Archives de catégorie : Blog

Rôles et changement

Cette semaine, j’accompagne ma femme à Paris pour un des plus gros événements de l’année pour elle : le salon Création et Savoir Faire. Et lundi je vous ai demandé, en relation avec ce que moi je fais cette semaine, quels étaient vos rôles. Cette activité correspond en effet à un rôle important pour moi, et surprend souvent les gens à qui j’en parle.

Ce n’est pas forcément une question très simple à envisager, et les conclusions ne sont pas toujours évidentes. C’est pourquoi j’aimerais que vous y consacriez le temps nécessaire et que vous notiez vos différents rôles sur du papier.

Il y a peut-être des choses que vous n’avez pas envie de faire mais pour lesquelles les autres comptent sur vous. Il y a peut-être des rôles que vous aimeriez tenir mais que vous n’avez pas aujourd’hui. Il y a peut-être enfin des rôles qui ne correspondent pas à vos valeurs mais qui vous sont imposés par les occasions, des accidents, des moments où vous avez dit oui, alors que vous auriez dû dire non.

Nous n’existons pas dans le vide, nous vivons par rapport à un environnement, un milieu, des relations que nous entretenons, avec intérêt ou parce que nous y sommes obligés. Tout cela peut changer.

Mais pour changer, nous devons savoir où nous sommes et où nous devons aller. Pour changer, nous devons œuvrer, prendre du temps à certaines activités pour nous consacrer aux autres.

Sachez où vous êtes avant de vous poser la question de ce que vous voulez atteindre.

La différence, c’est la qualité

Hier, j’ai passé la journée sur le Salon Créations & Savoir faire, porte de Versailles pour l’installation des stands, surtout celui de ma femme. Un grand salon à destination des particuliers, où l’on trouve tout ce qui est activité de loisirs à orientation manuelle, notamment, couture, tricot, scraping, etc. Et évidemment, même pendant la mise en place, on peut observer chacun des marchands et et créateurs déployer sa créativité.

Tout le monde fait des efforts pour présenter ses produits de la meilleure façon possible, donner envie d’acheter ses produits.

Mais ceux qui font la différence se voient rapidement. Ils font tâche, ils attirent comme des aimants parmi les dizaines de stands qui sont présents. Sur un grand marché comme celui-ci, on peut facilement comparer les offres.

Et les offres qui se détachent rapidement ont toutes quelques choses de plus qui se voit. Le meuble qui permet de mettre en valeur les produits, l’agencement qui donne envie d’en découvrir plus et de savoir ce qui fait la différence. En général, il y a plusieurs choses qui se voient et s’associent et qui font la différence.

C’est rarement un seul meuble, un seul accessoire. Rarement un gadget.
 

On trouve des choses originales, des choses nouvelles, des choses anciennes qui sont remises en avant. À chaque fois, ce qu’on voit c’est de la valeur qui s’exprime de manière tangible, qu’on peut toucher. C’est le moment où l’idée de qualité prend forme de manière tactile.

Vous aussi vous pouvez exprimer votre créativité de différentes manières. Vous pouvez exprimer votre état d’esprit de différentes manières.

En les exprimant de manière tangible, matérielle, vous rendez la qualité visible, touchable, réelle, visuelle. Et c’est là qu’on voit la différence.

La différence c’est la qualité. Et la qualité attire automatiquement les meilleurs clients, les meilleurs partenaires, les personnes avec lesquelles on veut travailler.

  La différence se voit, et la différence, c’est la qualité, la valeur.

Merci pour l’attention que vous m’accordez

Hier, dans mon camion, pendant le très long trajet entre Lyon et Paris, j’ai profité d’un temps de calme pour écouter une présentation d’Idriss Aberkane, le chercheur en neurosciences qui a notamment écrit Libérez votre cerveau.

  J’ai aussi commencé à écouter le dernier livre audio qu’il a publié l’âge de la connaissance. Pour le moment, j’ai trouvé pas mal de redondance entre les deux contenus, alors n’hésitez pas à regarder la présentation gratuite sur Youtube.

Vous la trouverez ici :  https://www.youtube.com/watch?v=ibIjlXSagME

Il évoque une chose qui est très marquante pour moi qui vis en France : l’échec. Il en parle notamment au travers des frères Wright. Qui ont eu tellement d’échecs qu’à la fin, ils sont les premiers à avoir réussi à faire décoller un avion. Ils étaient obligés 😉

  “Par définition, si vous essayez quelque chose de nouveau, vous allez vous planter, parce que sinon quelqu’un l’aurait fait avant vous”. 

Je pense que cette phrase est aussi très juste pour nous : notre ancien moi n’a jamais réussi à faire quelque chose de nouveau, sinon ce ne serait pas nouveau. Donc il y a de fortes chances qu’on n’y arrive pas du premier coup.

Mais si on n’essaie pas, encore et encore, en étant persévérant, on ne rencontrera que l’échec (jusqu’au jour où on réussira).

  Il y a plein d’autres pépites dans cette présentation, mais elle dure plusieurs heures (presque le temps d’un trajet Lyon Paris en camion). Je vous la conseille chaudement.

P.S. Il y a en France une sorte de déni national sur l’intérêt de l’échec. Il faudrait qu’on réussisse toujours du premier coup. Demandez à tous les enfants qui ont appris à marcher s’ils ont réussi du premier coup. Ce sont leurs échecs qui leur ont appris à réussir.  Si vous échouez, c’est que vous avez essayé, ce qui est de toutes façons beaucoup plus que ceux qui feront des commentaires sur vous ne sont capables de faire.

P.P.S. Le titre de cet email est un hommage à une partie de cette présentation. Saurez-vous la trouver ?

Qui Êtes-Vous, Quels Sont Vos Rôles ?

Cette semaine, j’accompagne ma femme à Paris pour un des plus gros événements de l’année pour elle : le salon Création et Savoir Faire. C’est le plus important salon du Do It Yourself en France, et elle va y présenter ses patrons de couture enfant, ses tissus, et plein d’autres choses.   Je ne serai donc pas très disponible pour vous écrire tous les jours, ou alors courtement. Entre le chargement du camion, le voyage, l’installation du stand et les journées de salon (oui, je suis aussi spécialiste du jersey et du col volanté), mes journées seront bien remplies.

C’est une question de priorité. On ne peut pas tout faire en même temps à 100%. On a différents rôles et en fonction de chaque rôle, il faut pouvoir se consacrer correctement à chacun de ces rôles pour être vraiment efficace. Et quand je dis correctement, je parle souvent de 100%.  

Ce qui m’amène à vous poser une question. D’après vous, quels sont les rôles que vous remplissez dans la vie par rapport à votre travail, votre famille, votre environnement, votre communauté ? Notez sur une feuille de papier, ou mieux, dans un cahier, un journal pourquoi pas quels sont vos rôles, ceux où vous êtes important pour vous-même mais aussi pour les autres. Pas besoin de partager cela avec moi, cet exercice est pour vous.

  Moi, un de mes rôles est d’être à la fois le compagnon et l’amant de femme, tout ce qui est de l’ordre de l’intime, mais aussi de l’accompagner pour qu’elle se réalise professionnellement.   J’ai plein d’autres rôles. Mais cette semaine, c’est celui-ci qui va avoir la primeur sur les autres.  

  Et vous, quel est votre rôle aujourd’hui ? Demain ?  

  Je vous laisse, j’ai un camion à remplir 😉

Toujours passer à l’action

Cette semaine, je vous ai envoyé plusieurs emails pour nourrir votre pensée.

Déjà, il s’agit bien de nourrir, et pas de remplacer ou de diriger vos pensées. Si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je dis, d’abord vous avez tout à fait le droit, et ensuite, cela m’intéresse de mener une sains discussion avec vous.  

Mais surtout penser ne suffit jamais.

  Ce qui compte c’est l’action. 

  À la fin de la vie, on ne considère pas ce qu’on a imaginé, ce qu’on aurait pu faire, ce qu’on aurait dû faire. On regarde ce qu’on a fait.

Agir est un des 7 principes des lois du succès. Si l’on n’agit pas, on ne peut pas créer sa vie.

  On peut faire la même chose à la fin de la journée : il vaut mieux éviter d’attendre d’être mort pour apprécier et s’enthousiasmer pour ce qu’on a fait.

  Tous les jours, pendant 2 minutes, prenez le temps de refléter sur ce que vous avez fait aujourd’hui, même s’il s’agit de petites choses.  

P.S. Hier, c’était Thanksgiving aux États-Unis. Quelle que soit votre religion, votre sexe, votre âge, vos croyances, je profite de l’occasion pour exprimer ma reconnaissance envers vous et les gens qui vous entourent. Tous différents, tous pareils.

On ne naît pas expert, on le devient

Désolé de ne pas vous avoir écrit hier, mais l’inspiration m’a un peu manqué sur le moment, alors plutôt que d’écrire quelque chose d’inintéressant, j’ai préféré garder des cartouches.

Et ce matin au réveil c’est venu.

Comme quoi, le sommeil sert aussi à réfléchir, même si on n’en a pas conscience.

Pourquoi me suis-je mis à vous écrire quotidiennement, ou du moins, pourquoi j’essaie de m’y tenir ?

La réponse m’est revenue hier en lisant un article de K. Anders Ericsson : l’expertise vient d’une pratique délibérée régulière et quotidienne. Or je veux devenir un expert de ce que je fais, et en tirer les avantages.

Comme moi, vous savez certainement faire plein de choses différentes, plus ou moins bien. Mais y en a -t-il une dans laquelle vous excellez ? Quelque chose où vous êtes expert ?

Ericsson rappelle qu’une étude détaillée de 120 personnes de l’élite du sport, des arts, de la culture et de la médecine menée dans les années 80 avait démontré que les aptitudes intellectuelles (le quotient intellectuel notamment) n’étaient pas en corrélation avec l’excellence et le succès.

Dans cette même étude, il rappelle ce qu’il nous martèle depuis 20 ans maintenant : les personnes qui excellent dans leur domaine l’ont pratiqué intensivement, de manière déterminée et délibérée, et pendant plusieurs années.

Elles ont consacré des plages importantes de leurs activités à une chose et une seule, et fait de cette activité une habitude quotidienne.

Les experts se font, ils ne sont pas nés.

Pas de prodige, pas de génie, mais de la persévérance et de l’habitude.

Est-ce que vous avez envie de devenir expert dans un domaine ? Moi oui, j’ai envie de devenir vraiment expert dans l’écriture de mails de développement et d’inspiration personnels et dans le domaine de la narration et de l’édition de livres audio.

J’ai donc mis ces deux habitudes au centre de mon activité et au début de ma journée ; ce sont les deux habitudes les plus importantes pour moi et pour les mois à venir.

Cela a porté ses fruits déjà : en 2017-2018, j’ai produit et publié plus de 20 livres audio (23, je viens de faire le compte). Et cela m’a permis de m’améliorer à chaque livre audio, à la fois techniquement et artistiquement. Mais 23 cela ne suffit pas.

Il en est de même pour les mails et l’écriture sur le développement personnel et tout ce que cela concerne. Je veux m’améliorer et produire des textes qui vous marquent, qui vous transportent, qui vous ouvrent les portes de votre esprit et de votre vie.

Si je ne suis pas capable de le faire aujourd’hui, c’est que je n’ai pas assez de pratique. J’ai beau avoir des idées, des connaissances, de l’expérience, il me manque celle de l’écriture de ce type de sujet.

La pratique délibérée et l’habitude feront de vous des experts et vous amèneront plus loin que vous n’êtes aujourd’hui. Vous concentrer sur une seule chose pendant un moment donné permettra à cette chose de prendre toute la place qu’elle doit prendre.

Et cela ne s’arrête pas au travail : c’est la même chose pour la vie familiale, l’exercice physique ou le sport, les arts (musique, peinture, sculpture)… les relations humaines.

Avant de m’arrêter, et de cesser cette interruption de votre activité normale, je rajoute un bémol à cette idée de l’habitude. Pour devenir expert et régulièrement fournir un résultat supérieur aux autres, dans tous les domaines de votre vie, il faut aussi apprendre à faire de nouvelles choses, sortir de votre pratique délibérée quotidienne et de votre « zone de confort ».

PS : si vous voulez lire l’article de K. Anders Ericsson en question , malheureusement en anglais, vous pouvez le trouver ici .

Vous pouvez avoir une traduction avec Google translate ici 

Le multi-tâche vous rend idiots

Merci pour toutes les réponses que j’ai reçues hier par email et vos commentaires et expériences personnelles.

J’ai abordé mais je ne me suis pas assez attardé sur cette maladie qu’est le multi tâche. J’ai dit que c’était une connerie, mais ça va plus loin que ça.

Quand on fait plusieurs choses à la fois, ça peut très bien se passer : par exemple quand on marche et qu’on réfléchit en même temps. Ou qu’on parle. Mais le fait qu’on arrive à faire cela sans effort et sans interférence nous conduit à une conclusion erronée.

On y arrive dans ce cas parce que la natures des deux activités n’est pas activée par la même partie du cerveau. Parler et se déplacer, ce n’est pas le même centre cérébral qui le met en action.

S’il s’agit, de réfléchir, d’écrire, d’être dans une conversation, dans une discussion, on n’utilise qu’une partie du cerveau : le cortex préfrontal, cette zone récente dans l’évolution de l’homme.

Si vous essayez d’utiliser votre pensée consciente pour faire deux choses à la fois, vous allez faire du partage de temps :

  • votre cerveau se concentre sur une activité
  • il est interrompu et prend du temps pour retrouver l’environnement
  • il sort de la confusion et retrouve la deuxième activité
  • il la reprend en ayant presque oublié ce qu’il faisait auparavant

Avec toutes ces mini interruptions, vous allez en fait passer beaucoup plus de temps à faire ces deux actions que si vous les aviez faites séparément, et en plus, le résultat pourra être moins bon, à cause de toute la confusion de chacune des interruptions.

Et, soit dit en passant, c’est une blague que de dire que les femmes réussissent à faire deux choses en même temps alors que les hommes en sont incapables. Foncièrement, les deux genres ne sont pas différents, et encore moins différents sur se sujet.

Conclusion : il vaut mieux appliquer la méthode Pomodoro et accorder 25 minutes séparées à 2 tâches que de perdre 1 heure et demie à faire ces deux tâches en même temps.

Il vous sera en plus beaucoup plus facile d’atteindre la « zone », ce niveau de concentration où votre cerveau tourne à plein régime pour trouver les meilleures solutions et la plus parfaite exécution.

Donc, découpez votre journée en tranches et concentrez-vous séparément sur chacune de ces tranches en vous concentrant sur celle ci. Vous serez plus efficace, mais aussi plus content des résultats obtenus.

Ne vous éparpillez pas, et dites non aux voleurs de temps, voleurs d’attention qui vous rendent idiots.

P.S. Pour ceux qui ne connaissent pas la technique Pomodoro appliquée au travail et veulent l’essayer, voici un site web qui vous en parle : http://www.pomodoro-technique.fr . Comme toutes les bonnes habitudes, elle peut vous mener loin si vous prenez le temps de l’imprimer dans votre cerveau. Simple, efficace, productive : vous apprécierez la tranquillité d’esprit qu’elle vous apporte.

Avez-vous vous aussi ce défaut ?

Je vais vous avouer quelque chose qui ne me coûte pas grand chose : j’ai plein de défauts. Voilà, c’est dit. Je les connais à peu près, mais il y en a un qui m’exaspère plus que les autres.

Est-ce que vous aussi vous souffrez de ce défaut ? C’est un véritable boulet, il vous empêche d’avancer. De prime abord, on peut regarder ce à quoi il correspond et se dire que c’est au contraire un point positif, mais analysez-le un peu plus et vous verrez qu’il vous plombe, que ce sont comme des chaussures de 50 kilos au bout de chaque pied.

Ce défaut ? C’est simple, je fais trop de choses. Trop de choses différentes.

Alors certes j’ai l’air super occupé. Certaines personnes avec qui je travaille m’admirent parce que j’enchaîne les actions, que je vais de l’avant dans plein de domaines.

Tenez, rien qu’en ce moment, voici ce que j’ai sur le feu :

  • enregistrement d’un livre audio de fiction où je suis le narrateur,
  • production d’un livre audio en anglais,
  • production d’un autre livre audio de fiction en français,
  • recherche de livre à publier en audio et contrat avec d’autres éditeurs,
  • lancement d’une formation sur l’écriture narrative,
  • création d’un site de livres audio gratuits.

Ça ce sont les nouveaux projets. Sans parler de ce que je dois faire au quotidien, l’administratif, la vie familiale (j’ai encore 2 garçons à la maison), m’occuper de ma santé et faire de l’exercice. Je vais dans tous les sens, je jongle avec les projets et je pars dans tous les directions.

Oui, j’arrive à jongler avec toutes ces activités. Je mets en place des actions, je les mène à leur terme et à la fin, le projet se réalise. Mais ! Car il y a un mais :

  • je mets plus de temps à accomplir et à réaliser chacun de ces projets.
  • je pars dans chaque direction, ce qui fait qu’à chaque fois je dois prendre le temps de me concentrer, de reprendre le fil, pour faire les choses bien et pas par dessus la botte,
  • il suffit d’une fois, d’une main qui n’est pas au bon endroit au bon moment pour faire tomber par terre la quille, le projet que j’ai lancé en l’air un peu plus tôt.

Et un projet qui tombe par terre, il y a de fortes chances qu’il s’abime. Voire qu’il se casse.

Le multi-tâche, c’est une connerie. Nous ne sommes pas des ordinateurs, nous sommes des humains. Nous ne sommes pas des machines à calculer, pais à ressentir, à réfléchir, à découvrir. Il nous faut de la concentration et du focus.

D’ailleurs, le multi-tâche, pour les ordinateurs aussi c’est des conneries : demandez à un ordinateur de compresser une vidéo, quelque chose qui est vraiment important, et regardez si vous pouvez continuer à regarder YouTube en même temps…

Vous n’avez qu’une chose à faire. Concentrez-vous sur cette chose et vous la ferez mieux et plus vite.

Développez un mental d’acier en 5 minutes par jour

Cet été, le Club Positif vous propose chaque
semaine une offre spéciale sur un outil ou une méthode
pour que vous puissiez avoir une réflexion claire, une
action efficace et que vous puissiez changer ce que
vous avez envie de changer.

Cela concerne d’abord votre monde intérieur et ce
que vous pensez, car c’est ce que vous pensez qui peut
changer quelque chose dans votre vie.

Donnez-moi toute votre attention et lisez ce qui suit
très attentivement s’il vous plaît:

“Vous pouvez en finir définitivement avec le
sentiment d’échec, dépasser vos limites mentales sans
effort et vous forger un mental d’acier en à peine 5
minutes par jour”

Et voici comment cela est possible:

Il vous suffit d’apprendre à la virgule près le
contenu d’un extraordinaire manuscrit.

En quelques jours, ce document sensationnel a le
pouvoir de vous permettre de remodeler votre vie
exactement comme vous le souhaitez.

C’est honnêtement un des ouvrages les plus
importants qu’il vous sera jamais donné de lire.

Laissez-moi donc vous expliquer ce que cette
nouvelle méthode est capable de faire et va vous
révéler dans le détail:

  1. Faire du stress, de l’incertitude et du manque
    d’action un simple mauvais souvenir et démultiplier
    votre confiance en vous en toute circonstance,
  2. Reprendre le contrôle de votre vie et observer
    de merveilleux changements se produire automatiquement
    comme par magie,
  3. Doper votre créativité et obtenir un emploi
    nettement mieux rémunéré,
  4. Réussir tout ce que vous entreprenez même
    durant une grave période de crise,
  5. Profiter d’une nouvelle paix intérieure et vous
    découvrir une nouvelle personnalité de gagnant,
  6. Jouir d’une meilleure santé et d’un corps en
    harmonie avec votre esprit pour irrémédiablement
    éloigner les petits pépins physiques de votre route,
  7. Devenir enfin le Super-Champion que vous avez
    toujours été au plus profond de vous-même,
  8. et bien plus encore

Cette méthode a vraiment été étudiée et conçue
pour vous rendre le contrôle des pensées négatives qui
se développent dans votre esprit et vous aider à vous
forger un mental d’ACIER en un temps record.

Cette semaine, du 25 au 31 août, retrouvez cette méthode dans la
boutique du Club Positif à -50 % en version ebook +
livre audio, et découvrez le code secret d’une vie de
rêve.

https://boutique.cpositif.com/pages/depassez-vos-limites

Vous pouvez aussi retrouver le livre audio seul à
-50 % sur la plupart des boutiques :

Profitez d’une expérience extraordinaire

  Cet été, le Club Positif vous propose chaque semaine une offre spéciale sur un outil ou une méthode pour que vous puissiez avoir une réflexion claire, une action efficace et que vous puissiez changer ce que vous avez envie de changer. Cela concerne d’abord votre monde intérieur et ce que vous pensez​​​​​​​, la manière dont vous pouvez interagir avec votre subconscient pour obtenir ce que vous désirez par vous-même.

  En 1989, au Palais des Congrès, Christian Godefroy a organisé une journée exceptionnelle avec un séminaire de Dynamique Mentale géant. Il a conservé un enregistrement de ce séminaire de Dynamique Mentale pour que vous puissiez vous aussi en profiter, des années plus tard.

  Des milliers de personnes ont déjà fait cette expérience, et découvert tous les bienfaits que cette méthode d’accès à votre subconscient et d’autosuggestion apportait. 

Vous aussi, vous pouvez dès aujourd’hui apprendre facilement à exploiter votre pouvoir personnel pour vivre vos rêves. Peu importe si vos rêves semblent irréalisables lorsque vous maîtrisez ce pouvoir. Vous serez bientôt capable de surmonter tous les obstacles sur votre chemin et de transformer votre vie – en quelques minutes par jour.
  Ce séminaire en version audio en téléchargement est disponible pendant toute la semaine à -50 % sur la boutique du Club Positif.
https://static.cpositif.com/dynment/
  Apprenez dès aujourd’hui à déclencher le merveilleux pouvoir de votre esprit.