Garder une orientation mentale positive

Cette semaine encore, la désolation, le meurtre et la folie se sont rapprochés de nous européens. Des drames que d’autres régions du monde connaissent presque quotidiennement se sont produits au cœur de l’Europe Politique.  Ce n’est pas parce que c’est la Belgique au lieu de la Côte d’Ivoire ou la Turquie que c’est différent, chaque meurtre est inutile.

Mais devons nous céder à la peur, et nous laisser entraîner par les idées noires ?

Je vous retranscris ici des passages de Destination Succès qui justement sont importants pour réagir à l’actualité et mieux contrôler notre vision de notre environnement.


Le monde est un miroir qui nous renvoie le sourire ou la grimace que nous lui faisons

Nous allons réfléchir à la façon dont nous voyons trop souvent la vie, les personnes, les événements : nous les voyons souvent de travers, négativement. Nous oublions que le monde est un miroir qui nous renvoie le sourire ou la grimace que nous lui faisons.

Imaginez que vous êtes dans une voiture, au volant. A droite le fossé, à gauche le rail de sécurité. Même quand la route tourne, vous devez rester sur la route.  Il est essentiel de savoir se diriger, de S’ORIENTER.

C’est là une chose très importante et pourtant tellement négligée que notre siècle est le siècle des maladies de la pensée. Je ne dis pas seulement des maladies mentales, qui conduisent à la folie. Mais songeons aux ulcères d’estomac, aux dépressions nerveuses, aux maladies qui viennent « des nerfs… » C’est étonnant de penser que l’homme dirige le monde, mais qu’il ne sait pas diriger sa pensée.

Nous avons presque tous reçu une éducation négative, qui nous suit comme une ombre. Nous avons vécu dans l’appréhension de la sexualité; l’amour était négatif; la religion enseignée était négative; le climat de notre pays était négatif. Qu’on ne s’étonne pas après cela d’être négatif sans le savoir. Et c’est bien là le drame : on est négatif, et on ne le savait pas .t Notre esprit négatif imprégnait notre vie, notre ménage, l’éducation de nos enfants, notre vie sociale, notre santé, toute notre existence. On était empoisonné, et on ne le savait même pas ! C’est notre éducation qui est la cause de notre esprit négatif. A nous maintenant, dans l’éducation que nous nous donnons, une fois devenus adultes, de diriger notre pensée positivement.

Maîtrisez la répercussion des événements sur vous.

Bien sûr, on ne peut pas maîtriser les événements. Mais ce qu’on doit, ce qu’on PEUT maîtriser, c’est la répercussion des événements sur soi. On peut perdre sa femme, sa situation, ses enfants, son argent, mais on n’est pas obligé d’en faire une dépression nerveuse. Et ce qu’il y a d’encourageant, c’est que l’orientation mentale positive s’apprend. Elle s’apprend par la pratique, comme l’anglais s’apprend par la pratique.

(…)

Mettez-vous en harmonie avec vous et avec l’univers tout entier

Vous vous levez un matin, vous ouvrez votre fenêtre : il pleut ! C’est là un fait contre lequel vous ne pouvez rien. Comment allez-vous réagir ? Si vous commencez par récriminer, par pester contre le sale temps : “Encore la pluie !…”, vous vous rendez maussade et vous vous préparez une mauvaise journée. Et cela, bien inutilement, car ce que vous direz ou ne direz pas n’aura aucune espèce d’importance ou d’influence sur le temps qu’il fait.

Si, au contraire, vous vous mettez en harmonie avec le milieu – un temps pluvieux – tout changera : tout vous paraîtra aussitôt, sinon agréable, du moins acceptable. Vous sortirez votre imperméable et vous irez à votre travail aussi naturellement que s’il faisait beau.

Par temps de pluie, justement, observez les passants dans la rue. L’un ira le dos voûté, le visage crispé et – vous le devinez – rageant intérieure-ment. Un autre marchera placidement, souriant sous l’averse qui lui fouette le visage. Ils ne seront pas plus mouillés l’un que l’autre. Mais le premier sera malheureux, non pas à cause de la pluie, mais à cause de la manière dont il l’a accueillie. Le second sera, sinon heureux, moins malheureux, ce qui est déjà, comparativement, une façon d’être heureux.

Cela vaut aussi bien pour la chaleur en été, le froid en hiver, un voyage obligatoire sans agrément, une corvée quelconque, une panne de courant, les aléas de notre vie professionnelle, tout ce qui nous tombe dessus sans crier gare, etc.

La remarque vaut pour toutes les situations de votre vie. Et ce que vous pouvez faire de mieux pour ceux qui vous aiment, c’est encore d’être heureux et de montrer que vous l’êtes.

Vous puisez en vous ce qui vous conduira au bonheur. Plus vous prenez votre vie en main, plus vous arrivez à vivre en harmonie avec vous-même et avec les autres, à vous développer harmonieusement. Vous donnez ainsi moins d’importance aux fausses sécurités sur lesquelles votre vie reposait auparavant : biens matériels, prestige de l’argent ou de la profession, etc.


Destination Succès est maintenant disponible en version audio mp3. J’avais l’intention de vous en parler et de vous le proposer cette semaine. Vous pouvez retrouver cet audiobook mp3 sur la boutique.

 

2 réflexions au sujet de « Garder une orientation mentale positive »

  1. LA SEULE ORIENTATION QUE NOUS POUVONS PRENDRE C’EST D’ETRE UNIS ET PRODUIT PLUS D’AMOUR POUR TOUS .MERCI AVEC TOUT MON AMOUR RODOLPHE.

  2. Intéressant, je connais cela très bien, mais comment faire face au mépris et à la règle d’or du monde actuel : 99% des gens en ont complètement rien à foutre d’autrui.
    Je pèse mes mots, ce n’est pas un ressenti, c’est une observation lucide.
    Comment se défendre face à la haine des gens ?
    Je fais de la route tous les jours, je trouve tout simplement inimaginable le comportement de la plupart des gens, je rentre chez moi, épuisé par la tension due au fait que je dois constamment me comporter de manière à ne pas être victime de ceux qui me collent à 2 voire 1 mêtre alors que cela fait des morts chaque jour, face à ceux qui me doublent sur les lignes blanches, dans les tournants, qui grillent les feux parce que leurs égos ne leur permet pas t’attendre et qu’ils accordent bcp plus de valeur à leur 4*4 qu’à la vie d’autrui ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *