De l’Amitié

Et un des jeunes gens dit: Parle-nous de l’Amitié.

Et il répondit, disant:

Avec vos amis vos vœux trouveront leur accomplissement.

Ils sont le champ que vous ensemencez avec amour et moissonnez avec gratitude.

Et ils sont votre table et votre feu.

Car vous ne craignez pas de vous présenter devant eux avec votre faim et cherchez l’apaisement en leur compagnie.

Lorsqu’un ami révèle le fond de sa pensée, vous ne craignez pas de l’écouter ouvertement, sans craindre de vous fermer à ce qu’il vous dit, et vous n’avez pas peur d’aller vers lui avec le ” oui ” de l’assentiment.

Et lorsqu’il est silencieux, votre cœur est encore à l’écoute de son cœur;

Car en amitié, les pensées, les désirs et les attentes sont donnés et partagés sans paroles, avec une joie discrète.

Quand vous devez vous séparer de votre ami, ne soyez pas affligés; car ce que vous aimez le plus en lui pourrait vous être révélé encore plus clairement en son absence, comme la montagne que l’on escalade apparaîtra plus clairement depuis la plaine.

Et ne cherchez pas à retirer de l’amitié autre chose que J’approfondissement de l’esprit.

Car l’amour qui ne vise pas exclusivement la découverte de son propre mystère n’est pas de l’amour, mais un filet que vous auriez tendu: vous ne saurez qu’y prendre des tourments.

Que le meilleur de vous-mêmes soit pour vos amis.

Si vous leur faites connaître vos revers de fortune, faites-leur connaître aussi vos succès.

Que faites-vous de l’amitié, si vous ne recherchez vos amis que pour tuer le temps?

Recherchez plutôt leur compagnie pour faire vivre les heures.

Car il leur incombe de combler vos besoins, mais non pas votre vacuité.

Et dans la douceur de l’amitié réservez une place pour le rire et une place pour le partage des plaisirs.

Car c’est par la rosée des petites gentillesses que le cœur redevient matinal et se rafraîchit.

Le Club du Développement Personnel

Aller à la barre d’outils