De quoi avez vous peur?

L’été dernier, j’ai découvert la plongée sous-marine. Et dès ma première plongée, j’ai eu une énorme frayeur, ce qui ne m’a pas empêché de recommencer.

J’avançais doucement, porté par le courant, à une douzaine de mètres de profondeur et avec mon fils ainé et l’instructrice à mes côtés, quand, à 5 mètres devant moi, un serpent s’est levé du fond.

Je peux vous dire que ça surprend. Et lui aussi a dû être surpris, car il a commencé à nous regarder et à se rapprocher de nous. Le courant nous poussait vers lui, et je me suis mis avec mon fils à lutter contre ce courant, en jetant un regard derrière.

Je n’en menais pas large. En fait, j’étais franchement paniqué.

Heureusement, il a vu qu’on ne s’intéressait pas à lui et est reparti vers la surface pour respirer.

Rentrés au centre de plongée, nous en avons évidemment beaucoup discuté, et nous avons été regarder dans un livre ce qu’était ce serpent.

Mortel. Une petite morsure et une dose de venin était suffisante pour tuer dix personnes.

Après cet épisode, ma femme a demandé à avoir une combinaison complète. Cela ne nous a pas empêché de continuer à plonger.

Cet été nous sommes retournés au même endroit. Et nous avons décidé de plonger à nouveau.

Dès le premier entretien avec notre instructeur, nous avons parlé de cette aventure, et Victor, notre instructeur, nous a taquiné.

“Oui, j’adore quand les serpents viennent vous voir, et vous regardent à quelques centimètres du masque”.

Un peu surpris, on lui a dit qu’on pensait qu’ils étaient très dangereux.

Il nous a fait part de son expérience et nous a livré d’autres informations  qu’on ne trouvait pas dans le livre :

“Vous savez, ces serpents ont une toute petite bouche, et de petites dents. Les deux endroits où ils pourraient vous mordre, ce sont entre les doigts
et les oreilles. Alors pour éviter les risques, vous fermez les mains et vous les mettez sur les oreilles”.

Un peu dubitatif, Cyril. Rassuré ? Non, pas vraiment, mais l’idée a progressé dans mon esprit.

Que croyez vous qu’il devait arriver ?

Ce n’est pas à la première plongée, mais à la deuxième que nous avons à nouveau rencontré un serpent. Cette fois nous étions tous ensembles : ma
 femme, mes deux plus grands fils, Victor, et moi. Et là, à quelques centimètres (un mètre au plus) de  Victor, juste en dessous de lui, un long, long serpent, glissant entre les rochers et les coraux.

Aucun mouvement de panique cette fois. Ni mes enfants, pourtant tous proches, ni ma femme (OK, elle a dérivé un peu en hauteur), ni moi. Le serpent a continué son chemin, sans se préoccuper de nous.  Il a glissé sous moi, et est parti s’intéresser à des animaux plus à sa mesure.

Avec ses anneaux noirs et sa peau bleue sous l’eau, il était franchement joli.

On a souvent peur, peur de l’inconnu, peur de l’accident, peur du changement. Mais il suffit d’avoir la connaissance pour dépasser cette peur.

Si on vous a dit “les serpents de mer sont mortels”, vous en avez peur. Si on vous dit “il est facile de ne pas se faire mordre par un serpent de mer”, vous passez à côté de lui, sans crainte.

On a peur du noir, mais il suffit d’allumer la lumière pour faire disparaître cette peur, en découvrant ce qu’il y a vraiment devant nous.

On peut avoir peur de ce qu’il y a dans la mer quand on y nage, mais porter un masque pour voir ce qu’il y a dessous suffira à vous rassurer.

Cette peur doit elle nous paralyser, nous empêcher de faire ce que nous voulons ? Certainement pas. Et le meilleur moyen de ne plus avoir peur, c’est de savoir.

Et vous, de quoi avez vous peur ? Qu’est ce qui vous bloque ? Si l’avenir vous fait peur, dites vous que c’est vous qui façonnez votre avenir. Que le meilleur moyen de savoir ce qu’il vous réserve, c’est de décider de quoi vous voulez qu’il soit fait.

“Nous avons peur des choses en proportion de notre ignorance”
Christian Nestell Bovee

“La seule chose dont il faut avoir peur, c’est de la peur elle même”
Franklin D. Roosevelt

Cyril

Pour recevoir tous les jours des phrases d’inspiration
personnelle et des pensées positives, suivez le compte
Twitter du Club sur
https://twitter.com/leclubpositif

Pour recevoir des livres gratuits:
 Livres Gratuits

Pour inscrire des amis:
Parrainage au CPositif

Une réflexion au sujet de « De quoi avez vous peur? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *