Passer à l’action

Cette leçon fait partie de La méthode simple pour atteindre vos objectifs. Si vous n’êtes pas encore inscrit à la méthode, cliquez ici pour aller vous inscrire et recevoir les emails suivants.


Si vous avez fait les exercices de la première partie, vous disposez maintenant d’une liste d’objectifs. Si vous ne les avez pas faits, retournez en arrière et faites-les. Cette méthode ne vous apportera pas grand-chose si vous ne faites pas les exercices.

L’objectif Principal

Choisissez l’objectif le plus important et le plus excitant dans cette liste. À la fin de cette partie, la marche à suivre pour l’atteindre s’imposera naturellement. 

Commençons avec un exemple simple : une magnifique maison à Beverly Hills, avec une Mercedes et un yacht.

Pour financer le projet, tout ce dont vous avez besoin est une montagne de billets et peut-être un bon crédit ou des revenus très élevés.

La condition vous semble insurmontable ? Ce n’est pourtant pas aussi difficile qu’il n’y paraît. Seulement, ce n’est pas un objectif mais un souhait (“Je veux…”) 

Vous avez besoin d’une méthode pour gagner cet argent. Pour commencer, répondez aux questions suivantes :

  • Combien ce projet va coûter en partant du principe que je paie comptant ? 
  • Comment l’obtenir pour moins cher ? Si je peux l’obtenir à un prix inférieur, je peux réduire le temps nécessaire pour atteindre cet objectif. 
  • Comment obtenir la réponse à cette question ? Comment trouver les meilleurs moyens pour économiser en vue d’acheter une maison à Beverly Hills ?

À cet instant, tout ce que vous faites, c’est vous échauffer. Avoir une vision aérienne du terrain vous aide à obtenir une représentation générale des choses que vous devez savoir et avoir pour faire de cet objectif une réalité. 

Et vous avez déjà commencé à envisager des alternatives. Des façons de réduire la distance entre ces 2 points. 

Jetez un œil à votre principal objectif. 

De quoi avez-vous besoin pour le réaliser ? 

En avez-vous réellement besoin, ou existe-t-il des moyens de réduire le processus ? 

Que devez-vous changer ?

Qui peut vous apprendre à trouver les solutions ? 

Prenez quelques minutes pour réfléchir à ces points maintenant. 

Le voulez-vous VRAIMENT ?

Voici un autre sujet de réflexion : est-ce que cet objectif est quelque chose que je veux vraiment, ou est-ce que cela est juste une représentation de ce que je veux vraiment ? 

Si c’est la dernière proposition, qu’est-ce que cet objectif représente pour moi ? Ai-je vraiment besoin de l’obtenir pour y parvenir ? 

La réponse peut être vraiment très simple, et dans la plupart des cas, sera vraie. Dans de nombreux autres cas, vous allez peut-être estimer que l’objectif que vous avez défini représente un état que vous désirez atteindre dans votre vie. Dans ce cas, cet état est un objectif. 

Vous allez peut-être choisir de changer la façon de créer cet état, ou décider que ce que vous avez déjà sélectionné est la bonne façon de faire. 

Tout ceci représente une réflexion importante. Le but de ce livre est de vous aider à obtenir ce que vous voulez vraiment, le plus vite possible. Il ne s’agit pas d’essayer d’influencer vos choix.

Exemple de la liste de diffusion

Voici un autre exemple. Imaginons que vous souhaitiez gérer une liste de diffusion et que vous désiriez un nombre d’inscrits immense. 

Immense à quel point ? À quel moment voulez-vous atteindre ce chiffre ? Soyez précis. 

À présent, comment faire pour qu’autant de personnes s’inscrivent ? 

Si vous êtes comme la plupart des gens, vous pensez publier des articles dans d’autres listes de diffusion, créer un site internet et accroître vos visiteurs, créer une signature personnalisée et y poster beaucoup, ou donner des objets gratuitement pour inciter les gens à s’inscrire. Et vous arrêter là. 

Certes, ces techniques fonctionnent encore, mais les gens sont plus occupés qu’avant, donc les anciennes méthodes pour promouvoir une liste de diffusion sont moins efficaces. 

Maintenant, tout le monde utilise les systèmes avec 20 € pour acheter une inscription sur un site commercial, par conséquent, la visibilité nécessaire ne sera pas atteinte. 

Laissez-moi vous parler de 2 personnes ayant eu une approche intéressante pour obtenir des inscriptions. 

Chacun d’eux dispose d’un système d’auto-évaluation sur son site, basé sur des concepts psychologiques prouvés, du même genre que ceux qu’on peut trouver dans beaucoup de magazines féminins. La clé est que le sujet de l’évaluation est très étroitement lié aux compétences commerciales de l’audience ciblée. 

La 1re personne enregistrait les résultats des tests elle-même chaque semaine, ce qui lui prenait entre 8 et 12 heures, mais elle pensait que c’était une bonne façon de générer des visites. Et c’était le cas. 

De mon côté, je me suis dit que c’était une bonne façon de devenir fou. C’était le cas également. 

Donc, elle a fait automatiser l’enregistrement des résultats sur son site grâce à un petit script, et ajouta une note stipulant que quiconque passerait le test recevrait également sa newsletter hebdomadaire contenant des informations approfondies sur le sujet. 

Elle était persuadée que cette note réduirait le nombre de personnes passant le test. Faux ! Elle a obtenu des centaines de nouveaux inscrits chaque semaine pendant un an, avec absolument AUCUNE autre promotion que ce test. En outre, cette astuce toute simple lui a permis de libérer tous ses vendredis.

Son site n’avait pas un taux de fréquentation extraordinaire, elle n’accordait aucun bonus ni cadeau, elle ne dépensait pas d’argent pour obtenir des inscriptions. 

Mais elle a fait de l’inscription une extension naturelle du service que les visiteurs voulaient déjà

Pour preuve, très peu de ses inscrits se désinscrivaient. Le test agissait de manière qualitative. 

Si vous pouvez trouver un procédé similaire, vous gagnerez des années sur les personnes qui travaillent de façon plus traditionnelle. 

Comment appliquer cette méthode ?

Arrêtez-vous dès maintenant, jetez un œil à vos méthodes promotionnelles actuelles et demandez-vous : 

● “Comment puis-je les associer à mes objectifs dans le but d’apporter une valeur ajoutée à l’expérience des personnes avec qui je fais affaire ?” 

● “Que veulent-ils en retirer, et comment puis-je adapter mon offre de manière à emmener mes prospects à faire le rapprochement entre ce que j’offre et ce qu’ils veulent ?” 

Regardez les nouvelles idées intéressantes qui arrivent. 

Maintenant, passons à la 2nde personne. Il a mis en ligne un test sur le même sujet, d’ailleurs suggéré par le 1er éditeur. Le contenu est très proche, mais la présentation légèrement améliorée. Et il en a fait un peu la promotion. Pas énormément, mais suffisamment pour obtenir quelques liens externes. 

Il enregistre en moyenne 300 nouveaux inscrits chaque jour. Plus de 100 000 inscrits l’année dernière, depuis cette page uniquement. 

S’il cessait d’en faire la promotion, on estime qu’il tomberait à 125 nouveaux inscrits quotidiens en moyenne, soit environ 45 000 par an “seulement”. 

Pas si mal par rapport au travail effectué. Au taux actuel du marché, il aurait à dépenser entre 25 000 € et 150 000 € pour acquérir 100 000 inscrits ciblés en utilisant des services de génération de liste. Et il aurait du mal à conserver la plupart d’entre eux. 

Pour ces personnes, la liste est une partie de la formule qui permettra d’atteindre un objectif. La liste elle-même est une partie très sous estimée de l’ensemble. 

Aucun d’entre eux ne cherche activement des liens, ni ne teste aucune forme de référencement suivi (viral), ou n’utilise aucune forme de publicité délibérée pour construire leurs succès. 

Vous devriez le faire, si construire une liste fait partie de vos projets. 

Et vous devriez garder à l’esprit qu’ici, l’avance réelle n’est pas technique mais le concept derrière cela. Faisant de vos désirs finaux un produit qui fournit un service que les gens veulent déjà. 

Parfois, les modifications les plus infimes aboutissent aux plus gros résultats. 

Cette dernière phrase amène à un principe de vie que vous allez devoir garder à l’esprit lorsque vous faites ces exercices. 

Vous allez sans doute devoir faire plusieurs tentatives avec la feuille de travail avant de pouvoir accomplir vos objectifs. Les choses vont changer et vous vous adapterez. Ou de nouvelles idées vous viendront à mesure que vous vous serez habitué au processus. 

N’ayez pas peur du changement. 

Maintenant, retournons au processus… 

Donc, vous avez fait quelques échauffements. Vous avez l’objectif et une idée générale de tout ce dont vous allez avoir besoin pour l’accomplir. Et vous commencez déjà à penser aux moyens pouvant vous permettre de réduire le processus. 

Et ensuite ? 

Ensuite, il n’y a plus qu’à procéder étape par étape. On se retrouve demain pour en parler…