Des Vêtements

Le tisserand dit: Parle-nous des Vêtements.

Et il répondit:

Vos vêtements ne font que tenir votre beauté à l’abri des regards, mais ils ne cachent pas ce qui est disgracieux.

En cherchant par vos vêtements à ménager autour de vous un espace d’intimité, vous risquez de vous enfermer dans un carcan et de vous enchaîner.

Puissiez-vous vous dépouiller davantage pour aller au-devant du soleil et du vent.

Car le souffle de la vie est dans les rayons du soleil et la main de la vie est dans le vent.

Certains d’entre vous disent: ” C’est le vent du Nord qui a tissé les vêtements que nous portons. ”

Et je dis: Certes, c’est le vent du Nord,

Mais il avait la honte pour métier à tisser, et vos nerfs ramollis lui ont servi de fil.

Et son ouvrage fini, il éclata de rire au fond des forêts.

N’oubliez pas qu’il n’est de meilleur bouclier contre les yeux concupiscents que la pudeur elle-même.

Et lorsqu’il n’y aura plus de concupiscence, la pudeur n’apparaîtra-t-elle pas comme une entrave et une souillure de l’esprit?

N’oubliez pas que la terre aime sentir vos pieds nus et que les vents font leur délice de jouer avec vos cheveux.

Le Club du Développement Personnel

Aller à la barre d’outils