A la recherche de la vérité

Ce sujet a 510 réponses, 31 participants et a été mis à jour par  Anonyme, il y a 5 ans et 8 mois.

15 sujets de 496 à 510 (sur un total de 512)
  • Auteur
    Messages
  • #392119

    sincerite
    Participant

    @&ol-Ange wrote:

    Je ne vois pas trop d’où vous sortez une telle évidence concernant la non-existence des gens (Moïse) qui ont fait l’histoire humaine.

    🙁
    On sait très bien que les personnages bibliques font partie de la mythologie, au même titre que Gilgamesh, Krishna, Athéna, Mercure, etc…
    Soyons réalistes, Adam et Eve ne sont pas nos premiers parents, et nous ne sommes pas les descendants de Noé.
    Leurs histoires, parfois belles, parfois cruelles, sont imaginaires, et d’ailleurs, elles ne sont pas du tout réalistes !
    Pourquoi les récits bibliques seraient-ils plus véridiques que les récits de la mythologie grecque, hindoue, ou… amérindienne ? ? ?
    Ouvrons les yeux, que diable ! Et cessons d’admettre le récit de la Genèse comme fondement de l’histoire humaine !
    Abraham, Isaac, Jacob, etc… et… Jésus-Christ sont des personnages mythologiques, et ne sont pas les garants de notre histoire.
    On a baigné dans le mensonge depuis suffisamment longtemps pour ne pas être encore prisonniers de ces dogmes… 🙄

    #392120

    malasko
    Participant
      Mythe du chainon manquant

    http://fr.wikipedia.org/wiki/De_la_recherche_de_la_v%C3%A9rit%C3%A9
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Gilgamesh

    @Wikipedia wrote:

    Un homme derrière les mythes ?

    Il est courant de trouver dans les ouvrages spécialisés
    que Gilgamesh est un personnage qui a probablement existé.

    Mais pourtant il manque une preuve déterminante de la réalité
    de son existence, qui reste toujours non prouvée.


    Il est donc à classer au même titre que Moïse
    ou le Roi Arthur dans la catégorie des personnages
    dits « semi-légendaires », apparaissant comme des héros
    dont le contexte des exploits est vraisemblablement historique.

    Mais quant à savoir s’il a bien vécu, s’il s’agit de l’amalgame
    de différents personnages, ou les deux, la question reste posée.

    Souriante journée à tous

    #392121

    malasko
    Participant

      @Africamaat wrote:

      Messod et Roger Sabbah disent dans leur livre, Les Secrets de l’Exode :

      « Bien qu’une grande partie du récit biblique se passe
      en Ancienne Égypte, Abraham, Joseph, Moïse
      sont introuvables dans l’état actuel des recherches archéologiques.(…)

      Il n’existe aucune preuve archéologique de leur existence
      (existence du peuple Hébreux) tels qu’ils sont décrits
      dans la Genèse et dans l’Exode.(…)

      est-il possible qu’une population ayant vécu 430 ans
      dans le pays d’Égypte, dont 210 d’esclavage sous plusieurs pharaons,
      ait pu fuir cette contrée en déjouant toute l’armée égyptienne ?

      Est-il possible de s’installer en terre de Canaan
      sans aucune réaction de l’autorité pharaonique,
      sachant que tout au long de son histoire,
      l’Égypte administrait cette province.(…)

      Pourquoi 200 ans de recherches dans les sables,
      dans les tombes et dans les temples n’ont-elles rien prouvé ? »

      Bref, il n’y a pas eu de patriarches, ni d’esclavage en Égypte,
      ni d’Exode, ni conquête de Canaan comme il est enseigné dans la Bible.

      @Africamaat wrote:

      Ce que dit l’Étude des Civilisations :

      – L’histoire de la Tour de Babel est inspirée de la Tour de Babylone

      – L’histoire du déluge de Noé est inspirée de l’épopée de Gilgamesh

      – Les lois dites mosaïques sont inspirés du Code d’Hammourabi

      – Le récit de l’exposition de Moïse sur le Nil est inspiré de l’exposition du roi Sargon d’Akkad sur l’Euphrate

      – Le récit de la souffrance de Job est inspiré d’un récit babylonien

      – Le personnage d’Abraham est inspiré du personnage d’Abisha

      – Le récit de Joseph et de la femme de Potiphar est inspiré du récit égyptien du « Conte des deux frères »

      – Le livre des proverbes est inspiré de la « Sagesse d’Aménémopé » (un texte égyptien ancien)

      – L’histoire des Hébreux à Kémèt (Égypte antique) est inspirée de l’histoire des Hyksos à Kémèt

      – Le personnage de Moïse est inspiré de celui du pharaon Akhenaton

      – Le séjour de 400 ans à Kémèt est inspiré de « La Stèle de l’An 400 »

      – La Liste des dix Patriarches antédiluviens est inspirée de la « Liste Royale Sumérienne »

      – Le récit de la Création est inspiré d’un récit babylonien de la Création

      – L’ouverture des eaux de la mer rouge est inspirée d’un récit du Papyrus dit de Westcar (Papyrus de Kémèt)

    http://www.africamaat.com/La-mediocrite-dans-la?artsuite=1

    Souriante journée à tous

    #392122

    malasko
    Participant
      Falsification, Aversion ou Inversion historique ?

      Quelque extrait du Talmud qui inspira l’ancien testament
      et le Coran, attention âme sensible s’abstenir,
      le Talmud est l’une des œuvres littéraires la plus raciste
      qui l’homme ait pu commettre.

      Surtout garder à l’esprit que certain le considère
      comme un livre saint et sacrée émanant
      de l’infini sagesse de leur dieu

      Je dis bien leur dieu, car de tel propos le disqualifie d’office
      à toute comparaison à un Dieu tout puissant, miséricordieux,
      créateur du Cosmos à l’instar d’Amon-Râ dans l’Egypte ancienne :

      @Africamaat wrote:

      Sanhedrin 55b : “il est autorisé à avoir des rapports sexuels avec une fille de trois ans et un jour.” (Les relations sexuelles avec trois ans sont clairement permises aussi dans : Yebamoth 12a, 57b, 60b ; Abodah Zarah 37a ; et Kethuboth 39a.)

      Yebamoth 59b : “bien que la location d’une prostituée ne puisse pas être donnée à Dieu, encore si on paie pour la bestialité [le sexe à la catin avec un animal], son argent peut être accepté [par Dieu].”

      Sanhedrin 54b : “si un homme commet la sodomie avec un garçon moins de neuf ans, ils ne sont pas coupables de la sodomie.”

      Sanhedrin 59b : “les rapports sexuels avec un garçon moins de huit ans n’est pas de la fornication.”

      Kethoboth 11b : “les rapports sexuels avec une fille moins de trois ne sont rien.”

      Gittin 91a : “il est permis de divorcer d’avec votre femme si elle brûle votre dîner, ou si vous voyez une plus jolie fille-vierge sexy meme a age de 3 ans-.”

      Yebamoth 98a : “tous les enfants de Gentil sont juridiquement des bâtards, puisque les Gentils sont seulement des animaux.”

      Baba Mezia 114b : “les filles de Gentil sont dans un état de malpropreté de la naissance et le mariage avec eux est interdit.”

      Baba Bathra 54b : “la propriété de Gentils ressemble au désert ; quiconque arrive là en premier l’obtient.”

      Sanhedrin 57a : “si un Gentil vole un Juif, il doit le rembourser. Mais si un Juif vole un Gentil, le Juif peut garder le butin. Également, si un Gentil tue un Juif, le Gentil doit être tué. Mais si un Juif tue un Gentil, le Juif doit aller libre.”

      Baba Kamma 38a : “les gentils sont à l’extérieur de la protection juridique de la Loi de l’Israël.

      Sanhedrin 52b : “l’adultère n’est pas défendu … avec la femme d’un Gentil, parce que Moses défend seulement l’adultère avec la femme d’un ’voisin’ et les Gentils ne sont pas des voisins.”

      Kiddushin 49b déclare que : “les israélites possèdent 90 % de toute la sagesse ,les Autres 10 % sont dispersés parmi les Gentils.”

      Sanhedrin 58b : “un Gentil qui frappe un Juif mérite la mort. frapper un Juif est dans les yeux de Dieu est l’attaque de la Présence Divine.”

      Sanhedrin 37a : “ Quiconque détruit un seul Israélite, c’est comme s’il avait détruit le monde entier “

      Abodah Zarah 16b, 17a : “les juifs devraient s’absenter des Chrétiens. Les chrétiens sont alliés avec l’Enfer et le Christianisme est plus mauvais que l’inceste.”

    partie 1: http://www.dailymotion.com/video/xa2s8l_de-lorigine-des-semites-et-etymolog_news
    partie 2: http://www.dailymotion.com/user/Nzwamba/video/xa2rhx_de-lorigine-des-semites-et-etymolog_news
    partie 3: http://www.dailymotion.com/user/Nzwamba/video/xa2qq0_de-lorigine-des-semites-et-etymolog_news
    partie 4: http://www.dailymotion.com/user/Nzwamba/video/xa2pbj_de-lorigine-des-semites-et-etymolog_news

    Souriante journée à tous

    #392123

    malasko
    Participant
      Concept de l’homme
      @Africamaat wrote:

      Les droits de l’homme et du citoyen ont été déclarés pour reconnaitre la dignité humaine. Il s’agit d’un acte récent de la fin du XVIIIème siècle, réalisé difficilement, pour déclarer :

      • le respect de la propriété

      • le respect des opinions et des croyances religieuses

      • la liberté de la presse, etc…

      Ce sont des acquis fondamentaux. Avant c’était la barbarie. Mais cela a-t-il cependant permis aux femmes de jouir immédiatement du droit de vote ?

      La déclaration universelle des drois de l’homme a été faite par l’ONU en 1948.

      La convention européenne des droits de l’homme a été faite en 1950.

      Quelle conception de l’être humain doit-on avoir pour faire ces choses horribles qui ont duré des siècles ?
      En occident, il n’y a pas de définition précise, correcte de ce que l’on appelle “être humain”.

      Il n’y a pas de vision cosmothéologique de l’être humain.

      Être humain :

      “Être” signifie simplement “debout”. L’être s’oppose à l’objet. L’objet, c’est ce qui est “objectum”, jeté devant soi. Ce qui est concret, perceptible par la vue, par le toucher. Être vient du latin stare. Un être a la vie parce qu’il se tient debout. Mais il n’y a pas que les hommes qui se tiennent debout. Les animaux sont également debout. C’est pourquoi on ajoute “humain”. “Être humain” n’est donc pas une tautologie !

      Individu :

      Ce qui est indivisible. « Je suis, moi, de l’espèce animale issu d’une cellule unique, je suis un exemplaire, je suis indissociable avec moi-même, je suis indivisible ». Mais les animaux et les spécimens végétaux sont aussi indissociables avec eux-mêmes. Ce sont des individus. Les biologistes le savent très bien et les considèrent comme tels dans leurs études.

      Homme :

      Au moyen-âge, s’écrivait “home”, avec un seul “m”. “On” vient du latin homo, hominis, c’est-à-dire homme. Le pronom indéfinit “on” signifie bien “homme”. L’homme est seulement un animal de l’ordre des primates appartenant au règne animal qui possède :

      o l’intelligence

      o la stature verticale

      o la bipédie

      o un cerveau volumineux et complexe

      o le langage articulé

      o des mains

      L’homme est considéré par rapport à son espèce, sinon on n’aurait pas dit “on”.

      Personne :

      du latin persona qui est est un masque de théatre. C’est-à-dire que nous sommes des masques, mais ce qu’il y a en-dessous on ne sait pas…

      La définition de l’être humain n’est pas claire, voilà pourquoi on a dit “les droits de l’homme et du citoyen”.

      L’homme est constitué à la fois du corps (partie matérielle de l’être humain) mais aussi de l’âme et de l’esprit.

      L’âme :

      du latin anima signifiant “air, souffle”. L’âme est un principe de vie. Mais cette définition est également insuffisante car les animaux ont également la vie. L’âme est donc un principe de vie et de pensé – à supposer que les animaux ne pensent pas !

      L’esprit :

      du latin spiritus signifiant “souffle, respiration” et “souffle divin, inspiration, âme”. C’est un prinicipe, une proposition simplement admise, une décision intellectuelle que rien n’autorise. C’est-à-dire qu’il s’agit d’une vue de l’esprit, d’une utopie, d’une idée chimérique.

      CONCLUSION :

      L’être humain, l’individu, l’homme, le “on”, etc. il n’y a rien de divin dans ces notions. Le pouvoir peut donc faire de l’être humain un esclave, un cerf, un objet économique, etc. On peut exercer sur lui une force sans limite.

    Souriante journée à tous

    #392124

    @&ol-Ange wrote:

    @luise wrote:

    Il est évident qu’aucun de “ces personnages” n’ont existé,

    Je ne vois pas trop d’où vous sortez une telle évidence concernant la non -existence des gens(Moïse) qui ont fait l’histoire humaine , et en quoi elle vous est utile surtout .Ne pas croire en Dieu est une chose , mais nier l’existence des peuples remplis de croyances et de rites qui ont vécus ici-bas avant nous en est une autre … 🙄 Nous pouvons prétendre , affirmer que les Égyptiens n’auraient pas existé tant qu’à être dans le déni de l’histoire de l’humanité sur cette terre . Et pourquoi pas dénier aussi tous les rois de France et leurs croyances ainsi que toute l’histoire des premiers chrétiens A.P. J.C. . En fait , les gens semblent préférer se rappeler de l’inquisition , des tortures faites par certaines églises corrompues aux premiers chrétiens sans savoir pourquoi et sans y associer le passé qui va avec , l’histoire cruelle qui se déroulait ici -bas avant Jésus-Christ , les fosses à Lion , l’esclavage , la manière dont les hommes traitaient les femme , comment ils sacrifiaient les premiers-nés garçons à leurs idoles , etc. Bon enfin , peu importe , les gens croient bien ce qu’ils veulent évidemment . Mais l’histoire c’est l’histoire et elle a bel et bien eu lieu ici-bas et nous en subissons , vivons d’ailleurs les c.onséquences et retombées , et chacun de nos gènes est encodé de la mémoire ( génétique) de tout ce que nos ancêtres ont vécus avant nous que nous le voulions ou non . Ce lourd passé collectif auquel nul n’échappe , n’a échappé et n’échappera est bien le nôtre celui de la grande famille humaine auquel nombre de gens contribue à améliorer le “sort” , la vie quoi .

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Exode

    L’Exode est le second livre de la Bible. Il raconte la sortie d’Égypte des Hébreux sous la conduite de Moïse, le don des Dix Commandements et les pérégrinations du peuple hébreu dans le Désert du Sinaï vers la Terre promise.

    La façon de dire, a pu passer pour une provocation, et pourtant, pour aller plus loin que d’opposer croyance contre croyance, il nous faudra bien voir, que les textes anciens ont été écrits par les hommes, qui poursuivaient comme ceux d’aujourd’hui un but.

    Certains de ces textes sont-ils inspirés par des expériences “divines” ?
    Si on le pense, il faut pouvoir se détacher de la forme.Les symboles que nous produisons nous sont utiles à échanger et non pas à dire des vérités.

    Curieuses vérités qui resteraient comme un point fixe à atteindre et de fait jamais atteint.
    Quant à l’histoire humaine, pas celle qu’on nous raconte pour nous faire aller un chemin tout droit tracé par l’ignorance, elle est inscrite en nous, en chacune de nos cellules.

    🙂

    #392125

    @parvati wrote:

    @&ol-Ange wrote:

    Je ne vois pas trop d’où vous sortez une telle évidence concernant la non-existence des gens (Moïse) qui ont fait l’histoire humaine.

    🙁
    On sait très bien que les personnages bibliques font partie de la mythologie, au même titre que Gilgamesh, Krishna, Athéna, Mercure, etc…
    Soyons réalistes, Adam et Eve ne sont pas nos premiers parents, et nous ne sommes pas les descendants de Noé.
    Leurs histoires, parfois belles, parfois cruelles, sont imaginaires, et d’ailleurs, elles ne sont pas du tout réalistes !
    Pourquoi les récits bibliques seraient-ils plus véridiques que les récits de la mythologie grecque, hindoue, ou… amérindienne ? ? ?
    Ouvrons les yeux, que diable ! Et cessons d’admettre le récit de la Genèse comme fondement de l’histoire humaine !
    Abraham, Isaac, Jacob, etc… et… Jésus-Christ sont des personnages mythologiques, et ne sont pas les garants de notre histoire.
    On a baigné dans le mensonge depuis suffisamment longtemps pour ne pas être encore prisonniers de ces dogmes… 🙄

    C’est votre avis et vous le partagez. Vous posez vos questions , vos réponses et vous avez ce droit . Et ici c’est le forum de religions spiritualités et croyances .

    Religions, croyances et spiritualité

    Forum de discussions pour les personnes intéressées par les enseignements spirituels. Il se veut libre et ne représente aucun caractère sectaire. Il est ouvert à toutes spiritualités, les rêves, le yoga, le voyage astral, le développement spirituel, la voie du coeur, dans la tolérance, l’échange cordial et la bonne humeur, en respectant l’opinion d’autrui. Les insultes et messages agressifs, sectaires ou racistes, ne sont donc pas de mises sur ce forum et se verront sanctionnés.

    Donc …. 😀

    Bonne journée

    #392126

    @luise wrote:

    et pourtant, pour aller plus loin que d’opposer croyance contre croyance, il nous faudra bien voir, que les textes anciens ont été écrits par les hommes, qui poursuivaient comme ceux d’aujourd’hui un but.

    Certains de ces textes sont-ils inspirés par des expériences “divines” ?
    Si on le pense, il faut pouvoir se détacher de la forme.

    Cela correspond de plus près à ce que je souhaite exprimer depuis le début , mais vous avez peut-être une meilleure façon que moi de ré-aborder ici ce propos . Ainsi soit-il ! 🙂

    #392127

    @&ol-Ange wrote:

    Cela correspond de plus près à ce que je souhaite exprimer depuis le début , mais vous avez peut-être une meilleure façon que moi de ré-aborder ici ce propos . Ainsi soit-il ! 🙂

    Je ne pense pas qu’il y ait de meilleure façon de s’exprimer.
    Pour chacun de nous, c’est toujours la meilleure façon.
    Celle qui nous permet d’avancer dans toujours plus de compréhension.

    🙂

    #392128

    malasko
    Participant
      A la recherche de la Vérité

      Les Quatre Nobles Vérités

      Les Quatre Nobles Vérités sont :
      1. la Vérité de la Souffrance
      2. la Vérité des Causes de la Souffrance
      3. la Vérité de l’Extinction de la Souffrance
      4. la Vérité de la Voie vers l’Extinction de la Souffrance

      Forum de discussions pour les personnes intéressées par les enseignements spirituels. Il se veut libre et ne représente aucun caractère sectaire. Il est ouvert à toutes spiritualités, les rêves, le yoga, le voyage astral, le développement spirituel, la voie du coeur, dans la tolérance, l’échange cordial et la bonne humeur, en respectant l’opinion d’autrui.

      Les Quatre Nobles Vérités, comme il a été souligné plus haut, constituent la connaissance de base du Bouddhisme, aussi bien celui du Theravada (Petit Véhicule) que celui du Mahayana.

      Elles sont ses premiers pas dans la voie de l’Enseignement Progressif.

      Puis par sa détermination, sa foi et sa persévérance, l’adepte accède progressivement aux Quatre Niveaux de Perfectionnement du Petit Véhicule.

      http://www.buddhaline.net/spip.php?article696

      @Psaume CL,6 wrote:

      Que toute respiration loue le Seigneur !

      http://www.dailymotion.com/video/x4uh4q_bouddhisme-chap2-quatre-nobles-veri_lifestyle

    Souriante journée à tous

    #392129

    @&ol-Ange wrote:

    @luise wrote:

    et pourtant, pour aller plus loin que d’opposer croyance contre croyance, il nous faudra bien voir, que les textes anciens ont été écrits par les hommes, qui poursuivaient comme ceux d’aujourd’hui un but.

    Certains de ces textes sont-ils inspirés par des expériences “divines” ?
    Si on le pense, il faut pouvoir se détacher de la forme.

    Cela correspond de plus près à ce que je souhaite exprimer depuis le début , mais vous avez peut-être une meilleure façon que moi de ré-aborder ici ce propos . Ainsi soit-il ! 🙂

    @luise wrote:

    Je ne pense pas qu’il y ait de meilleure façon de s’exprimer.
    Pour chacun de nous, c’est toujours la meilleure façon.
    Celle qui nous permet d’avancer dans toujours plus de compréhension.

    🙂

    Oui et c’est la raison pour laquelle j’ai bien écrit que vous avez peut-être une meilleure façon que moi d’aborder ici ce propos , et qui pour moi est une formule assez différente en ce sens que je m’exprime fort probablement aussi bien que vous et vice versa , mais pour vous-même , votre façon d’aborder tel ou tel point , et en particulier ici , le fait que :

    les textes anciens ont été écrits par des hommes qui poursuivaient comme ceux d’aujourd’hui un but
    et que :
    Certains de ces textes sont-ils inspirés par des expériences “divines” ?
    Si on le pense, il faut pouvoir se détacher de la forme

    est entendue à un moment précis même si moi je l’ai déjà écrit à ma façon quelques fois ici depuis mon arrivée dans plusieurs des messages qui se trouvaient parmi tous les messages que j’ai effacés il y déjà plus d’une semaine à cause de la modération sélective . Un peu comme si il fallait que vous le disiez vous-même pour que je puisse me savoir être enfin entendue par autrui. C’est un phénomène fréquent et normal en psychologie et qui est attribué à notre partie yang . Tout comme il est normal de ne capter qu’une petite partie de ce que les gens disent quand ils nous parlent .C’est pour cela que je relis souvent les messages avant de répondre , et même avant de poster je relie encore une fois ce à quoi je réponds , et je me suis déjà vue effacer une réponse complète parce qu’à la dernière minute , je me suis rendu compte d’une petite erreur de lecture et que tout le sens changeait à cause d’un seul mot que je n’avais pas vue même après deux ou trois lectures c.onsécutives . Il en est de même des textes anciens , il faut faire très attention , et ce ne sont pas des textes que l’on comprend en une seule fois , en tous les cas , pas moi.

    Donc voila , @+ 🙂

    #392130

    @&ol-Ange wrote:

    même si moi je l’ai déjà écrit à ma façon quelques fois ici depuis mon arrivée dans plusieurs des messages qui se trouvaient parmi tous les messages que j’ai effacés il y déjà plus d’une semaine à cause de la modération sélective . Un peu comme si il fallait que vous le disiez vous-même pour que je puisse me savoir être enfin entendue par autrui.

    Oui, nous avons tous besoin de s’entendre dans la voix de l’autre, c’est bien pourquoi nous échangeons. Nous entendre toujours mieux…

    Bon dimanche à toi 🙂

    #392131

    malasko
    Participant
          @OMRAAM MIKHAËL AÏVANHOV wrote:

          Au-dessus d’une flamme, vous placez un tuyau de métal ou de verre: vous entendez un son.
          Comment se fait-il que la flamme puisse produire un son? Cela provient des vibrations de l’air
          chauffé par la flamme. Et suivant que le tuyau est plus ou moins long, les sons émis sont plus
          ou moins graves ou aigus. Eh bien, par analogie, on peut dire qu’on retrouve ce même
          phénomène dans l’homme. Car l’homme n’est fait que de tuyaux: la colonne vertébrale, le
          gosier, l’oesophage, les intestins, les artères, les veines, les filets nerveux… Et là encore, ces
          tuyaux sont plus ou moins longs. Lorsque la flamme qui brûle en lui, c’est-à-dire le feu qui le
          maintient en vie, passe à travers tous ces tuyaux, il se produit une musique extraordinaire,
          comparable aux grandes orgues des cathédrales.
          L’être humain émet donc des sons dans l’espace, que d’autres êtres entendent et captent.
          Évidemment, si cette énergie vitale n’est pas répartie équitablement entre tous les organes du
          corps ou si elle est bloquée, il s’ensuit une cacophonie épouvantable. Mais je ne parle pas là
          tellement du plan physique. C’est dans le plan psychique surtout qu’il est important que l’homme
          arrive à organiser sa vie, à la purifier, à l’éclairer. Alors tous ses organes émettront des sons
          harmonieux: ce sera une telle symphonie que les anges et les archanges s’approcheront pour
          écouter, et ils seront émerveillés.

        Bonne suite et belle humeur clavardière

        #392132

        savoirintelligent
        Participant

        Modification: J’ai corrigé les liens brisés

        #392133

        Anonyme

        Franchement, ce texte je l’ai l’ai lu du début à la fin. Où est-ce que cela est censé mener?
        Je ne comprends pas. Je ne comprends rien. Et j’en ressens une très grande frustration, car j’ai passé du temps POUR RIEN. Alors je m’excuse d’avance pour le comportement un peu agressif que j’aurais à travers mes mots, la façon dont je pose mes questions, mais sachez que je ne veux en aucun cas manquer de respect à qui que ce soit.

        “A travers ce livre, je m’adresse à ceux qui ne trouvent pas de réponse à leurs nombreuses questions personnelles : « Qui suis-je ? Quel est le véritable Dieu ? Quelle est la voie du salut ? Est-ce l’Islam ? Qu’est-ce que ma conversion à l’islam signifie pour moi, pour mes proches et pour la société dans laquelle je vis ? »”

        Ce ne sont absolument pas mes questions. J’en conclus que ce texte ne m’est pas destiné.

        “J’atteste que rien ne mérite d’être adoré à part Allah, Seul et sans associé, et que Mohammed est Son serviteur et Messager.”

        “L’Islam est une religion parfaite”

        Désolé mais y’a rien de plus prétentieux que de croire qu’on détient la seule et unique vérité en matière de religion, si tout ça était vrai on appellerait pas ça des “croyances” mais des “certitudes”.

        Bizarre car plus loin nous voyons:

        En l’absence de modestie, par contre, l’arrogance prend le dessus et conduit les gens à s’écarter des signes de la vérité, ce qui les mène vers leur propre destruction.

        Cherchez l’erreur…

        Elle (la nature humaine) reconnaît qu’il ne peut y avoir qu’un seul et unique véritable Dieu et par conséquent, qu’une seule et unique religion que ce même Dieu accepte.

        Êtes-vous vraiment certain de cette affirmation? Ce n’est pas du tout ce que ma nature à moi me dit… C’est un peu présomptueux de vouloir généraliser la pensée des gens.

        L’histoire de Salman
        Au commencement…

        Perse originaire de la région d’Ispahan, j’habitais un village appelé Jayi. Mon père en était le chef et il m’aimait plus que toute autre créature d’Allah. Son amour pour moi était tel, qu’il me faisait confiance pour surveiller le feu qu’il allumait et ne laissait jamais s’éteindre.

        Ceci est un exemple de bon comportement d’un fils envers son père. Dans son histoire, Salman utilise le bon terme pour désigner le véritable Dieu, Allah. Le nom Allah est le même que celui utilisé par tous les prophètes et messagers. Tout comme en araméen, la langue de notre bien-aimé prophète Jésus, le mot pour désigner Dieu a le même sens qu’en arabe.

        J’aimerais bien comprendre le lien entre l’attitude d’un fils et l’explication du nom Allah… et encore c’est même pas une explication, c’est juste pour dire d’où ça vient.

        “Mon père me dit alors :
        – Mon fils ! Il n’y a aucun bienfait dans cette religion. La religion de tes ancêtres est bien meilleure.”

        Comment peut-on oser dénigrer les autres religions? En plus dans le Coran vous parlez CLAIREMENT DES JUIFS ET DES CHRETIENS.
        Venez pas me dire le contraire je l’ai lu.

        Mais quand allez-vous comprendre qu’il n’y a PAS de mauvaise religion?
        Il n’y en a pas : Il n’y a que des mauvaises interprétations. (je ne parle pas des sectes hein) Ce sont les gens qui peuvent être mauvais, pas la religion.

        Et tout ce texte pour arriver à quoi? A cette conclusion là? :

        L’Islam, la seule issue de cette recherche

        Beaucoup de personnes autour de nous sont comme Salman. Ces personnes recherchent la vérité sur le véritable et unique Dieu.
        (Des gens cherchent des réponses)

        L’aventure de Salman est similaire à l’histoire de certaines personnes à notre époque.
        (Certaines personnes vivent la même chose que ce qui est décrit dans le texte)

        La recherche entreprise par certains, les mena d’une église à l’autre, de l’église au bouddhisme ou à la passivité, du Judaïsme à la neutralité ou encore d’une religion à des formes de méditations, voire de torture mentale.
        (Des recherches amènent à certaines choses)

        J’ai eu l’occasion de rencontrer des gens ou d’entendre parler de certains qui passent d’une pensée à une autre, mais qui sont trop effrayés à l’idée même de se renseigner sur l’Islam !
        (Des gens ont peur de l’Islam)

        Cependant, en rencontrant des musulmans, ils finirent par devenir un peu plus ouverts d’esprit.
        (Des gens “comprennent” un peu plus l’Islam)

        L’aventure de Salman est l’histoire d’une longue recherche. En tirant des leçons de son histoire, vous pourrez écourter la vôtre.

        Sérieusement vous appelez ça une conclusion? mais ça n’explique strictement rien !!!

        Vous voulez ma conclusion? La voilà :
        Sa vie, il faut la passer à répandre le bien autour de soi.
        C’est si difficile à comprendre, à assimiler?
        Vous êtes vraiment obligés de passer par là, de faire tout ce chemin pour juste comprendre ces quelques mots?

      15 sujets de 496 à 510 (sur un total de 512)

      Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

      Aller à la barre d’outils