Des Enfants

Et une femme qui tenait un nouveau-né sur son sein dit: Parle-nous des Enfants.

Et il dit: Vos enfants ne sont pas vos enfants.

Ils sont les fils et les filles d’une Vie depuis toujours amoureuse d’elle-même.

Ils naissent par vous mais non de vous.

Et bien que vous les ayez auprès de vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,

Car ils pensent par eux-mêmes.

Vous pouvez offrir le gîte à leurs corps mais non à leurs âmes,

Car leurs âmes prennent pour demeure la maison de demain, et vous ne pouvez la visiter, même en rêve.

Vous pouvez vous efforcer de leur ressembler, mais ne cherchez pas à les rendre semblables à vous,

Car la vie ne revient pas sur ses pas ni ne s’attarde dans les jours passés.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont décochés dans l’avenir.

L’Archer prend pour ligne de mire le chemin de l’infini; Il vous tend de toute Sa puissance et Ses flèches s’échappent avec célérité jusqu’à perte de vue,

Et lorsque la main de l’Archer vous ploie, que ce soit pour votre plus grande joie;

Car s’Il aime la flèche qui vole, Il aime aussi l’arc qui ne tremble pas.

Le Club du Développement Personnel

Aller à la barre d’outils