Liberté vaccinale

Ce sujet a 178 réponses, 10 participants et a été mis à jour par  jeannine-63, il y a 9 ans et 7 mois.

15 sujets de 31 à 45 (sur un total de 112)
  • Auteur
    Messages
  • #406838

    katiatpg44
    Participant

    C’est mon plus grand plaisir de chatouiller les consciences ! ça réveille !
    lol
    Cela fait aussi avancer le schmilblik
    mdr

    #406839

    katiatpg44
    Participant

    Bien informée, est le principal atout d’un correspondant de presse… Même si les les médias censurent un max en faveur de leurs annonceurs !

    Et oui ! toujours stimuler les besoins et ne surtout pas freiner la consommation (Tant pis pour ceux qui se laissent écraser par les dettes)

    Alors, quand l’occasion se présente pour balancer “l’autre facette” de la réalité, c’est avec grand plaisir et “bonne conscience” que je le fais !

    Vous en faites ce que vous voulez! Vous avez toujours le choix!
    Mais à votre place, je ferais plus de recherches pour en avoir le coeur net…
    L’info ne coûte rien et va vous économiser les fortunes en soins de santé !

    Autre réalité: la production “chimique” vous la payer 3 fois au minimum:
    Dans les aides aux producteurs
    Dans les taxes sur la dépollution de l’eau et du sol
    Dans les soins de santés inhérents à la consommation de produits chimiques
    Alors, toujours persuadés que seul “le moins cher” vous est accessible?

    #406840

    trishaaddis83
    Participant

    C’est mon plus grand plaisir de chatouiller les consciences ! ça réveille !
    lol
    Cela fait aussi avancer le schmilblik
    mdr

    Je déplore tout de meme le fait de s’autoriser a être condescendant simplement parcequ’on se sent le devoir de réveiller les consciences.

    Le manque de respect et la médisance ne me fait pas rire, et la seule chose que cela réveille en moi, c’est de la colère.

    Cela dit, le sujet m’intéresse et je prends plaisir a y participer, mais je décroché quand l’insulte c’est mis de la partie.

    #406841

    katiatpg44
    Participant

    La manière dont on interprète les choses est toujours un choix:
    Il y a le regard de…
    Celui qui aime jouer à la victime
    Celui qui aime jouer au bourreau
    Celui qui est simplement ouvert et honnête avec lui même…

    A ton avis, quel est le plus confortable des 3 ?

    #406842

    alicawoolley949
    Participant

    Toi qui prétend être mieux informée que
    quiconque, j’espère que tu as regardé la 5
    ce soir, la très bonne émission : “C’est dans l’air” ! 😆

    Les pro-Bio inconditionnels n’ont plus qu’à
    aller se rhabiller…et surtout moins la ramener !!! 8) 😉

    #406843

    kylel
    Participant

    @dianadulac wrote:

    La manière dont on interprète les choses est toujours un choix:
    Il y a le regard de…
    Celui qui aime jouer à la victime
    Celui qui aime jouer au bourreau
    Celui qui est simplement ouvert et honnête avec lui même…

    A ton avis, quel est le plus confortable des 3 ?

    “Discussion” entre un masochiste et un sadique.
    Le maso : “Fais moi mal”
    Le sadique (avec un sourire sadique) : “Non!”
    Le maso “Oh! Oui. Encore…”

    #406844

    kylel
    Participant

    @jogger wrote:

    Toi qui prétend être mieux informée que
    quiconque, j’espère que tu as regardé la 5
    ce soir, la très bonne émission : “C’est dans l’air” ! 😆

    Les pro-Bio inconditionnels n’ont plus qu’à
    aller se rhabiller…et surtout moins la ramener !!! 8) 😉

    Tu nous fais un résumé Jogger…

    Penses aux malheureux étrangers qui n’ont pas la possibilité de capter les magnifiques chaînes françaises… Et ceux qui ne regardent plus la tv.

    #406845

    katiatpg44
    Participant

    Devinez qui fait partie des actionnaires des plus grand médias !
    Devinez qui oriente ses reportages selon ses nécessités ! (ou ses obligations)

    Peu importe, cela fait toujours plaisir aux mêmes moutons bêlants du même troupeau qui sont fiers de l’être!

    Ouille … Ca va encore être mal interprété ! lol

    #406846

    kylel
    Participant

    @dianadulac wrote:

    Devinez qui fait partie des actionnaires des plus grand médias !
    Devinez qui oriente ses reportages selon ses nécessités ! (ou ses obligations)

    Peu importe, cela fait toujours plaisir aux mêmes moutons bêlants du même troupeau qui sont fiers de l’être!

    Ouille … Ca va encore être mal interprété ! lol

    Au lieu de jouer aux devinettes, donnes des infos.
    ca serait plus pertinent de dire que tel groupe a x% du capital de tel media ou représente z% de son espace publicitaire…

    #406847

    khalidoo
    Participant

    je vous propose cet article
    http://www.sudouest.com/dordogne/actualite/article/676925/mil/4991647.html

    Je me pose la question si la pèche y est interdite aussi par précaution …
    à suivre

    Bonne journée ensoleillée

    #406848

    katiatpg44
    Participant

    07-08-2009 La qualité nutritionnelle des aliments bio fait débat
    Parue dans l’American Journal of Clinical Nutrition (AJCN), une étude anglaise comparant la qualité des aliments bio et des aliments classiques a récemment suscité une vive polémique, notamment auprès des associations de protection des consommateurs et de l’environnement. En effet, basées sur quelque 162 études publiées par diverses revues scientifiques, les conclusions de cette étude affirment que les produits issus de l’agriculture biologique ne sont pas plus sains que les aliments ordinaires, et n’offrent pas d’avantages nutritionnels supplémentaires.
    Réfutant le parti pris de l’étude anglaise, le MDRGF (1) revient sur ces conclusions et dénonce leur caractère arbitraire. D’après l’association, les chercheurs de l’Ecole d’hygiène et de médecine tropicale (LSHTM) de Londres, auteurs de cette étude commanditée par l’Agence alimentaire britannique (2), auraient occulté une grande partie des données contenues dans les études scientifiques ayant servi de support. De fait, le bilan de l’enquête ne tiendrait compte que de 55 études, 87 autres ayant été écartées sur le seul motif qu’elles ne citaient pas l’organisme certificateur en matière de production biologique.
    Citant le contenu même du rapport anglais de quelques 209 pages, le MDRGF souligne le fait que les végétaux bios contiennent, en moyenne, plus de magnésium, de zinc, de composés phénoliques, de flavonoïdes, de sucres et de matière sèche que les cultures intensives.
    De son côté, dénonçant également le « caractère simpliste » de l’interprétation anglaise, l’association Nature & Progrès Belgique déplore que seuls aient été pris en compte les apports en calcium, en fer et en vitamine C pour évaluer la qualité nutritionnelle des produits bio. Pour l’association, la sélection faite par les chercheurs a ignoré bon nombre d’études scientifiques attestant de la teneur des aliments bio en protéines, en phosphore et en anti-oxydants. Elle cite notamment certaines études prouvant que si les aliments bio ne renferment pas nécessairement plus de protéines que leurs équivalents traditionnels, celles-ci sont de meilleure qualité, et que l’équilibre entre les nutriments y est supérieur. En outre, les déclinaisons bio contiendraient une quantité plus élevée d’antioxydants (polyphénol, caroténoïdes, flavonoïdes…) aux vertus immunostimulantes, anticancéreuses et antidépressives.

    Mais la principale censure reprochée à l’étude britannique par les associations tient à la non évocation de l’absence de pesticides dans l’alimentation bio. Comme le rappelle Nature & Progrès, un rapport de l’OMS (3) alertait dès 1990 sur les effets d’une exposition aux pesticides, établissant un lien avec des cas de maladies osseuses, de cancers, de malformations à la naissance, de maladies de peau et de dégradations des systèmes nerveux et immunitaires. Récemment, une nouvelle étude a démontré que le risque de développer la maladie de Parkinson est doublé chez les agriculteurs, les premiers à être dans la ligne de mire des pesticides.
    Dès lors, quand bien même la qualité nutritionnelle entre aliments bio et non bio serait équivalente, le bon sens inviterait encore à choisir la solution alternative aux traitements chimiques. D’autant que des travaux scientifiques réalisés par un professeur de l’Université du Québec ont démontré que l’ingestion de pesticides, même à l’état de traces, freinait la bonne assimilation des nutriments. Avec de tels arguments plaidant en sa faveur, il est clair que le bio n’a pas fini de faire parler de lui.
    Cécile Cassier

    #406849

    katiatpg44
    Participant

    Suite au reportage de « Question à la Une » intitulé « Bio, vous avez dit bio ? », de nombreux
    consommateurs se posent des questions. Il est important de rappeler les valeurs et les règles strictes qui régissent le secteur bio.
    Les questions soulevées par « Question à la Une » sont sérieuses et récurrentes. Il faut y répondre avec sérénité et objectivité.

    En Belgique, les 2 organismes de contrôle, Certisys et Blik-Integra, sont agréés par les Autorités publiques qui supervisent leur fonctionnement et ont accès à leurs installations. Des vérifications des contrôles sont également réalisées par les autorités compétentes.

    La transparence totale des organismes certificateurs est de mise: accès en ligne de la liste des opérateurs certifiés, rapports d’activités aux Autorités officielles, échange d’informations entre les différents organismes de contrôle, coopération en cas de crises, etc.

    La différence moyenne de prix entre un produit conventionnel et un produit bio est de 30%. Cette différence s’explique par plusieurs facteurs : l’agriculture biologique utilise plus de main d’oeuvre et les rendements sont généralement plus faibles car le recours aux fertilisants chimiques et aux produits phytosanitaires de synthèse sont strictement interdits.

    Le coût environnemental et sanitaire des produits conventionnels n’est pas intégré dans le prix de vente, il sera payé par la collectivité et les
    générations futures.

    En achetant des produits bio locaux et de saison, mais aussi en diminuant le gaspillage alimentaire et en remplaçant une partie des protéines animales par des protéines végétales, il est possible de s’alimenter en bio sans augmenter son budget alimentation.

    Les produits bio vendus en grande surface répondent aux mêmes exigences et aux mêmes contrôles que les produits bio vendus dans les magasins bio, à la ferme ou sur les marchés. La logique de
    commercialisation de la grande distribution impose ses contraintes aux producteurs bio (logistique, prix, calibrage, etc.).

    Aujourd’hui, même si 60% des ventes de l’alimentation bio en Belgique se fait via la grande distribution, il existe d’autres systèmes de distribution : les magasins bio, les marchés, les abonnements paniers, les Groupe d’Achats Communs ou Solidaires (GAC ou GAS), l’achat à la
    ferme, etc.

    A ce jour, de nombreux produits bio arrivent de l’étranger. Ceci est dû au fait que la demande est plus importante que la production.
    C’est particulièrement vrai dans la filière fruit/légumes où les produits
    étrangers viennent compléter l’offre locale.
    De nombreux efforts sont réalisés pour proposer plus de
    produits locaux dans les commerces bio mais également dans les randes surfaces et via les autres canaux de distribution.
    Le secteur se structure et la professionnalisation gagne du terrain pour
    répondre à la demande en produits bio régionaux.

    Le secteur bio subit des fraudes comme tous les autres secteurs. Les produits bio sont soumis aux mêmes contrôles que les produits conventionnel (AFSCA, répression des fraudes, etc.) et subissent
    en plus des contrôles pour le respect du cahier des charges bio.
    Des manquements et des fautes sont décelés chaque année par les organismes de contrôle. Les sanctions sont appliquées de façon
    impartiale suivant un barème de sanctions pouvant aller jusqu’à l’exclusion de l’opérateur et l’interdiction totale de commercialisation des produits bio.
    Ce régime de sanctions est légiféré par les autorités publiques.

    Le bio, dans toute sa diversité est basé sur des valeurs : Santé, Ecologie, Equité et Précaution. Le bio ne pourra se développer harmonieusement qu’en s’appuyant sur ces valeurs qui viennent compléter
    la réglementation européenne. C’est sur cette base que le secteur souhaite voir se développer l’agriculture biologique.

    C’est indispensable pour le secteur. C’est indispensable également pour le
    consommateur qui pourra retrouver la confiance en se nourrissant de produits issus d’une agriculture de proximité.
    Plus d’infos : BioForum Wallonie

    #406850

    katiatpg44
    Participant

    Des réponses supplémentaires? j’ai encore 7 pages de Nature & Progrès qui dénonce point par point les manquements et les détournements intentionnels des scribouillards qui ont réalisé cette émission.
    yaccadmander!
    Bonne journée à tous les petits curieux … (excellente qualité en soi)

    #406851

    ahmeddz01
    Participant

    9 mars 2009, et ensuite on nous parle de pandémie…!!!

    c’est ennuyeux ici maintenant, on n’est pas averti des réponses (économies de bout de chandelles… 😆 )

    ” Sanofi-aventis investit 100 millions € pour construire une usine de vaccin grippal saisonnier et pandémique au Mexique
    – Contrat signé à Mexico à l’occasion de la Visite
    d’Etat du Président Nicolas Sarkozy –
    Mexico, Mexique, le 9 mars 2009 – Sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) annonce aujourd’hui la signature d’un contrat avec les autorités mexicaines, pour la construction d’une usine de production de vaccin contre la grippe, représentant un investissement de 100 millions d’euros.
    L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie en présence de MM. Felipe Calderon, Président du Mexique et Nicolas Sarkozy, Président de la République Française, en visite officielle au Mexique.
    Cette usine sera construite et exploitée par sanofi pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, représenté par Chris Viehbacher, directeur général de sanofi-aventis.
    « Avec la construction de cette usine, sanofi-aventis est fier de contribuer au renforcement des infrastructures de santé du Mexique et tient à souligner l’engagement exemplaire envers la santé publique de ce pays, à travers son programme de vaccination contre la grippe et de préparation à la pandémie », a déclaré Chris Viehbacher. « Cet investissement démontre l’engagement local de sanofi-aventis pour la santé mondiale. Cette usine constituera un atout de santé publique, pour les Mexicains ainsi que pour l’Amérique Latine, dans le cadre de la préparation à la pandémie grippale ».
    Le contrat a été signé par les représentants respectifs de Birmex (Laboratorio de Biológicos y Reactivos de Mexico) et de sanofi-aventis, en présence du Dr. José Ángel Córdova Villalobos, Ministre de la Santé du Mexique.
    Selon les termes du contrat, sanofi pasteur produira le vaccin contre la grippe en collaboration avec Birmex, producteur national mexicain de vaccins. Ce dernier réalisera certaines étapes de la production et sera responsable de la distribution des vaccins contre la grippe sur les marchés publics au Mexique.
    Sanofi pasteur prévoit de débuter la construction de cette usine de production de vaccin dans quelques semaines. Son but est de produire jusqu’à 25 millions de doses annuelles de vaccin contre la grippe saisonnière pour le marché mexicain d’ici à quatre ans. Cette nouvelle usine de vaccin contre la grippe sera construite à Ocoyoacac, où sanofi aventis a déjà une activité industrielle.
    La nouvelle usine de sanofi pasteur au Mexique sera construite selon les standards permettant à sanofi pasteur de basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle de vaccin contre la grippe pandémique, dans l’éventualité où une pandémie de grippe humaine vienne à être déclarée et une fois la souche de virus grippal pandémique identifiée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
    Page 2 “

    ……………………………………...LIBERTE VACCINALE
    Vaccins obligatoires ?
    Il faut se rendre à l’évidence…

    En France, il ne peut exister d’obligation légale de vaccination.

    Toute obligation serait anticonstitutionnelle :

    Art. 3 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, du 10-12-1948 :
    «Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne».

    Toute obligation serait contredite par le nouveau Code civil qui reconnaît le :

    «principe du respect de l’intégrité du corps humain».

    Toute obligation serait en contradiction avec :

    L’article 36 du Code de Déontologie Médicale qui précise que :
    «Tout acte médical requiert le consentement libre et éclairé des personnes».

    Toute obligation serait contraire aux :

    Arrêts de la Cour, du 25-02 et 14-10 1997, expliquant :
    – Information des Patients –
    «Les praticiens doivent être en mesure de prouver
    qu’ils ont fourni au patient une information loyale, claire,
    appropriée et exhaustive, au moins sur les risques majeurs,
    et la plus complète possible sur les risques les plus légers.
    Cette information a pour but de permettre au patient
    de refuser la vaccination proposée en estimant que
    les risques sont supérieurs aux bénéfices escomptés».

    Toute obligation serait annulée d’office par la :

    Loi du 04 mars 2 002, n° 2 002-303, Art. 11,
    Chapitre 1er, modifiant l’Art. L 1 111-4 du Chapitre 1er
    du Titre 1er du Livre 1er de la Première Partie du Code de la Santé Publique :
    «Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué
    sans le consentement libre et éclairé de la personne
    et ce consentement peut être retiré à tout moment».

    Il appartient donc à chacun d’accepter ou refuser, librement, cet acte médical – contesté par une multitude de professionnels de la médecine – qu’est une vaccination.

    Toute obligation de vaccination induit, pour tout opposant à cet empoisonnement, la notion de Résistance à l’Oppression (droit reconnu par la Constitution) et celle de Légitime Défense (qui ne limite pas le choix des moyens utilisables !)



    Sources
    http://membres.lycos.fr/acadefense/des%20vaccins%20obligatoires.htm
    Texte extrait du site Académie pour la défense de l’être humain

    Vu sur :
    http://www.onnouscachetout.com
    fforum ré-ouvert…

    #406852

    katiatpg44
    Participant

    Le coup de poker lancé par l’industrie de la piqouze pour faire de juteux bénéfices est en train de lui pêter en plein face !
    Les personnes crédules qui avaient une confiance aveugle en leur généraliste sont maintenant au courant qu’il joue à la roulette russe avec leur vie depuis des décennies!
    Les généralistes qui avalaient comme du petit lait le bourrage de crâne de l’industrie du médoc, savent à présent qu’on ne va plus les regarder de la même façon ! Et cette fois, ils ne pourrons pas prétendre de n’être pas au courant !
    Il était temps que le peuple se réveille un peu !

15 sujets de 31 à 45 (sur un total de 112)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Aller à la barre d’outils