Phobie du paranormal [HELP]

Le Club Positif Forums Discussions à thèmes Phénomènes paranormaux Phobie du paranormal [HELP]

Ce sujet a 97 réponses, 6 participants et a été mis à jour par Photo du profil de pustule pustule, il y a 4 ans.

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 99)
  • Auteur
    Messages
  • #443884
    Photo du profil de pustule
    pustule
    Participant

    Bonjour , je n’ai plus intervenu car Chalumeau a fait un très beau suivi mais j’en reviens à mon intuition de départ : je persiste a penser que tu as un don , un plus à l’empathie , et que ça te fait peur et que tu le refoules !
    Excusez-moi , je le ressens et je ne vais pas aller contre ma pensée !
    On t’a enfermée en te disant que tu n’es pas normale mais délivre -toi de ça ! Ressentir ce que l’autre est ou attirer à toi sans le vouloir des personnes en souffrance , se sentir comme une éponge , prendre toutes les émotions des autres ! est-ce ce que tu as l’impression de vivre ?

    #443885
    Photo du profil de farmaciaric
    farmaciaric
    Participant

    Pour revenir au souci du départ et de tout ce qui a été dit, tout le monde a plus ou moins le même avis avec des mots différents, on appelle ça don, caractére, etc…

    Il n’empêche que je pense toujours qu’il est important que doriimii panda se fasse accompagné pour “reprogrammer” sa perception de ce trait de caractére/don/etc…

    Car au stade de mal-être où il est, ça lui pourrit vraiment la vie à priori et j’ai peur qu’il ne soit plus très objectif. Comme quelqu’un qui est en dépression, il sait qu’il y est mais il n’a pas le déclic, l’énergie suffisante pour se relever. Il est dans une espéce de spirale négative.

    Bon… J’ai évoqué le corps médical parce que j’ai plutôt confiance à des gens qui sont formés et reconnus pour ça. Mais, si ça gêne, je peux aussi recommandé d’aller voir un sophro, un coach ou une profession de ce style. Mais en faisant très attention qui il va voir car il y a beaucoup de “déchets” dans ces professions. Tout le monde se dit coach maintenant…

    L’autre avantage de suivre un parcours médical, c’est qu’il y a une prise en charge de la sécu… Désolé de parler de choses bassement matérielles mais il faut y penser aussi au porte-monnaie surtout que doriimii panda est étudiant. Un médecin, c’est remboursé, pas un coach.

    #443886
    Photo du profil de pustule
    pustule
    Participant

    Bonjour Reglisse , L’idée d’envoyer doriimii panda auprès d’un coach , gourou ou autre personne ne m’effleure même pas l’esprit ! voir un spécialiste dans le médical ? je me demande si on ne va pas plus l’enfermer dans le cercle vicieux des médocs qu’autre chose !
    Je pense vraiment que la transformation passe par l’acceptation , s’il pouvait déjà et cela rien que pour lui déposer sur un papier tous ses ressentis et essayer de les décortiquer un à un (un bout de papier qu’il garde pour lui ) il s’aiderait déjà bien !
    ex: la peur du noir je peux la relier à tel période de ma vie , tel événement
    en mettant les choses clairement noir sur blanc on peut arriver a dédramatiser , les voir autrement et sans aides extérieures !
    est-ce possible pour lui de le faire , en a t-il envie ?
    dans le médical , j’opterais pour un psychologue plutôt qu’un psychiatre , je lui fais confiance moi ….s’il a eu le courage d’écrire ici , il a fait un pas important et seul donc il peut certainement débroussailler tout ça !
    On sait souvent ce qu’on ne veut plus dans sa vie mais on avance en sachant ce que l’on veut ! si tu changes ton comportement , les parasites s’en iront d’eux-même , donc imagines ce que tu veux , l’environnement dans lequel tu veux vivres , les gens que tu apprécient etc
    Du moment ou tu es conscient qu’on a fait des dégâts en ancrant des croyances comme quoi tu ne serais pas “normal” tu peux les déprogrammer , c’est un apprentissage mental , pas facile ….mais tout à fait possible !

    #443887
    Photo du profil de farmaciaric
    farmaciaric
    Participant

    Je ne suis pas trop d’accord… Il y a des moments où on a besoin d’un regard et d’un accompagnement extérieur à notre environnement.

    Sinon, les entrepreneurs n’éprouveraient pas le besoin de faire appel à des conseillers. Un particulier n’éprouverait pas le besoin de se confier à un ami fiable et d’exposer un souci pour trouver une solution. Etc…

    En parler sur un forum, c’est bien… Mais Internet n’est pas la panacée ou la vérité. Internet, c’est facile mais ce n’est pas la réalité de la communication humaine. Par exemple, les réseaux sociaux sont sociaux qu’avec le nom… Où est la communication non-verbale sur Internet ? La plus importante soi-dit en passant… Il y en a pas.

    Le vrai pas que doriimii panda fera, c’est quand il sortira pour exposer publiquement son souci. Tu ne cautionnes pas les “psy”, c’est ton point de vue… D’autres y trouvent la solution.

    Et même si on voulait aller dans ton sens et ne pas consulter un “psy”, il y a bien d’autres façons de parler de son souci dans la vraie vie comme des groupes de paroles.

    Ou alors, comme je l’évoquais, il y a aussi la tactique de changer de milieu et de fréquenter des gens qui te correspondent mieux (l’exemple du club artistique).

    Dans tous les cas, peu importe la solution que doriimii panda choisira, le principal est de s’extérioriser et de sortir. L’écran d’un PC n’est pas un humain en chair et en os. Internet est tout sauf un vrai relai de communication (je parle de la communication humaine, les vraies relations humaines… Pas de la com’ marketing et de la pub).

    Donc mes messages vont dans ce sens.

    #443888
    Photo du profil de pustule
    pustule
    Participant

    On vit le virtuel de façon différente toi et moi Reglisse lol et c’est très bien , je peux juste te dire qu’il ne m’est pas toujours nécessaire d’avoir du non verbal en fait pour ressentir les choses ! tu n’étais pas encore sur le forum quand il c’est passé une chose qui m’a fait peur mais qui me permet de parler de chose hors normes justement ! j’ai eu deux cas le premier avec Malot , il est en chaise roulante à cause de la soit disant sclérose en plaque et vit à Valence à 800kms de chez moi quand j’étais en Belgique ! il écrivait ici et sans ce connaître (juste son pseudo) on c’est lié d’amitié !
    Un jour , j’ai ressentis un malaise qui m’a fait me coucher , j’étais mal , bras gauche comme mort picotant , un point dans la poitrine et bien ne me demande pas comment j’ai su , j’en sais rien !!! mais quelques heures plus tard je suis venue ici prendre des nouvelles de Michel , on est resté plusieurs jours sans …..mais voilà mon malaise a eu lieu au moment même où il a fait un infarctus !!
    Donc tu vois le pourquoi j’estime que tout le monde n’a pas besoin du réel , du face à face , du non verbal pour communiquer .

    Je suis tout à fait pour les psychologues , moins pour les psychiatres je l’avoue mais mais mais ils ont leur utilités , ils sont nécessaires dans bien des cas ! ni toi ni moi ne sommes en mesures de décrypter le spécialiste qui serait le bon pour notre ami !

    Je suis pour les groupes de paroles aussi , mais il faut savoir ce qui existe dans la région où l’on a besoin et si la personne dans le besoin osera s’y rendre !

    #443889
    Photo du profil de
    Anonyme

    J’imagine doriimii panda bien plus comme une femme que comme un homme d’ailleurs…

    Je suis plus dans la même logique que Panpan.
    Un travail avec du papier et un stylo.
    Il va lui falloir du rationnel.
    A moins que pour doriimii panda, il existe un “obstacle” à leur utilisation…

    Et toi Réglisse, tu pars dans tes délires.
    Qui a dit qu’elle voulait être “avocate”?
    Laisse lui vivre sa ve.
    Si tout ceux qui avait fait droit étaient devenus avocats… 😆

    #443890
    Photo du profil de farmaciaric
    farmaciaric
    Participant

    @panpan1962 wrote:

    si la personne dans le besoin osera s’y rendre !

    Et c’est bien pour ça que je dis qu’internet est facile et n’aide en rien à affronter la vraie réalité de la vie et des relations humaines. Pour être concret, par exemple, c’est quand même mieux de séduire une femme ou un homme dans un vrai lieu (bars, parcs, etc…) plutôt que sur le net.

    Ensuite, la question du psy… Ce n’est même pas ça la question… Bien sur qu’il choisira ce qu’il préfére, psy, groupe ou je ne sais quoi encore. Ce que je veux surtout dire et ce que je pense, c’est que notre panda est arrivé à un stade de “souffrance mental” où il a besoin d’un soutien extérieur et neutre.

    #443891
    Photo du profil de
    Anonyme

    Elle l’a son soutien extérieur et neutre.

    Nous.

    😆 😆 😆 😆

    #443892
    Photo du profil de pustule
    pustule
    Participant

    je suis l’exception à tout moi 😆 rencontre de Luc sur le net 😉 on c’est rencontré deux fois puis suis partie 10 jours au maroc , à mon retour il est venu m’attendre à l’aéroport et on ne c’est plus quitté 😆
    On c’est marié deux après …..

    #443893
    Photo du profil de farmaciaric
    farmaciaric
    Participant

    @chalumeau 2 wrote:

    Elle l’a son soutien extérieur et neutre.

    Nous.

    Ce n’est pas un soutien ça… C’est plutôt une discussion de conseils et d’avis sur son probléme…

    Est ce que tu as son regard en face de toi ? Est ce que tu ressens ce que panda ressent ? Est ce que tu peux lui faire une chaleureuse accolade comme le ferait un ami quand tu es dans la peine ? Etc…

    @Panpan,

    Tu ne t’es pas marié sur le net… Une rencontre sur le net, je peux le concevoir. Le “plus si affinités”, non… 🙂

    Et c’est ce que je veux exprimer à panda. Ici il recevra des conseils qu’il trouvera bon ou pas. Mais le “plus”, il le trouvera ailleurs que sur les forums ou internet.

    On ne discute pas d’un “simple” souci de motivation, d’image de soi ou de tout autre sujet de développement perso “basique”… Où il pourrait être suffisant de lire un bouquin, de discuter sur un forum ou de prendre un papier et un stylo pour mettre en place un plan d’action pour se remotiver.

    On discute d’un vrai malaise qui lui pourrit la vie. On discute d’une chose qu’il n’arrive pas/plus à “positiver” tout seul. Donc il faut une aide extérieure et je parle d’une vraie aide en chair et en os.

    Ce n’est que mon avis bien sur 🙂

    #443894
    Photo du profil de
    Anonyme

    Alors pour vous répondre un peu à tous.
    Oui je savais qu’en faisant ce topic, j’aurai juste des conseils et que ce n’est pas une discusion sur un forum seule qui va régler ce problème.
    Seulement comme je l’ai dit j’hésite beaucoup à en parler IRL. Vu qu’à chaque fois on me dit que j’exagère et déjà qu’en plus je suis très timide à la base.

    Et oui je suis une fille en effet. Et non je veux pas faire avocate. Ce n’est pas le seul métier. Il y a plein d’autres débouchés dans le droit.

    Après essayer de voir ce qui est à l’origine de ma peur, j’ai déjà essayé mais comme je vous l’ai dit, soit je ne me souviens pas soit si je ne vois pas ce que c’est.

    #443895
    Photo du profil de farmaciaric
    farmaciaric
    Participant

    Qui te dit que tu exagéres ? Si c’est des “inconnus”, tu t’en fous… Si c’est ton entourage, il faut en changer ou t’en écarter un peu pour trouver d’autres oreilles plus attentives.

    Tu sais… Dans les relations humaines, on a un souci majeur : en général, on fréquente ceux qui nous ressemblent. De ce fait, on “s’enferme” un peu dans des croyances, des idées toutes faites car l’effet de groupe accentue nos croyances puisque ça va dans notre sens. De plus, en commençant à penser différemment, le groupe va te “décourager” car ça met leurs propres croyances à mal. Je ne dis pas qu’ils le font exprès, ça peut être inconscient.

    Je te prends un exemple bête, imagines que tu veux arrêter de fumer et que tu as pas mal d’amis autour de toi qui fument aussi. Et puis un jour, tu leur annonces que tu veux arrêter.

    A ce moment là, qu’est ce qui se passe ? Tu vas entendre de la part de ton entourage de fumeurs des trucs du style “A quoi bon ? Il faut bien mourir un jour…”. En général, les gens n’aiment pas ce qui est diffèrent, ce qui peut mettre en cause leur fonctionnement. C’est comme ça, c’est la nature humaine… Donc ils se trouvent des excuses.

    Tout ça pour te dire que, si tu veux vraiment te défaire de ce souci, il faudrait peut être méditer à une mise à l’écart temporaire de certaines personnes.

    Je l’ai vécu quand j’ai arrêté de fumer, des personnes qui ont eu ce genre de réflexions… Franchement, ça ne te met pas du tout en confiance et ça ne te motive pas. Donc qu’est ce que j’ai fait ? Je les ai mise à l’écart un petit moment. C’est à dire que j’allais toujours leur dire bonjour en passant près de chez eux mais plus question de sortir dans des bars enfumés avec eux ou de rester trop longtemps en leur présence par exemple.

    #443896
    Photo du profil de
    Anonyme

    Comme animal, tu es plutôt chat que chien?

    C’est une théorie que j’essaie de valider avec toi.
    Les personnes hyper sensibles sont plutôt “chat”.

    As tu lorsque tu as des “crises” essayé (avoir eu l’opportunité) de caresser un animal?
    Ou un contact physique avec une autre personne (l’homme est un animal)? Et que s’est il passé?

    Réglisse, pour l’instant c’est ça qu’elle a besoin…
    Car même si on a un “jugement” .
    Elle s’en fout.
    Elle est “protégée”.
    Nous sommes des inconnus.
    Et j’ai l’intuition que pour elle nos messages écrits (les nôtres et les siens sont du côté “normal” et pas du paranormal) la sécurise car il y a moyen pour elle de s’exprimer et de réfléchir “cadrée”…
    Par contre “vouloir” la séparer de son environnement humain ne me semble pas perspicace.
    A moins qu’elle soit dans un milieu où on s’amuse tous les soirs à faire tourner les tables,
    visiter les catacombes, vouloir communiquer avec les morts et rechercher le Saint Grale dans les égouts et regarder les trucs de la même sauce (paranormal, x, 5ème dimension et tout et tout) à la tv…

    #443897
    Photo du profil de farmaciaric
    farmaciaric
    Participant

    Chalumeau,

    Qu’on le veuille ou pas, notre environnement nous influence.

    Je ne dis pas de devenir asociale… Je dis simplement qu’il y a des gens autour de toi qui peuvent avoir une mauvaise influence sur ta vie en général ou un pan de ta vie en particulier. Et dans ce cas, il faut s’en séparer ou limiter les contacts.

    Ensuite, il s’agit de savoir si ces personnes le font consciemment (en gros, si elles sont méchantes) et dans ce cas, c’est un bye bye définitif. Ou si c’est fait inconsciemment car ton idée n’est pas en accord avec leurs croyances et, dans ce cas, il faut limiter les contacts le temps de résoudre ton souci, mettre en place ton projet, etc… (l’exemple de l’arrêt du tabac que j’ai donné).

    Pour ce qui est de la “protection”, oui je suis d’accord, derrière un pseudo, c’est plus facile pour elle d’en parler… Mais… Ca n’engage pas. Et on en revient à ce que je disais plus haut sur le net, internet c’est facile.

    Par exemple, regarde les commentaires sur Youtube en particulier sur des vidéos avec des thémes sensibles (immigration, religion, etc…) et le déchainement qu’il y a parfois au niveau des insultes. Dans la vraie vie, 99.99% des personnes qui se déchainent n’oseraient pas te tenir le même discours en face.

    Pour reprendre l’exemple de la clope, c’est facile d’écrire “Je vais arrêter de fumer” sur un forum. Par contre, le dire devant sa famille et ses proches, c’est autre chose, ça engage plus fortement.

    Si j’en reviens à panda, c’est facile d’écrire que ça ne va pas en ce moment. Mais c’est plus compliqué de dire à son entourage “J’ai un réel souci, je vais le résoudre que ça vous plaise ou non et peu importe que vous me croyez folle ou non” (dis plus diplomatiquement bien sur :)).

    Après on peut me dire que ce n’est pas facile à faire, etc… Tout ça, c’est des excuses pour ne pas s’engager dans le changement. Ce n’est pas un reproche, c’est juste que l’être humain n’aime pas le changement et l’inconnu.

    On se pose des questions “Et si je les vexe ? Et si mes amis s’éloignent ou, pire, si je les perds ?”, etc… Laisses moi te dire une chose, si des amis s’éloignent car tu prends une décision bonne pour toi, c’est qu’ils n’étaient pas si amis que ça… De deux, il y a des millions de français, des amis on s’en fait d’autres 🙂

    #443898
    Photo du profil de pustule
    pustule
    Participant

    Tout cela revient pour moi a soit apprendre à se faire confiance ou réapprendre si on vous a écrasé !
    Nous ne connaissons pas le cadre familial de notre amie , lui a t-on un jour autorisé à s’exprimer ou bien jamais ? est-ce un milieu où l’on écrase l’enfant ou bien on le laisse s’épanouir ? Moi je pense qu’on est de culture différente ….. que notre amie est d’une autre culture ! est-ce que je me trompe Mademoiselle ?

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 99)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Aller à la barre d’outils