Vous débarrasser du désordre

Cette leçon fait partie de La méthode simple pour atteindre vos objectifs. Si vous n’êtes pas encore inscrit à la méthode, cliquez ici pour aller vous inscrire et recevoir les emails suivants.


Vous débarrasser du désordre

À présent, vous allez créer une liste supplémentaire : ce dont il faut vous débarrasser. 

Acceptez-le : si votre vie est remplie de stress, et votre temps gaspillé dans des choses que vous n’appréciez pas, votre chance d’arriver là où vous désirez arriver est horriblement réduite. 

Si d’une certaine façon, vous y parvenez quand même, le fait de porter ce fardeau vous empêchera de profiter pleinement de votre succès. 

Qu’existe-t-il dans votre vie actuelle qui n’existerait pas dans votre vie idéale ? Qu’est ce qui vous ennuie sans vous apporter quoi que ce soit de positif en retour ? Quelles sont les choses stressantes, les relations déplaisantes, les mauvaises conditions de vie, les problèmes de travail, les habitudes, les engagements etc. qui vous pèsent ou vous déplaisent ? Énumérez-les tous.

Certaines choses devraient être laissées de côté immédiatement.

Les “obligations”

Le 1er groupe est constitué des actions que vous accomplissez parce que vous vous inquiétez de ce que les autres vont penser de vous si vous ne les faites pas.

Si votre bonheur dépend de ce que quelqu’un d’autre pense de vous, vous n’aurez jamais le contrôle de votre vie. Et vous ne serez jamais heureux. 

Vous ne pouvez pas satisfaire tout le monde. Tenter d’y parvenir s’apparente à essayer de gagner à un jeu truqué. 

Un autre groupe est constitué des choses que vous faites car “quelqu’un doit le faire.” Est-ce vraiment le cas ? Et si oui, pourquoi vous ? Quelle catastrophe se produirait si vous cessiez de les effectuer ? 

Les engagements

Les engagements sont plus complexes. Si vous avez donné votre accord pour effectuer une tâche, vous devez vous assurer qu’elle soit correctement faite. Ou trouver un moyen honnête de vous désengager, ou encore qu’elle se fasse d’une autre façon. 

Note : Nous parlons des engagements dont vous ne voulez pas, et non ceux que nous faisons par choix, et dont l’abandon ne nous rendrait pas plus heureux. 

Interrogez-vous sérieusement sur ce sujet : “Ai-je réellement accepté de le faire, ou est-ce un engagement défini par convention ou par défaut ?” 

Si vous n’avez pas accepté de le faire, ce n’est pas un engagement. C’est une contrainte. Une chose requise par d’autres personnes. Et par conséquent, leur problème. 

Les “choses que j’ai payées”

Si vous avez payé pour cela, vous ne pouvez pas laisser tomber aussi rapidement que vous aimeriez. Ne gâchez pas de l’argent durement gagné (et du temps) pour un mauvais investissement ou quelque chose qui ne vous intéresse plus autant qu’avant. 

Peut-être que vous avez payé en renonçant à d’autres choses, et vous voulez essayer de faire en sorte que cela fonctionne malgré tous les signes négatifs. Peu importe, si c’est quelque chose qui importe vraiment pour vous. Il s’agit simplement de ne pas persévérer pour éviter d’admettre que vous vous êtes trompé. Il existe de meilleures façons de vivre. 

Ne pas admettre une erreur n’en fait pas moins une erreur et vous n’avez aucun intérêt à l’ignorer. 

À présent, placez toutes les choses dont vous pouvez vous débarrasser immédiatement dans la liste “Les Choses Dont Je Me Débarrasse”. 

Ce qu’il restera aura tendance à créer un vide à combler. Placez-les dans la liste “Principaux Objectifs” si ce sont réellement des choses dont vous avez besoin pour être heureux. 

Rappelez-vous que l’unique définition valable de ce qui est important pour votre bonheur est la vôtre. Ce que n’importe qui d’autre peut penser est totalement dénué d’importance. Si cette définition vous rend heureux, sans interférer avec celle de quelqu’un d’autre, alors c’est la bonne !

On se retrouve demain pour l’étape suivante. D’ici là portez-vous bien et n’hésitez par à relire ou à refaire le travail déjà accompli sur le nettoyage du désordre et des choses inutiles.