Quand ça veut pas rentrer…

Hier, j’ai été le dindon de la farce. Ca m’a rappelé qu’un problème ne se résume pas à ses aspects les plus visibles.

Il y a une semaine, ma femme et moi sommes allés nous acheter un nouveau réfrigérateur. Le vieux fait trop de bruit, pompe presque 24 heures par jour, et n’est plus adapté à une famille de cinq personnes dont deux adolescents.

Avant de partir au magasin, consciencieusement, je vais vérifier la place et l’encombrement de notre réfrigérateur actuel. Il y a un peu de place encore en plus sur le côté, là où je cache les balais. Allez, en tout on a 95 cm.

On les regarde tous, et on va voir une vendeuse. Elle trouve mon point faible, et réussit à me vendre le plus beau de tous ses réfrigérateurs : grand, facile à ouvrir, avec plein de casiers pour le congélateur, économe en électricité, et à un prix raisonnable. Bref, je suis ravi de ce choix.

Pendant qu’on le regarde, là aussi consciencieusement, je vérifie sa largeur, pour m’assurer qu’il rentrera dans la cuisine et à sa place : 90cm ! J’aurai encore un peu de place pour mes balais… Et ma femme insiste : “tu es sûr qu’il va rentrer”? Avec mon esprit cartésien, je lui dis oui, 90 cm ça rentre dans 95 cm.

Rendez vous est pris pour la livraison.

Le jour arrive, les livreurs sonnent en bas à l’interphone. Quelques minutes plus tard quelqu’un arrive à la porte.

” Bonjour monsieur. On a un problème, votre frigo ne rentre pas.”

Incrédule, je descends.

Il ne passe en effet pas la porte de l’immeuble. Je remonte donc chercher de quoi débloquer le second battant de l’immeuble : ma clé préférée, mes pinces chéries, mon échelle. J’ai un pressentiment, et je vais mesurer la largeur de la porte de la cuisine : 75 cm.

Arrivé en bas, je regarde à nouveau ce superbe frigo, je sors mon mètre, et je mesure…… sa profondeur, et non sa largeur. Et là je me rends compte qu’il est presque aussi profond que large !

Surprise !

Il ne passe pas la porte de l’immeuble, mais il ne rentrera pas non plus dans la cuisine. Et s’il rentre dans la cuisine, il est tellement profond que je n’aurai plus de place pour passer.

Pas question de passer ce monstre par la fenêtre avec un monte meubles.

Il est reparti avec les livreurs dépités. Et j’ai été choisir un autre frigo aujourd’hui : même taille que l’ancien, mais plus haut.

Quand on est face à un problème, on a tendance à regarder les aspects les plus évidents de celui ci. Il faut aussi penser à retourner ce problème ou en faire le tour pour être sûr de ce que l’on fait, et ne pas s’arrêter à ce qui est évident.

Cyril

” Si vous avez seulement un marteau, vous avez tendance à voir tous les problèmes comme des clous”
Abraham Maslow

“Pour chaque problème, il y a une solution qui est claire, simple, et fausse”
H.L. Mencken