Quels services internet utilisez-vous pour gagner du temps?

Le Club Positif Forums Discussions à thèmes Procrastination et gestion du temps Quels services internet utilisez-vous pour gagner du temps?

Ce sujet a 28 réponses, 14 participants et a été mis à jour par Photo du profil de katiad katiad, il y a 9 ans et 4 mois.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 30)
  • Auteur
    Messages
  • #232909
    Photo du profil de chg
    chg
    Participant

    Bonjour,

    Internet est un mangeur de temps, mais peut aussi vous en faire gagner beaucoup. Par exemple:

    o Gmail filtre mes spams, je peux voir mon courrier depuis mon itouch, mon téléphone, ou n’importe quel pc branché sur internet. Si je veux ouvrir un document word ou excel, google me propose de l’ouvrir en ligne et de le garder sur un espace gratuit.

    o Skype facilite les réunions, les envois de fichiers, les discussions écrites.

    o Google trouve (presque) tout, surtout si vous utilisez les expressions excates en les mettant entre parenthèses.

    Avez-vous d’autres outils internet qui vous font gagner du temps? Partagez-les avec nous…

    #348064
    Photo du profil de olivierr
    olivierr
    Participant

    Bonjour Christian,

    En utilisant mon adresse email principal j’utilise la suite kaspersky qui est un remarquable antispam. Il suffit d’aller voir de temps en temps si le dossier spam ne contient pas de messages important et c’est tout.

    Sinon j’ai bon téléphone Nokia avec wifi, appareil photo etc. Quand je vais quelque part et que je tombe sur une doc ou page de magazine qui m’interesse, une salle d’attente par exemple, je prends une photo de la page et hop sur mon PC. C’est une photocopieuse portable:)

    Amicalement
    Eric

    #348065
    Photo du profil de toro
    toro
    Participant

    Bonjour Christian, pour gagner du temps, sur Word j’utilise les macros, ce sont des petits programmes qui automatisent tout. Mais c’est un peu difficile pour les non-initiés.

    Sinon, j’ai découvert Clavier +, en fait c’est pour pallier à un défaut de Windows, on ne peut mettre qu’un copier/coller à la fois, avec ce programme
    c’est super facile de créer de nouveaux raccourcis.
    Par exemple, moi j’ai crée Ctrl+M, ça me permet d’écrire et de mettre en page automatiquement mon nom, mon adresse, mon mail alors que le raccourci Touche Windows+C, lance la calculatrice. http://www.infos-du-net.com/telecharger/Clavier-Plus,0301-859.html
    Je le recommande à tout le monde pour sa simplicité.

    Enfin, j’ai Kaspersky Internet Security qui est géniale. En fait comme je suis obligé de garder mon adresse mail pour le moment, ce programme me permet de supprimer les spams et de protéger des virus, c’est idéal pour les débutants comme moi. C’est le meilleur antivirus que je connaisse. ça n’a rien à voir avec Norton !!!! En ce moment, il y a une promotion : http://www.promo-kaspersky.com C’est un logiciel de qualité, vous n’avez qu’à lire des comparatifs dans les magazines pour vous convaincre.

    J’espère que mes conseils permettront d’aider d’autres personnes. Je vous souhaite une journée.

    Bruno

    #348066
    Photo du profil de djilali22
    djilali22
    Participant

    Bonjour,

    Pour gagner du temps sur internet (autre que les “outils”
    cités plus haut) il y a :

    1.La barre d’outil ROBOFORM, indispensable !
    Roboform mémorise tous vos identifiants et mots de passes de site
    et en 1 click vous accédez à toutes vos pages sécurisés – mais ce n’est
    pas tout – il remplit aussi tout seul vos formulaires.

    Pour en savoir plus, allez directement sur le site de l’éditeur — il propose
    une version d’essai gratuite ( même s’il vous en coûte quelques euros
    dans l’année, le temps gagné est énorme).

    2. L’outil “Alerte” de Google, qui vous tient au courant sur
    tel ou tel sujet qui sort dans l’actualité, sur les sites…
    Un service FANTASTIQUE et gratuit, quand on sait que ce
    genre de prestation était très cher il y a quelques années,
    n’héistez pas à en profiter.

    Pour en savoir plus : http://www.google.fr/alerts?hl=fr

    Sinon une façon de gagner le plus de temps possible sur internet
    est de définir au préalable ce que vous cherchez, de vous y tenir
    et ce dans un laps de temps défini.
    On gagne du temps à “en perdre” un peu au début…

    Fred YC

    #348067
    Photo du profil de toro
    toro
    Participant

    Pour gagner du temps, il faut savoir mémoriser rapidement !!
    Vincent Delourmel a écrit un ebook qui explique comment améliorer sa mémoire de façon prodigieuse ! J’avoue que cela m’a été très utile. Je n’ai plus besoin de prendre de notes pendant les conférences, je n’oublie plus où je mets mes clefs. C’est génial, ça me fait gagner un temps fou. En un mot, je suis ORGANISÉ !

    Vous pouvez télécharger son livre ici :
    http://snipurl.com/memoire

    En plus, j’ai connu Vincent grâce au Club-Positif, je pense même qu’il est inscrit sur le forum.

    #348068
    Photo du profil de atlantis
    atlantis
    Participant

    Question à l’administrateur…

    Ce sujet est-il destiné à rendre service ?

    Ou bien à faire des affaires ???

    Parce que si vous voulez des liens (revendeurs ou autres), je peux aussi

    en coller des dizaines!!! 🙄 😡 😮

    Suivez mon regard…

    Luco

    #348069
    Photo du profil de vivyrelax
    vivyrelax
    Participant

    Comme Frederickyc, j’utilise le Roboform, sinon, j’ai le logiciel Qurb, qui me fait le tri entre mon courrier et les très (trop) nombreux spams.
    J’ai aussi MSN et Skype pour communiquer avec mes amis et ma famille.

    #348070
    Photo du profil de malasko
    malasko
    Participant

    Bonjour

      Plus loin avec Google
      Si le menu avancé de Google permet d’affiner des recherches sur le Net,
      il ne présente pas pour autant l’ensemble des possibilités de ce remarquable moteur.

      Par exemple :

      En entrant dans la zone de saisie define:mot, comme argument
      de la recherche, vous obtiendrez une ou plusieurs définitions du mot saisi.

      Des définitions qui proviennent de différentes encyclopédies consultables
      sur le Net.

      En entrant dans la zone de saisie info: nom d’un site, il est possible
      de connaître la date de mise à jour du site désigné, de consulter les pages
      sur le Web qui contiennent son adresse (URL) ou simplement son nom.

    Bonne suite et excellent aujourd’hui à tous

    #348071
    Photo du profil de smei
    smei
    Participant

    @administrateur wrote:

    Bonjour,

    o Google trouve (presque) tout, surtout si vous utilisez les expressions excates en les mettant entre parenthèses.

    Avez-vous d’autres outils internet qui vous font gagner du temps? Partagez-les avec nous…

    Bonjour,
    Google ou tout autre moteur de recherche ne peut couvrir qu’un minimum d’information disponible sur le web de surface et ne dépassant pas 20% de ce qui est réellement disponible. Les moteurs de recherches, les méta moteurs qui font gagné beaucoup de temps, mais donnent une information plus génériques ainsi que les annuaires tels que yahoo n’ont aucun accès au web invisible, dont les bases de données spécialisées par exemple, ou les bibliothèque virtuelles ainsi que d’autres ressources que je pourrais vous citer si cela vous intéresse.

    #348072
    Photo du profil de atlantis
    atlantis
    Participant

    Oui,

    ça m’intéresse!

    merci d’avance…

    Luco

    #348073
    Photo du profil de smei
    smei
    Participant

    Bonjour luco,
    Je vous promets que je vous ferais une synthèse et la posterais dés que possible.
    Amicalement

    #348074
    Photo du profil de atlantis
    atlantis
    Participant

    merci beaucoup 😀

    Bonne soirée.

    luco

    #348075
    Photo du profil de smei
    smei
    Participant

    Bonjour Luco,

    Pour le web invisible appelé aussi web caché (peu importe son appellation), il désigne tout simplement la partie la plus importante du web non accessible par les outils de recherche traditionnels: les sites Web construits autour d’une base de données bibliographique ou textuelle (interrogeable uniquement par un moteur de recherche interne), les pages accessibles par un formulaire de recherche, les pages protégées par un mot de passe, les pages interdites aux robots d’indexation, ci-dessous quelques sources appartenant à cette catégorie non exploitables par -Google et compagnies !!!

    I/ les bases de données : Quelles soient payantes ou gratuites elles peuvent être classées en deux grandes catégories :
    I.1/ les bases de données bibliographiques ne donnant qu’une liste bibliographique servant surtout à faire un état de l’art sur le thème de recherche : Nous pouvons citer :
    a/medline produite par la national library of medecine http:// medline.cos.com ,
    B// IEE/IEEE dans le domaine de l’électronique électrotechnique
    http://www.ieee.org/web/publications/rights/legal.html

    I.2/ les bases de données textuelles permettant d’accéder au texte intégral du livre ou de l’article.par exemple :
    sciences Direct d’Elsevier sciences :http://www.sciencedirect.com/ (payante bien sur). N’oublions pas qu’Elsevier produit d’autres bases de données telle SCOPUS et Scirus sous-citée dans le tableau.
    Nous avons également les bases de données francophones telles que Francis et pascal produites par l’inist (institut d’information scientifique et technique) http://www.inist.fr/ qui rejoint le projet open Directory (accès libre à la documentation scientifique et technique initié par EBSCO associé à la bibliothèque de l’Université de Hasselt en Belgique. Pour se faire une idée de ce projet qui donne aussi un lien vers d’autres ressources très intéressantes voir stp : http://openaccess.inist.fr/rubrique.php3?id_rubrique=6

    II/ d’autres ressources documentaires « cachées » se trouvent dans les bibliothèques virtuelles, voir : BNF (http://www.bnf de France) qui pilote le projet Galicca http://gallica2.bnf.fr/ qui est la nouvelle version de la bibliothèque numérique de la BNF, contenant bien entendu des documents textuelles dont des œuvres complètes (tu peux cliquer sur l’icône œuvres et voir), mais aussi des images et autres documents…The library of congress http://www.loc.org ainsi que the british library méritent également d’être citées .

    Puisqu’on parle de bibliothèque : le SUDOC, Système universitaire de documentation, permet d’effectuer des recherches bibliographiques sur les collections de toutes les bibliothèques universitaires françaises pour tous les types de documents et sur les collections de périodiques de 2 900 établissements documentaires. Il permet également de localiser les bibliothèques qui détiennent ces documents.
    III/ Les sites de thèses et dissertation : (je site à titre d’exemple deux des sites les plus intéressants, mais crois moi, il y’a à ma connaissance des dizaines surtout anglophones)
    a/ cyberthèse qui est le portail francophone des thèses électroniques mai voir aussi http://www.ndltd.org/
    b/The networked digital library of thesis and dissertation http://cybertheses.francophonie.org/
    Quant aux outils qui permettent d’accéder au web invisible, en voici quelques uns que j’utilise personnellement. ma préférée dans cette liste non exhaustive bien sur, c’est scirus pour la recherche scientifique uniquement.

    Répertoires sélectifs:
    – About: Répertoire basé sur 23 chaînes thématiques 57 000 sujets (Outil généraliste Gratuit)
    – DADI répertoire très intéressant 865 bases de données réparties en 100 catégories(Outil généraliste Gratuit)
    Outils et moteurs de recherche Gosh me Se connecte à plus de 1 000 répertoires et bases de données Outil généraliste Gratuit
    – Scirus Se connecte à plus de 200 000 000 de pages web Science Gratuit
    – Turbo10 Se connecte à plus de 1 000 moteurs généralistes ou spécialisés (Outil généraliste Gratuit)
    – Serveurs de banques de données Dialog Plus de 700 bases de données Science, ingénierie, économie… (Payant)
    -Factiva 8 000 publications, 200 000 profils de société Publications Payant
    -Lexis Nexis Plus de 35 000 sources indexées Outil généraliste Payant

    Voici luco cette petite, toute petite synthèse donne une idée que les moteurs de recherches mais aussi les Meta moteurs tel que Copernic http://www.copernic.com/ et les Meta moteurs cartographiques tel que http://www.kartoo.com/ (que j’aime le plus), n’affiche pas les résultats de recherches issus des ressources citées plus haut.
    Enfin pour répondre plus clairement à la question de Christian, je pense que pour ne pas perdre de temps sur internet, on doit bien définir son sujet, choisi l’outil de recherche approprié, évaluer ses résultats de recherche, mais surtout ne pas oublié n’i s’éloigner du but de sa recherche, la perte du temps commence dés que l’internaute perd de « vue » son but de recherche et commence à emprunter d’autres parcours de recherche non définis au préalables. J’arrête pour aujourd’hui…mais j’aurais également souhaité que christian nous donne son point de vue …

    #348076
    Photo du profil de atlantis
    atlantis
    Participant

    Très intéressant,

    j’avais entendu parler de deux ou trois choses, mais j’étais très
    loin de tout savoir, très très loin.

    Je vais étudier cela de près car il y a quelques domaines là
    dedans qui me mettent l’eau à la bouche! 😆

    je pensais vraiment qu’avec copernic et kartoo, que je connais,
    je pouvais balayer une grande partie du web! en fait, j’en étais
    loin!

    Merci infiniment orannetwork

    et bonne soirée

    Luco

    #348077
    Photo du profil de smei
    smei
    Participant

    Bonjour,

    Je n’ai pas donné l’adresse de DADI qui est un bon point départ sur les bases de données gratuites sur le net, le voici http://dadi.univ-lyon1.fr/
    Je n’ai pas voulu être longue dans mon message d’hier pour ne pas prendre beaucoup d’espace car quand je commence à parler de la documentation scientifique et technique (notamment les bases de données) en open access ou payantes je ne sais pas m’arrêter…si tu as des questions précises n’hésites pas stp.

    Bon courage

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 30)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Aller à la barre d’outils