De la Douleur

Une femme parla, disant, qu’est-ce que la Douleur ?

Et il dit:

Les souffrances sont les déchirures par lesquelles les germes de votre compréhension percent leur enveloppe.

Et tout comme il faut inévitablement que le noyau du fruit se casse pour que le cœur puisse mûrir au soleil, ainsi devez-vous connaître la douleur.

Tâchez de maintenir votre cœur dans l’émerveillement des miracles quotidiens de la vie et vos douleurs vous apparaîtront aussi dignes d’émerveillement que vos joies;

Vous saurez vous soumettre sans difficulté aux saisons du cœur, comme on règle sa vie sur le passage des saisons.

Et vous resterez alertes et sereins aux hivers de votre tristesse.

Vos souffrances sont en grande partie infligées par vous-mêmes.

Elles sont ce remède amer par lequel le médecin qui est en vous soigne le malade en vous.

Aussi accordez votre confiance à ce médecin, et buvez son remède en toute quiétude et sans vous plaindre: bien qu’elle vous paraisse brutale et sans ménagement, sa main est guidée par la main bienveillante de l’Invisible.

Et si elle brûle vos lèvres, la coupe qu’il vous tend, n’en a pas moins été façonnée par le Potier lui-même, d’une argile détrempée de Ses larmes sacrées.

Le Club du Développement Personnel

Aller à la barre d’outils