Quel genre de timide êtes vous ?

Quel genre de timide êtes vous ?

Voulez-vous découvrir si vous êtes timide ? Répondez à ces 20 questions aussi directement que possible. Ne réfléchissez pas. Répondez spontanément.


1. Vous êtes invité à une soirée avec trente autres personnes. Vous n’en connaissez qu’une:
Vous ne quittez pas cette personne de la soirée.
Vous bavardez avec deux ou trois personnes qui semblent aussi seules que vous.
Vous naviguez d’un groupe à l’autre et profitez de l’occasion de faire de nouvelles connaissances.

2. Vous devez passer une entrevue pour un nouvel emploi:
Vous n’en dormez plus.
Vous vous endormez avec peine, persuadé que les autres candidats ont plus de chance que vous d’obtenir l’emploi.
Vous dormez sur vos deux oreilles, confiant de vos capacités et qualifications.

3. Vous arrivez en retard à une conférence et vous constatez que l’entrée de la salle est située face à l’assistance :
Vous entrez sans hésiter.
Vous attendez dans le corridor qu’un autre retardataire arrive et vous vous glissez derrière lui.
Vous attendez la fin de l’allocution en cours pour entrer.

4. On vous demande, au cours d’une discussion de groupe, de donner votre avis sur un sujet que vous connaissez bien :
Vous êtes mal à l’aise parce qu’on vous regarde mais vous parvenez à donner une explication acceptable.
Vous êtes pris au dépourvu et incapable de vous exprimer de manière cohérente.
Vous fournissez une explication claire et précise sans vous sentir embarrassé le moins du monde.

5. Dans une réunion où les participants sont invités à prendre la parole :
Vous ne prenez jamais le micro car vous êtes convaincu que vous n’avez rien à dire de sensé.
Vous prenez la parole dès que vous avez une suggestion à soumettre.
Vous prenez le micro, vous bafouillez un peu avant d’exprimer clairement votre point de vue.

6. Le jugement de vos collègues :
Vous incite parfois à changer d’attitude pour leur plaire.
Glisse sur vous “comme l’eau sur les plumes d’un canard”.
Vous empêche de dormir.

7. Vous êtes dans une queue et plusieurs personnes passent devant vous :
Vous allez automatiquement vous placer devant elles.
Vous les priez poliment de ne pas resquiller.
Vous ne dites rien de peur qu’elles ne se montrent agressives.

8. Vous êtes avec un groupe de spécialistes dans un domaine où vos connaissances sont limitées :
Vous êtes très impressionné et vous ne vous sentez pas “à la hauteur”.
Vous évitez de prendre la parole car vous ne connaissez pas le sujet mais vous ne vous sentez pas inférieur car vous avez des connaissances dans d’autres domaines.
Vous avouez votre ignorance et manifestez le désir d’en savoir plus.

9. Vous vous trouvez parmi des personnes un peu snobs :
Vous leur faites sentir que vous n’êtes pas dupe.
Vous vous efforcez de vous montrer aussi snob qu’elles.
Vous êtes impressionné et n’osez rien dire de peur de paraître ridicule.

10. Votre patron vous reproche d’avoir fait exactement ce qu’il vous avait demandé :
Vous vous confondez en excuses et vous vous sentez coupable.
Vous vous excusez avant de lui expliquer que vous avez du mal à comprendre ses directives.
Vous lui rappelez poliment mais fermement ses directives.

11. Vous êtes dans la salle d’attente d’un spécialiste des maladies sexuellement transmissibles :
Vous vous demandez ce que les autres patients pensent de vous.
Vous vous comportez comme si vous étiez dans la salle d’attente de n’importe quel médecin.
Vous essayez de faire savoir aux autres patients que vous n’êtes pas atteint d’une maladie de ce type.

12. Portez-vous des verres teintés ou des lunettes de soleil pour vous donner une contenance :
Jamais.
Quelquefois.
Très souvent.

13. Lorsque vous devez faire un exposé :
Vous pensez uniquement à ce que vous allez dire et négligez d’écouter les exposés des autres.
Vous écoutez d’une oreille distraite.
Vous écoutez attentivement pour adapter votre exposé aux autres.

14. Vous avez l’impression que les autres :
Vous traitent d’égal à égal.
Vous traitent avec condescendance.
Se moquent de vous.

15. Lorsqu’on vous complimente :
Vous êtes mal à l’aise et bredouillez quelques paroles indistinctes.
Vous reportez le crédit sur quelqu’un d’autre et changez rapidement de sujet.
Vous remerciez la persone qui vous complimente.

16. Lorsque quelqu’un émet une remarque désobligeante à votre égard :
Vous êtes incapable de répliquer immédiatement mais passez les deux heures suivantes à regretter de ne pas avoir dit ceci ou cela.
Vous vous sentez rejeté, incompris et mal-aimé.
Vous répliquez aussitôt.

17. Pensez-vous que les autres savent à quel point vous êtes timide ?
Un peu.
Parfaitement.
Pas du tout.

18. Lorsque quelqu’un élève la voix autour de vous :
Vous vous sentez immédiatement coupable.
Vous jugez que cette personne devrait se maitriser un peu.
Vous vous en moquez, cela ne vous concerne pas.

19. En vacances, vous rencontrez une personne qui vous invite à vous joindre à son groupe pour le repas :
Vous refusez sous prétexte que vous ne connaissez pas ces gens et restez seul.
Vous refusez d’abord mais vous vous sentez obligé d’accepter lorsque la personne insiste.
Vous acceptez ou refusez selon votre goût sans que cela ne vous dérange d’une manière quelconque.

20. Votre timidité :
Vous empêche de dire ce que vous pensez.
Vous fait dire des choses que vous ne pensez pas réellement.
Ne vous empêche pas de vous exprimer.

Le Club du Développement Personnel

Aller à la barre d’outils