Le coran c’est ce noble livre .

Ce sujet a 333 réponses, 34 participants et a été mis à jour par  pustule, il y a 5 ans et 11 mois.

5 sujets de 331 à 335 (sur un total de 335)
  • Auteur
    Messages
  • #349277

    stephane59
    Participant

    ce qui m’as toujours amusé dans la bible ou le coran et qui ne semble pas poser la moindre question chez les croyants, c’est l’anthropomorphisme de dieu:
    il est en colère, content, heureux, plein de jalousie, vengeur, il tue, extermine, fais de bonnes choses….,

    mais comment on peut apporter du crédit à une telle description quasiment comique de la “personnalité” de dieu, comme si un dieu pouvait être aussi humain avec autant de défauts? c’est presque une vision enfantine…. pour ma part ça me semble totalement incohérent.

    #349278

    jicede
    Participant

    @tom008 wrote:

    ce qui m’as toujours amusé dans la bible ou le coran et qui ne semble pas poser la moindre question chez les croyants, c’est l’anthropomorphisme de dieu:
    il est en colère, content, heureux, plein de jalousie, vengeur, il tue, extermine, fais de bonnes choses….,

    mais comment on peut apporter du crédit à une telle description quasiment comique de la “personnalité” de dieu, comme si un dieu pouvait être aussi humain avec autant de défauts? c’est presque une vision enfantine…. pour ma part ça me semble totalement incohérent.

    bonjour, tout dépend de quel dieu on parle si c’est les dieux ou Dieu?

    les dieux sont anthropomorphes, c’est sur puisqu’ils ont faiblesses et leurs amours comme les humains; mais si on parle de Dieu, non pas de forme puisque c’est une force qui est de toute éternité ( ain soph) de l’hébreu. L’ “Illimité” ; la Divinité émanant et s’étendant. Le sans fin et sans limites. Le principe déifique absolu, impersonnel et inconnaissable. Cela signifie littéralement “aucune-chose”, c’est-à-dire, rien qui puisse être classé avec quelque chose d’autre. Le mot et les idées sont équivalents à la conception védantique du Parabrahman : Parabrahman, du sanskrit. Littéralement, “Au-delà de Brahmâ”. Le suprême et infini Brahma, l’ “Absolu” — la réalité sans attribut, sans second. Le Principe universel impersonnel et sans nom.

    on confond la plupart du temps les dieux ( Elohims) avec le Principe universel impersonnel qui n’est donc pas anthropomorphe.

    #349279

    gargantuesk
    Participant

    Salam

    #349280

    gargantuesk
    Participant

    Salam; je suis très content que le sujet est toujours là; depuis 2008, merci pour vos commentaires; salutations 🙂

    #349281

    pustule
    Participant

    Salam , oui le sujet toujours là mais toi tu avais disparu 😉

5 sujets de 331 à 335 (sur un total de 335)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Aller à la barre d’outils