Le tabou…

Le Club Positif Forums Autres sujets Défouloir Le tabou…

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Photo du profil de reglisse reglisse, il y a 2 ans et 4 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #237896
    Photo du profil de reglisse
    reglisse
    Participant

    … Ou comment ne pas considérer tous les avis, préférer faire l’autruche et ne pas répondre amène ce qui est redouté.

    Thierry Desjardins dénonce un système devenu insupportable et qui est la négation de tous les grands principes de notre démocratie.

    Le négationnisme du tabou et de la bien-pensance qui refuse la discussion est peut-être bien le plus néfaste pour notre société… Il est bien pire de ne pas vouloir discuter en restant enfermer dans les tabous. Tous ces non-dit font les malheurs de demain car il est difficile de combattre ce qui est caché.

    Texte à rapprocher avec un récent débat où l’offuscation était de mise plutôt que la réflexion sereine :

    Les problèmes du patriotisme, de la nation française et celui (qui en découle) de l’immigration sont des problèmes tabous. En France, on peut tout dire, tout faire au nom des libertés – mais on ne peut, sans se faire taxer illico de néo-nazisme, dire que la France est le plus beau pays du monde ou que la promiscuité avec un trop grand nombre d’étrangers de civilisations totalement différentes de la nôtre pourrait présenter certains inconvénients.

    Pourquoi un tel tabou? A cause d’un nom: Le Pen. Si Le Pen avait déclaré qu’il aimait Mozart, Mozart serait interdit d’antenne… Si Le Pen avait affirmé que le problème du chômage était essentiel, plus personne ne pourrait en parler. Je ne sais pas si Jean-Marie Le Pen a jamais réussi grand chose, mais il a en tous cas réussis à faire en sorte que plus personne dans ce pays et depuis plus de quinze ans ne puisse évoquer le problème de l’appartenance à la communauté française ou celui de l’immigration. Quel dommage qu’il ne nous ait pas dit qu’il aimait avec passion les reality-shows, le tiercé et les fast foods, nous en serions débarrassés à tout jamais!

    Mais alors que tout dans le monde – à l’instar de Laurent Fabius – reconnaissait que les questions de Le Pen étaient les bonnes, comment expliquer que personne, absolument personne, n’ait jamais tenté d’apporter la moindre des “bonne” réponses à ces “bonnes” questions?

    Nous avons laissé toutes nos valeurs aux mains du Front National: la laïcité, la citoyenneté, la nationalité et l’idée de la nation. Si je dis aujourd’hui que je suis patriote, on va se demander: “Que-ce que c’est que ce nationaliste?”

    Thierry DESJARDINS
    Journaliste
    Officier de la Légion d’Honneur
    Officier de l’Ordre national du Mérite

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Aller à la barre d’outils