoir un bas de laine si on ne le fait pas grandir. Enfin, c’est déjà pas mal, mais ce n’est pas assez.
  4. Sécurisez votre argent. Ne placez pas tout en Bitcoins par exemple, vous allez boire la tasse tous les deux jours, vous serez à la merci de voleurs et vous n’aurez aucune garantie. Diversifiez vos investissements vous protéger des changements de situation.
  5. Apprenez à rentabiliser tous vos investissements. Même votre logement est quelque chose qui doit vous rapporter de l’argent, ne serait-ce que comparativement. Achetez plutôt que louer : vous ferez au moins de l’épargne forcée.
  6. Pensez à votre avenir et trouvez-vous des revenus qui pourront continuer même si vous ne travaillez plus.
  7. Devenez plus expérimenté et plus sage dans la gestion de votre richesse.

L’homme le plus riche de Babylone, c’est une succession de plans comme ceux évoqués plus haut, des plans qui ne manquent jamais de vous apporter plus d’abondance, plus de sécurité par rapport à l’argent et à vos besoins matériels. Des plans simples à lire et à comprendre,

Or, assurer ses besoins matériels, c’est la première étape du développement personnel. Si on doit se préoccuper de manger, de se loger ou de payer l’éducation de ses enfants, on est beaucoup moins enclin à se préoccuper de ses émotions, de sa réussite personnelle, de sa santé aussi.

L’homme le plus riche de Babylone est donc un indispensable livre de développement personnel : il vous permettra de briser les chaines qui vous lient à l’argent, de voir celui-ci comme un outil et non comme un besoin, et d’acquérir un esprit libre des choses matérielles.

Des milliers de personnes avant vous ont lu cet ouvrage et l’ont qualifié de meilleur livre sur le planning financier personnel et sur la fortune personnelle. Il les a aidés à acquérir une plus grande aisance personnelle et à faire grandir leur fortune.

« Oh ! Que l’argent est abondant pour ceux qui comprennent les règles simples de son obtention ». Si vous suivez la sagesse des hommes les plus riches de Babylone, votre tranquillité financière — et une vie de liberté — sont à 7 étapes de vous.

Vous pouvez retrouver ce livre :

En numérique

En papier

Comment calmer les sentiments douloureux ?

Les sentiments douloureux sont des blessures que l’on porte chaque jour et qui nous font courber l’échine au niveau du mental. Dans cet extrait de Libérez-vous de vos soucis et retrouvez santé & joie de vivre, Marie Lecardonnel vous apprend à faire le tri de ces sentiments douloureux avant d’apprendre à vous en débarrasser.


Les soucis provoquent de manière exacerbée certaines émotions comme la colère, la peur, la tristesse, et d’autres sentiments tels que la montée de l’angoisse, la rancune, la jalousie. Tous font souffrir. Comme en plus, ainsi que vous venez de le voir, ils nuisent à votre santé, éliminer le trop-plein est doublement important.

Première remarque : l’événement qui provoque ces sentiments n’a en lui-même aucun pouvoir. Ce n’est pas un virus, il ne vous attaque pas. C’est la façon dont vous le vivez qui est destructrice. Si quelque chose dans votre cerveau vous empêchait totalement de penser, l’événement n’aurait aucune portée significative.

Deuxième remarque : vous allez justement tout au long de ce livre apprendre à traiter autrement les événements pour qu’ils vous touchent moins. Mais pour parer au plus pressé, je vous propose une sorte de « traitement immédiat » des sentiments douloureux.

Comme vous allez le voir, ils sont à manier avec précaution. Ce n’est pas une guerre qu’il faut mener contre eux, mais un processus de canalisation. Celui-ci est essentiel, car plus vous laissez les émotions vous envahir intensément et durablement, plus, selon le psychiatre Christophe André1, elles vont pouvoir se reproduire dans des circonstances semblables. Pire encore, vous craquerez nerveusement pour des événements de plus en plus bénins.

Halte au refoulement

Vous vous imaginez peut-être qu’en contrôlant férocement vos pensées et vos émotions perturbatrices, vous allez vous en tirer facilement. Erreur. Plus vous vous durcissez, plus vous cherchez à « enfoncer» ce qui fait mal dans votre cerveau, plus vous entretenez votre malaise et portez préjudice à votre santé.

Ce n’est pas difficile à comprendre. Les sentiments que vous essayez de repousser s’impriment dans votre subconscient (on dit qu’ils sont refoulés) où ils continueront d’agir. Dissimulés à votre conscience, ils n’en restent pas moins inscrits quelque part en vous. Ce qui ne s’exprime pas, s’imprime.

Apparemment vous ne ressentez plus, ou moins, de souffrance morale, mais votre cerveau émotionnel conserve la trace de l’émotion refoulée. Il n’est pas content et envoie à votre organisme des messages nerveux et chimiques peu aimables. Comme la souffrance n’a pas vraiment disparu, elle se reporte sur un de vos organes. C’est ce qu’on appelle « somatiser » (du latin soma : le corps). Les scientifiques pensent que les émotions refoulées sont encore plus génératrices de maladies que celles qui apparaissent à la conscience.

N’écoutez surtout pas les conseils du genre «prends sur toi ». Ce sont des vecteurs de maladies. Ils ne vous aideront pas à aller mieux, au contraire. Et si vous les suivez, quelque chose d’essentiel pourra se modifier en vous. Les hommes, particulièrement, ont payé un lourd tribu à l’injonction qui leur est faite depuis tout petit de ne pas manifester leur peur ou leur chagrin. Le « si tu pleures, tu n’es pas un homme » a causé chez eux bien des dégâts.

Ce n’est pas seulement le corps qui trinque, mais aussi le cerveau émotionnel qui prend l’habitude de tout réprimer et donne finalement un personnage coupé de ses émois. Or les émotions, vous l’avez vu dans le chapitre précédent, sont utiles. Entre autres, elles permettent de mieux faire preuve d’empathie (avoir la capacité de se mettre à la place d’autrui). Quand elles sont réprimées, les aspects affectifs et relationnels sont faussés. Ne parvenant pas à comprendre les autres, on se sent mal à l’aise avec eux. C’est pourquoi les hommes ont beaucoup plus de difficultés à se livrer et à avoir des communications « cœur à cœur » que les femmes. Ces dernières ayant été autorisées à s’épancher.

Dans son livre, le psychiatre Alain Braconnier2 souligne « la confirmation scientifique de la nette supériorité des femmes à percevoir et décoder les sentiments d’autrui. Dans plus de 80 % des études, elles montrent une perception plus juste de l’émotion ressentie » (lorsqu’on leur montre en photo des expressions de visage).

Les sentiments refoulés peuvent aussi ressortir en bloc par exemple dans une véritable dépression. Celle-ci, qui semble sans objet, a été en quelque sorte « préparée » pendant longtemps. C’est comme si la soupape du cerveau émotionnel avait brusquement cédé et toute la tristesse bloquée surgit en masse.

Une stratégie tout en douceur

Ne pas refouler les émotions est une chose, les laisser vous faire souffrir, une autre. Il existe un moyen d’éviter ces deux extrêmes : laisser venir le sentiment douloureux, puis le dissoudre en l’analysant. Vous refaites, à l’envers, le cheminement de pensée ayant abouti à ce que vous ressentez.

Quelques questions bien posées auront le mérite de vous redonner le sourire. Dès qu’un sentiment perturbant vous envahit, prenez ce livre. Demandez-vous successivement et répondez directement :

D’ou vient ce sentiment ?

………………………………….……….………

………………………………….……….………

Pourquoi me touche-t-il ?

………………………………….……….………

………………………………….……….………

A-t-il vraiment une raison d’être ?

………………………………….……….………

………………………………….……….………

Me ramène-t-il à un épisode douloureux de ma vie ?

………………………………….……….………

………………………………….……….………

Est-ce que je dois le laisser me faire du mal ?

………………………………….……….………

………………………………….……….………

Change-t-il quelque chose à la situation ?

………………………………………….……….…..

Qui ma colère ou mon ressentiment fait-il le plus souffrir ?

……………………….……….…..

………………………………….……….………


Retrouvez l’intégralité du livre de Marie Lecardonnel dans votre librairie ou en téléchargement, et dites au revoir aux soucis.

Pour en savoir plus sur ce livre, cliquez ici.

Dites au revoir aux pensées négatives

On a tous besoin de mettre de côté nos pensées négatives. Particulièrement en ce moment où l’avenir n’est pas serein, où les rumeurs et l’incertitude extérieure vont bon train.

Mais même quand la vie est « normale », on peut être assailli par les pensées négatives, ou cultiver celles-ci à outrance, sans le vouloir, pour une raison ou un autre.

Ces pensées négatives n’existent que dans notre esprit. Si vous regardez autour de vous, que vous prenez des jumelles ou un microscope, vous ne les découvrirez nulle part ailleurs. Seuls vous et moi pouvons les observer, les décortiquer, et les reconnaître pour ce qu’elles sont : des poisons de l’âme.

Or, vous le savez, l’Homme est ce qu’il pense, et quelqu’un qui a des pensées négatives va plus facilement être triste, déprimé, immobile face aux challenges qui l’entourent, parfois même jusqu’à la dépression. Ce n’est pas facile, ce n’est pas possible de se sentir libre et heureux si dans sa tête on ne se sent pas libre et heureux, débarrassé de pensées négatives.

Transformer vos pensées négatives est toutefois possible, et c’est le but que s’est fixé Julie dans le livre qui sort ce week-end.

Julie Guerrière Pacifique a déjà publié Transformer votre vie, 19 pistes pour améliorer mes relations, me libérer de mes pensées négatives et réaliser mes rêves ! , un livre reçu avec enthousiasme par des milliers de lecteurs, avec des commentaires comme « très bon livre, très positif et motivant » ou « Ce livre m’a rendu Heureuse tout le long de ma lecture ».

Dans son nouveau livre Transformer vos pensées négatives pour enfin voir la vie du bon côté, elle enfonce le clou et vous donne les outils, les armes, les clés pour apprendre à, tous les jours, régulièrement et automatiquement, mettre à bas ces pensés négatives qui vous empoisonnent l’existence.

De quoi s’agit-il dans ce livre ? De prendre le pouvoir ou de reprendre le pouvoir sur vos pensées. De reprendre les rênes de votre existence. Comme elle le dit elle-même :

C’est VOTRE VIE et il vous appartient de la choisir telle que
vous la désirez vraiment.

Ce choix n’est pas toujours facile, et notre éducation autant que notre culture ne nous apprennent pas forcément à le faire. On apprend à écouter nos parents, nos professeurs, nos responsables, notre entourage. Et à la fin du compte, même si ceux-ci ont la meilleure intention du monde, ils ne cultivent pas forcément dans notre esprit le goût de l’aventure, de l’autonomie, de la libre pensée, constructive et optimiste.

Regardez certains médias : ils cultivent la peur et l’angoisse, l’attente de ce qui va se produire, dans quelques minutes ou dans quelques heures. Bien sûr, pendant que vous attendez cette révélation de la chose horrible qui va arriver, ils peuvent diffuser des pubs qui vont faire grossir leur chiffre d’affaires. En faisant cela, ils ne veulent pas du mal, pas forcément. Mais ils sont égoïstes et pensent d’abord à leur propre intérêt : augmenter leurs chiffres d’audience.

VOUS êtes la seule personne qui peut vous défendre contre cela, contre cette peur permanente de ce qui va se passer. VOUS êtes aux commandes, et c’est à vous de renforcer vos pensées positives.

Même s’il est une machine merveilleuse, notre cerveau n’est qu’une machine. Et nous comprenons mieux jour après jour comment il fonctionne. Julie vous accompagne le long de cette connaissance et vous apprendra à transformer vos pensées négatives et à les remplacer par d’autres types de pensées.

9 clés vous accompagneront tout au long du livre pour ouvrir l’une après l’autre les portes qui enferment votre esprit. 9 clés que vous pourrez utiliser facilement l’une après l’autre afin de transformer vos pensées négatives, et vous révéler telle que vous pouvez être en réalité.

Le livre de Julie Guerrière Pacifique est disponible aujourd’hui en version numérique sur Kindle ou sur la boutique. Vous pouvez aussi le commander en version papier sur la boutique ou sur Amazon, et vous pourrez le commander en librairie dans quelques jours.

Dans un prochain article, je vais vous révéler quelles sont ces neuf clés. Mais comme vous avez le pouvoir de changer votre vie et de choisir vos pensées, vous avez le pouvoir de découvrir l’intégralité de ces clés dès aujourd’hui et de les exploiter dans la méthode que vous propose Julie.

Les soucis ? Pas pour vous

La grande majorité de nos problèmes de santé trouvent leur source dans les soucis de tous les jours. Et pourtant, il ne tient qu’à nous de nous en libérer !

Comment ? Simplement en suivant les précieux conseils du guide pratique de Marie Lercardonnel Libérez-vous de vos soucis et retrouvez santé & joie de vivre.

Image

 Autrice de nombreux ouvrages sur la santé et le bien-être, Marie Lecardonnel révèle dans ce guide unique tout ce qu’il vous faut absolument savoir pour triompher de vos soucis en utilisant à la fois la puissance de votre esprit et le pouvoir de votre corps physique.

Au fil des chapitres, vous apprendrez à vous libérer de tout ce qui vous pèse et découvrirez les “secrets” de ceux à qui tout réussit et pour qui la vie est une source permanente de joies et de satisfactions. Ce livre est maintenant aussi un livre audio, lu par Eva Landolt, qui vous accompagnera et vous montrera la voie vers une vie plus heureuse et plus positive. Presque 8 heures de conseils pour améliorer tous les aspects de votre vie, retrouver forme, santé, joie de vivre. Et vous savez comme moi que nous en avons besoin en ce moment. Ce livre audio est disponible dans la plupart des boutiques de livres audio numériques : 

Livreaud.io,
Audible,
Google,
Amazon,

et vous pouvez le télécharger dès aujourd’hui. 

Si vous appréciez les livres audio et que vous n’êtes pas abonné(e) à Audible, je vous rappelle que vous pouvez télécharger ce livre audio gratuitement ! 

En effet, avec Audible, le premier mois d’abonnement est gratuit, et vous pouvez arrêter votre abonnement quand vous voulez, tout en conservant les livres audio que vous avez déjà dans votre bibliothèque. L’occasion en or de découvrir ce livre audio sans faire de mal à sa tirelire. 

Pour en savoir plus sur l’offre d’abonnement Audible et profiter du téléchargement gratuit de ce livre audio, allez sur le site d’Amazon (Audible est une filiale d’Amazon). 

Ça me ferait vraiment plaisir que vous en profitiez pour écouter ce livre et transformer votre vie pour la rendre plus heureuse et plus positive.

Vous pouvez retrouver ce livre de développement personnel dans les autres formats en cliquant ici.

Dites au revoir aux soucis, vivez une vie plus heureuse et pleine de santé

La grande majorité de nos problèmes de santé trouvent leur source dans les soucis de tous les jours. Et pourtant, il ne tient qu’à nous de nous en libérer ! Comment ? Simplement en suivant les précieux conseils du guide pratique de Marie Lercardonnel Libérez-vous de vos soucis et retrouvez santé & joie de vivre.

Autrice de nombreux ouvrages sur la santé et le bien-être, Marie Lecardonnel révèle dans ce guide unique tout ce qu’il vous faut absolument savoir pour triompher de vos soucis en utilisant à la fois la puissance de votre esprit et le pouvoir de votre corps physique.

Au fil des pages, vous apprendrez à vous libérer de tout ce qui vous pèse et découvrirez les “secrets” de ceux à qui tout réussit et pour qui la vie est une source permanente de joies et de satisfactions.

En mettant en application ses conseils, vous découvrirez comment neutraliser les sources d’anxiété, de stress, de déprime, ce qui vous fait mal : mésentente conjugale, inquiétude pour les enfants, conflits de voisinage, problèmes d’argent … tout cela et bien d’autres soucis qui ne vous gâcheront plus la vie.
Vous trouverez plus de force et d’optimisme en vous-même, vous serez plus heureux et plus dynamique, en pleine possession de vos moyens et de votre santé.

Libérez-vous de vos soucis et retrouvez santé & joie de vivre
Libérez-vous de vos soucis et retrouvez santé & joie de vivre

Cet ouvrage vous apporte des solutions et des conseils à la fois concrets et pratiques qui ont déjà fait leurs preuves, par exemple :

  • ce qu’il faut faire à tout prix si vous êtes dans une situation réellement difficile ou douloureuse, pour la surmonter mais aussi pour la dépasser.
  • les 5 moyens d’évacuer un trop-plein d’émotions plutôt que de le laisser se retourner contre vous.
  • le “truc” infaillible si vous avez un rendez-vous qui vous inquiète (banquier, médecin, etc.)
  • voyez comment les émotions refoulées sont à l’origine de la grande majorité des maladies et comment réagir pour les éviter.
  • le grand “truc” pour être certain de prendre la meilleure décision en toutes circonstances. Quoi faire — et comment le faire.
  • 8 conseils indispensables pour ne jamais être déstabilisé, quels que soient les problèmes et être ainsi en mesure de toujours réagir efficacement.
  • “ce qui ne tue pas rend plus fort”. Des gens sont passés par les pires épreuves. Comment font ceux qui s’en tirent et comment vous pouvez en faire de même.

Et ce n’est pas tout, Libérez-vous de vos soucis et retrouvez santé & joie de vivre vous guide pas à pas sur le chemin d’une véritable métamorphose intérieure. Vous rayonnerez d’une énergie nouvelle qui vous étonnera, surprendra vos proches et aura des effets positifs sur votre santé et votre vitalité.

Ce livre vient juste de sortir au Club Positif, en version numérique et papier. Vous pouvez le retrouver sur AmazonKoboAppleGooogle et Fnac.

Pour retrouver tous les formats et toutes le boutiques, il suffit de cliquer ici.

Vous pouvez choisir votre avenir

Plusieurs personnes m’ont reproché le ton peut être un peu déprimant de mon mail de ce matin, dans sa première partie.

Veuillez m’en excuser si cela vous a touché négativement.

J’ai commis une erreur parce que je suis généralement comme ce vieux paysan de l’histoire suivante : 

Il y avait, dans un village, un homme très pauvre qui avait un très beau cheval. Le cheval était si beau que les seigneurs du château voulaient le lui acheter, mais il refusait toujours.

« Pour moi ce cheval n’est pas un animal, c’est un ami. Comment voulez-vous vendre un ami? » demandait-il.

Un matin, il se rend à l’étable et le cheval n’est plus là. Tous les villageois lui disent : « On te l’avait bien dit! Tu aurais mieux fait de le vendre. Maintenant, on te l’a volé… quelle malchance! » Le vieil homme répond « Chance, malchance, qui peut le dire? » Tout le monde se moque de lui.

Mais 15 jours plus tard, le cheval revient, avec tout une horde de chevaux sauvages. Il s’était échappé, avait séduit une belle jument et rentrait avec le reste de la horde. « Quelle chance! » disent les villageois.

Le vieil homme et son fils se mettent au dressage des chevaux sauvages. Mais une semaine plus tard, son fils se casse une jambe à l’entraînement. « Quelle malchance! » disent ses amis. « Comment vas-tu faire, toi qui est déjà si pauvre, si ton fils, ton seul support, ne peut plus t’aider! » Le vieil homme répond « Chance, malchance qui peut le dire? »

Quelques temps plus tard, l’armée du seigneur du pays arrive dans le village, et enrôle de force tous les jeunes gens disponibles. Tous… sauf le fils du vieil homme, qui a sa jambe cassée. « Quelle chance tu as, tous nos enfants sont partis à la guerre, et toi tu es le seul à garder avec toi ton fils. Les nôtres vont peut-être se faire tuer… »

Le vieil homme répond « Chance, malchance qui peut le dire? »

Vous pouvez retrouver cette histoire dans Histoires magiques du Club Positif.

Je crois à ma bonne étoile, j’ai une vision du monde qui est optimiste et positive, même quand ce qui se passe autour de moi est dur.

Mais ce n’est peut-être pas votre cas, et vous avez peut être en vous des barrières mentales qu’il faut enlever.

Le but final de cet email n’était pas de vous déprimer mais de vous aider à sortir de cet état d’esprit où vous broyez du noir.

La bonne nouvelle, c’est que c’est possible.

Vous pouvez exploiter le potentiel extraordinaire qui sommeille en vous et être de ceux qui prennent les problèmes à bras le corps au lieu de les subir.

Cette semaine Max Piccinini nous offre une série de vidéos. Pendant seulement quelques jours vous allez découvrir:

  • Que le pouvoir est entre vos mains.
  • Comment faire voler vos blocages, vos peurs et transformer vos difficultés en opportunités.
  • Comment accéder à votre plein potentiel, réaliser vos rêves et aspirations.
  • Comment donner un nouveau souffle à votre vie et créer une véritable renaissance ;

Vous pouvez effacer le tableau noir de votre vie passée pour construire votre vie future.

Vous découvrirez également :

  • Ce qui vous a empêché d’atteindre votre plein potentiel
  • Ce qui vous a ralenti dans l’atteinte et l’avancée de vos projets
  • Comment économiser des années d’efforts et de stress pour atteindre vos objectifs sans vous épuiser et y passer toute votre vie
  • Des ressources extraordinaires sommeillent en vous ! Il est temps d’apprendre comment les développer et libérer votre pleine puissance personnelle.

Comme des milliers d’autres personnes qui ont créé une renaissance dans leur vie.

Le premier pas pour débuter ce chemin, c’est un clic. Un clic sur le lien que je vais vous donner et qui va vous apporter beaucoup de réponses, de soutien et de connaissances pour enfin savoir comment réaliser cette vie faite de « plus ».

Cliquez ICI pour accéder gratuitement à la série de vidéos offertes par Max.

Le meilleur de vous-même

Dans quelles conditions réussissez-vous à obtenir le meilleure de vous même ?

Dans quelles conditions obtenez-vous le pire ?

Y a-t-il une possibilité pour vous de reproduire ces situations pour mettre en place régulièrement celle qui amène le meilleur et éviter celle qui provoque le pire ?

Pouvez-vous transformer votre organisation, votre environnement, pour mettre en place les conditions idéales pour toujours obtenir le meilleur ?

Un rituel, une méthode, un objectif à vous répéter chaque matin ?

Une activité, une rencontre qui vous rend heureux, qui vous fait plaisir ?

C’est à vous de décider, c’est à vous de créer ces conditions idéales. C’est encore plus difficile de les obtenir en ce moment, mais si vous essayez, vous serez un peu plus proche déjà du meilleur de vous-même.

Un petit message de soutien

Vous êtes peut-être à la maison, bloqué depuis 3 semaines déjà. Ou vous allez tous les jours de la semaine travailler dans une ambiance un peu étouffante de silence. Ou vous êtes professionnel de la santé et vous jonglez chaque minute avec les urgences et les difficultés.

Nous sommes tous en train d’essayer de nous adapter et de passer le cap d’une époque étonnante où le monde semble s’écrouler autour de nous, mais où en même temps certaines choses gardent un semblant de normalité.

C’est nouveau, c’est angoissant pour certains, c’est pénible pour d’autres qui sortaient des conséquences d’un tremblement de terre, d’une guerre, d’une crise économique.

Notre monde ne sera plus jamais pareil qu’avant, nous ne serons plus les mêmes. Et pour retrouver le confort, la joie, le bonheur, il va falloir encore plus se relever les manches et changer d’état d’esprit.

On ne change pas d’état d’esprit, on ne change pas nos pensées en un instant : cela vient graduellement. Mais cette période est un accélérateur énorme. Préparez-vous dès aujourd’hui aux changements qui vont venir car ils vont venir : la seule chose c’est que nous ne savons pas quels seront ces changements.

Il faut une petite part d’égoïsme pour traverser cette période, mais ne limitez pas cet égoïsme à votre personne : on l’a vu, c’est en pensant à soi, puis aussi tout de suite aux autres que l’on réussit à traverser et à surmonter ces épreuves, ensemble. Si notre famille, notre communauté, notre village ou notre quartier est la victime de la pandémie et des fléaux qui l’accompagnent, nous sommes aussi touchés, parfois plus que les autres. Protégez vous en protégeant les autres.

Vous avez le droit d’être angoissé. Vous avez le droit d’avoir peur. Mais vous n’avez pas le droit de laisser cette angoisse ou cette peur diriger votre vie. Prenez cette peur, décrivez-la, racontez-la. Vous pouvez écrire un journal, cela vous aidera à formaliser ce qui occupe vos pensées (évitez juste de le publier). Mettez cette angoisse dans une petite boîte et contrôlez-la.

Appréciez les petits bonheurs ou les petites victoires qui font une journée : vous avez profité du soleil pendant quelques minutes au cours d’une sortie ou d’une promenade d’exercice, vous avez eu une conversation téléphonique avec quelqu’un que vous n’aviez pas vu depuis longtemps, vous avez rangé votre garage qui attendait cela depuis 5 ans.

Lâchez prise : il y a des choses que l’on ne maîtrise pas et qu’on ne pourra pas maîtriser seul. Cela ne veut pas dire être indifférent, mais VOUS, en tant qu’individu, vous ne pourrez pas sauver le monde.

Lisez ! Avec un ordinateur, une tablette, une liseuse, tous les livres du monde sont à votre disposition ou presque. Lisez pour le plaisir, lisez aussi pour vous former, vous changer. Lisez pour devenir une meilleure version de vous-même.

Ne vous limitez pas à la télévision, encore une fois évitez les chaînes d’infos en boucle et leur litanie de reportages alarmants.

Si vous le pouvez, agissez. Apprenez à faire des masques de protection pour vous, votre famille, votre entourage (ma femme a envoyé une vingtaine de masques à notre famille, en a offert à l’employé de la Poste qui vient chercher ses colis). Si quelqu’un près de vous a besoin d’aide et que vous pouvez la lui donner, faites-le, ce sera la manière la plus productive d’occuper votre temps. Les petits gestes d’aide sont les plus importants.

Si vous avez besoin d’aide, dites-le ! Quelqu’un autour de vous pourra vous l’apporter.

J’espère que ce message vous trouvera en pleine forme, que vous trouverez un peu de soulagement ou qu’il vous donnera de bonnes idées.

Un petit message de remerciements

J’aimerais vous dire que je sais ce que vous devez faire de différent pendant cette crise sanitaire.

J’aimerais vous dire que ça ne va pas durer longtemps.

J’aimerais vous dire que cela ne va pas vous marquer à tout jamais.

J’aimerais vous dire que vous ne penserez pas qu’il y a un avant et un après.

J’aimerais vous dire que personne dans votre entourage ne va être une victime.

Malheureusement, ce n’est pas possible.

La manière dont vous pensez à cette longue et dure période qui s’annonce va déterminer la manière dont vous allez la vivre, la traverser, agir pour le bien de votre entourage et de votre communauté.

Cette manière de penser va être influencée par ce que vous écoutez, avec qui vous parlez, les histoires qu’on vous racontera. Alors pour vous protéger, limitez les chaînes d’actualité au strict minimum.

Passez du temps au téléphone, sur WhatsApp, Skype ou autre avec les personnes que vous ne pouvez pas voir. Profitez en pour leur demander comment elles vont vraiment, occupez vous d’elles.

Si vous êtes dans la santé, relevez la tête de temps en temps pour vous souvenir que c’est pour sauver des vies que vous avez et que vous faites tous ces efforts, que vous êtes un héros invisible. Et sachez que nous sommes tous derrière vous pour vous aider si vous en avez besoin.

Si vous devez encore sortir de chez vous pour travailler, protégez-vous, protégez-vous, protégez-vous. Et protégez les autres.

Tous, par nos actions et notre état d’esprit, nous faisons vivre l’espoir. Tout le monde ne peut pas le faire de la même manière, mais tous nous pouvons le faire.

Il y aura des lendemains heureux. Faites ce qu’il faut pour les vivre.

Merci à vous pour les efforts que vous faites, merci à vous aussi quand vous restez chez vous.