La confiance en soi : l’acquérir, la développer, s’en servir

Qu’est-ce que la confiance en soi ? Comment l’acquérir, comment dire non aux destructeurs de confiance en soi, comment s’appuyer sur cette confiance en soi pour avancer dans la vie ?

Les définitions et les compréhensions de ce que c’est que la confiance en soi sont nombreux et dépendent beaucoup des différentes personnes à qui vous pourriez poser la question. En effet, chacun répond par rapport à son propre vécu, sa propre expérience et, en fait, sa propre confiance en soi.

Définition de la confiance en soi

La confiance en soi est d’abord une vision juste et précise de ce que l’on est soi-même, de ses traits de caractère, compétences etc. Avec cette vision juste, la confiance en soi apporte la certitude de faire les bons choix, d’avoir les bonnes appréciations.

Sans définir précisément ce qu’est la confiance en soi, Napoleon Hill dans “les lois du succès” y consacre une leçon entière (sur les 16 qu’il enseigne) et met en valeur ces éléments dans sa formule de la confiance en soi :

La confiance en soi est croyance en sa capacité

Plus que croyance même, puisqu’il s’agit de transformer cela en certitude. “Je sais que je suis capable d’atteindre l’objectif que je me suis fixé dans la vie”. Il s’agit donc de se fixer des objectifs réalistes par rapport à ce que l’on est, ce que l’on sait, ce que l’on peut devenir. Il s’agit aussi de savoir s’adapter, puisque sur le chemin qui permet d’atteindre ses objectifs, on devra faire face à l’imprévu.

L’adaptation est une clé (voir aussi in Destination Succès).

La confiance en soi est la capacité de fixer ses pensées dominantes

Le focus est une part importante de l’atteinte du succès dans ses objectifs (quels que soient ces objectifs). Si vous voulez développer une nouvelle solution, créer un environnement familial heureux et source de progrès individuel, il faut garder toujours à l’esprit cet objectif et accomplir chaque jour un pas de fourmi dans la bonne direction.

Si vous vous détournez de votre focus, si vous papillonnez entre différentes idées, vous ne pouvez pas paraître comme ayant confiance en vous, et fatalement, votre entourage vous renverra cette image que vous projetez.

La confiance en soi se développe au niveau du subconscient

Par l’autosuggestion, l’autohypnose pou d’autres mécanismes d’enracinement mental de bonnes habitudes au niveau subconscient, vous pouvez augmenter votre confiance en vous et transpirer la confiance en vous de manière naturelle. La confiance en soi n’est pas dans le domaine du raisonnement rationnel, mais du comportement inconscient, celui dirigé par votre subconscient.

La confiance en soi doit reposer sur des valeurs humanistes

“Une richesse ou une situation ne peut durer longtemps que si elle est construite sur la vérité et la justice”. Vos valeurs profondes doivent être celles d’altruisme, de don, de partage. Ou sinon, vous aurez confiance en vous, mais vous serez le seul. Or une vraie bonne confiance en soi est un pouvoir qui irradie et propulse aussi les gens qui sont autour de vous vers la coopération, afin que tout le monde en bénéficie.

Le manque de confiance en soi

Le manque de confiance en soi est une peur, et c’est bien connu, la peur paralyse. La peur de la pauvreté, de la vieillesse, de la critique, de l’isolement, de la perte d’amour. La peur de la mort, finalement.

Le manque de confiance en soi est aussi l’expression d’un manque. On peut manquer de confiance en soi car il nous manque un pilier pour tenir debout, nos fondations ne sont pas assez profondes ou il manque un élément de structure indispensable pour maintenir l’édifice de notre personnalité et de notre vie, un peu comme une maison qui n’aurait pas de charpente et manquerait de s’écrouler à tout coup de vent.

Complexe d’infériorité, complexe de supériorité sont des symptômes criants de manque de confiance en soi.

Souvent, le manque de confiance en soi naît d’un voile qui est créé par les parents et les éducateurs chez l’enfant, un voile qui tend à masquer ce que l’on est vraiment. En vivant dans l’ignorance de sa propre qualité, avec les bons et les mauvais aspects, on ne peut pas avoir confiance en soi.

Améliorer la confiance en soi

Améliorer la confiance en soi passe d’abord par une bonne estimation de ses qualités et de ses défauts, par une bonne vision de ce que l’on est : une vision claire.

Ensuite, vient l’estime de soi, qui construit la confiance en soi. En modifiant ses comportements, en corrigeant ses habitudes, on développe sa propre estime de soi et on a plus confiance en soi. Comme pour de nombreuses autres choses, ce chemin est long, parsemé d’incidents et de progrès : avoir confiance en soi est un travail quotidien qui passe aussi par l’échec temporaire.

La confiance en soi est un processus intérieur qui vous distingue de tous les autres individus. C’est une manière d’exprimer votre individualité, de la faire sortir comme le jus d’un citron, pour faire ressortir une personnalité vraiment unique.

Si vous pensez que vous êtes vaincu, vous l’êtes ;
Si vous pensez que vous n’osez pas, c’est le cas ;
Si vous voulez gagner mais vous pensez que
vous ne pouvez pas,
Il est presque certain que vous ne l’emporterez pas.

Si vous pensez que vous perdrez, vous avez déjà perdu,
Car vous savez très bien que
Le succès commence par la volonté
Et que tout dépend de l’état d’esprit.

Si vous pensez que vous êtes surclassé, vous l’êtes,
Vous devez viser grand pour vous élever.
Vous devez être sûr de vous-même avant de gagner.

Développement Personnel auto-hypnose et relaxation

Aller à la barre d’outils