Je remets ce lien ici…

Le Club Positif Forums Discussions à thèmes Guérir Je remets ce lien ici…

Ce sujet a 9 réponses, 3 participants et a été mis à jour par Photo du profil de perlederosee perlederosee, il y a 10 mois et 2 semaines.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #234539
    Photo du profil de callisto
    callisto
    Participant

    Bonjour à tous, comme il n’y avait pas de thème nommé Guérir par le passé, je remets ce lien ici:

    http://www.club-positif.com/forum/viewtopic.php?t=10701

    Bonne lecture pour les nouveaux et les nouvelles!!!

    Callisto/Perle de Rosée

    #389876
    Photo du profil de wildwinds
    wildwinds
    Participant

    GUÉRIR PAR LE RIRE

    Extrait tiré du livre de Placide Gaboury, intitulé “Vivre sans Plafond – La Sagesse naturelle, sans religion”.

    … “En effet, pour être bien, on devrait rire une demi-heure par jour. Ce n’est pas que cela dilate la rate comme on dit, mais c’est bon pour la santé, c’est même guérisseur. Norman Cousins, célèbre journaliste américain était atteint d’une maladie dégénérative. Il s’est enfermé dans une chambre d’hôtel pour y regarder des films de Chaplin et des Marx Brothers pendant six mois, s’esclaffant jusqu’à ce qu’il soit guéri. C’est logique, le rire provoque la sécrétion d’endorphines, ces hormones dont l’effet ressemble à celui de la morphine. Le rire permet aussi de réduire la tension artérielle, il favorise la digestion, agit comme un puissant antistress et comme un antidépresseur efficace. Finalement, il stimule la production d’anticorps et d’insuline. (Aprés son exploit, Norman Cousins fut invité à s’intégrer au corps professoral de la Faculté de médecine de l’Université Berkeley!)”

    Le rire est une fonction de l’âme autant que du corps. C’est l’âme qui rit, mëme avant le corps: on le voit déjà dans les yeux “rieurs”. De même, le sourire est un clin d’oeil de l’âme avant d’être le bonheur du visage. Cependant, il s’agit bien de rire de tout son coeur, de tout son corps: d’éclater de rire, plutôt que de se couvrir la bouche comme si c’était inconvenant ou non naturel.

    Callisto/Perle de Rosée

    #389877
    Photo du profil de wildwinds
    wildwinds
    Participant

    Extrait du livre “Le Miracle de votre Esprit” du Dr Joseph Murphy.

    Le rire est un excellent remède.

    Les Grecs disaient que le rire est l’apanage des Dieux. Le rire est le remède à bien des maux. L’homme est le seul être au monde qui sache rire, les animaux n’en sont pas capables. Le rire vous rend le sens de la perspective, détourne votre attention de vous-même et vous permet de penser clairement et de manière décisive. Prenez bien soin de rire de vos craintes. Ayez soin aussi de rire quand les gens vous invitent et, surtout, riez de bon coeur de toutes les erreurs, de toutes les sottises que vous faites au long du jour. Riez lorsque vous vous prenez au sérieux. Plus le problème est grand, plus vous devez en rire. Il n’y a ni pitié ni condamnation de soi lorsque la gaîté de Dieu est en possession de l’âme d’un homme. J’ai entendu l’autre jour un garçon dire à sa mère: “J’ai ri, parce que je ne voulais pas pleurer.” Ce garçon avait laissé tomber du lait et des oeufs sur la rue; au lieu de pleurer, il avait ri.

    Il n’y a pas de bon sens à pleurer sur du lait renversé. (Proverbe populaire anglais).

    #537895
    Photo du profil de perlederosee
    perlederosee
    Participant

    Je remets à l’ordre du jour, les topics que j’avais déposés en tant que Callisto. En voici un dont le titre est Guérir par la prière:

    Guérir par la prière

    Il y a quelques mois, une nouvelle venant du milieu scientifique a fait la manchette de plusieurs journaux et magazines. On y affirmait que, à la suite d’expériences menées auprès de personnes malades, un pourcentage significatif d’entre elles se rétablissaient plus rapidement que les autres lorsqu’elles avaient eu recours à la prière. Des études sérieuses ont en effet montré les pouvoirs de guérison indiéniables de la prière. Cette affirmation, parce qu’elle est émise par des personnes qui ont l’habitude de tout mettre en doute, est une raison de plus de croire que la prière a des effets bénéfiques sur la santé.

    LA PRIERE PEUT TRANSFORMER VOTRE VIE

    Nous subissons tous des épreuves au cours de notre existence. Lorsque nous sommes affectés par la maladie, un échec financier ou une simple malchance, nous nous trouvons presque toujours démunis, nous avons l’impression d’être laissés à nous-mêmes sans aucun recours et sans espoir de changement positif.

    Il existe pourtant un moyen de contrer ces épreuves qui s’abattent sur nous et nous ébranlent physiquement ou moralement, qui menacent notre équilibre et nous empêchent de nous accomplir pleinement. Cette aide, sur laquelle nous pouvons compter en tout temps et en toute circonstance, que ce soit pour recouvrer la santé ou nous tirer d’une situation indésirable, c’est la prière.

    Prier, c’est faire surgir en nous l’étincelle nécessaire pour reprendre confiance, pour améliorer notre état de santé ou pour trouver des solutions à des problèmes qui nous paraissaient insolubles à première vue. Prier, c’est nous donner l’occasion d’entrer en contact avec des forces qui résident en chacun de nous et dont nous pouvons nous servir pour faire de meilleurs choix et nous guérir de nos maux.

    Partout dans le monde, les millions de personnes qui découvrent chaque jour les bienfaits de la prière le savent, leur ferveur peut venir à bout de tous les malheurs, de toutes les souffrances, de toutes les humiliations. Car la prière est un acte d’humilité qui, lorsqu’il est formulé en groupe, grâce à un formidable effet multiplicateur, augmente la confiance en soi, la sérénité et la force, toutes qualités indispensables pour lutter efficacement contre les épreuves.

    Les pouvoirs de la prière sont illimités et agissent en toute circonstance. Par exemple, dans les cas de maladie ou de problèmes financiers, la prière a toujours des effets favorables. Mais pour en profiter pleinement, vous devez savoir comment prier et comment développer les liens de communication qui vous permettront de vous faire entendre. Vous devez également savoir à qui adresser vos prières et à quelle fréquence. Et enfin, vous devez apprendre à reconnaître les signes qui vous sont envoyés pour obtenir la guérison ou vous aider à trouver les solutions à vos problèmes.

    Chaque événement pénible que la vie vous impose connaîtra un heureux dénouement lorsque vous aurez appris à prier efficacement.

    PRIER AMELIORE LA SANTE ET PROLONGE LA VIE

    Les résultats des recherches sont éloquents: les gens qui prient régulièrement sont en meilleure santé et vivent plus longtemps sque ceux qui ne prient jamais. Les personnes croyanates possèdent un système immunitaire plus résistant, elles sont moins affectées par des problèmes de santé physique et mentale.

    De plus, bon nombre d’études confirment le lien entre la pratique de la prière et la qualité de vie des individus. Les personnes qui prient régulièrement mènent une vie plus satisfaisante, autant sur les plans physique et spirituel que matériel.

    DES PREUVES SCIENTIFIQUES

    Les patients pour qui on a prié AVANT une intervention chirurgicale guérissent plus rapidement et ont une meilleure espérance de vie.

    Parmi les documents publiés attestant les pouvoirs de la prière, l’un d’eux montre comment la prière protège les personnes malades pendant leur hospitalisation. Cette étude fut rigoureusement menée par le Dr Randolph Byrd, un cariologue de l’Hôpital général de San Francisco. Sur 393 patients, il en sélectionna 192 qui furent associés à un groupe de prière à leur insu. Durant cette expérience, aucun des patients ne fut informé que l’on priait pour lui. A la fin de la recherche, on constata que les patients pour qui on avait prié étaient moins nombreux à souffrir d’un arrêt cardio-pulmonaire (3 contre 14), d’une pneumonie (3 contre 13), et qu’aucun n’avait eu besoin d’un intubation (0 contre 12).

    LES PRIERES AUX ANGES GUÉRISSEURS

    Comme vous le savez sans doute, les anges sont nos plus sûrs alliés dans le monde spirituel. Ils sont des intermédiaires entre le monde des humains et le monde divin, ils ont été créés pour nos protéger, nous guider et nous soutenir lorsque survient une épreuve.

    Tous les anges possèdent des pouvoirs qui leur sont propres. Par exemple, les anges guérisseurs sont pour mission de nous soulager de nos souffrances physiques et morales. Grâce à la prière, nous pouvons communiquer avec ces anges, qui peuvent accomplir des miracles lorsqu’ils sont sollicités.

    COMMENT FAUT-IL PRIER?

    Prier efficacement, c’est atteindre un niveau de ferveur qui permet un rapprochement intime et une réelle communication avec l’être spirituel à qui nous demandons assistance. Il arrive que les mots nous viennent spontanément mais, dans la plupart des cas, il est souhaitable d’avoir recours à une prière déjà écrite pour atteindre un niveau de recueillement idéal.

    LES GROUPES DE PRIERE.

    Depuis quelques années, dans la plupart des pays occidentaux, les adeptes de la prière ont pris l’habitude de se regrouper pour prier. Ils ont constaté que les pouvoirs de la prière sont ainsi renforcés, multipliés par le nombre de personnes qui prient.. Ces groupes de prières se réunissent ordinairement dans un lieu donné et unissent leur voix en priant pour une personne, que celle-ci fasse partie du groupe ou non. Ce qui fait la force d’un groupe de prières, c’est la puissance d’invocation qu’il acquiert avec le temps.

    Le but du groupe de prières, est de canaliser les énergies de chaque participant vers un objectif commun: la guérison des autres membres du groupe. Des milliers de personnes prieront tous les jours pour vous aider.

    En joignant un groupe de prières, vous devenez membre à part entière d’un mouvement qui ne cessera de grandir en nombre au fil du temps. Un mouvement qui possède tous les atouts pour vous aider personnellement et qui contribue à aider les autres membres du groupe. Ce groupe de prières inusité est fidèle aux plus grands préceptes de la foi chrétienne: l’amour, l’entraide et le partage.

    *****

    Pour vous procurer ce livre:

    Les Editions Cardinal
    10-38, Place du Commerce
    division 538
    Iles-des-Seours, Qc, Canada
    H3E 1T8

    http://www.editions-cardinal.com

    #537896
    Photo du profil de perlederosee
    perlederosee
    Participant

    Voici un autre topic que je mets à l’ordre du jour:

    GUÉRIR PAR LA MUSIQUE

    La musique apaise ou délasse, elle rend mélancolique, énergique ou joyeux selon le rythme qu’elle adopte. Son pouvoir d’attraction est indéniable, mais se peut-il qu’elle possède d’autres vertus? Se pourrait-il qu’une certaine musique soit un lien privilégié avec un monde centré sur la spiritualité? Inspirée par les anges, ces fidèles protecteurs de nos vies, issue d’une longue tradition, la musique thérapeutique peut nous aider à retrouver le bien-être et l’équilibre.

    Découvrez ce que la musique thérapeutique peut faire pour vous. L’auteur de Guérir par la musique, Fernand Dagenais, présente les différents types de musiques thérapeutiques et leurs domaines d’influence respectifs. Il propose des méthodes simples pour approfondir les liens qui nous unissent au monde spirituel. Ce guide très joliment illustré peut vous aider à trouver les réponses aux questions que vous vous posez et aux malaises dont vous souffrez.

    Les pouvoirs d’autoguérison de la musique thérapeutique sont indéniables. Découvrez des techniques de méditation capables de renforcer votre système immunitaire. Vous apprendrez ce qu’en disent les experts. Voici ce qu’en pense le Dr Pintagraf, président de la Société américaine contre le cancer: “J’ai personnellement observé des cas d’individus ayant réussi dans leur traitement à dépasser la maladie et à bien vivre pendant de nombreuses années. Je souhaite donc de tout coeur que nos recherches sur la multiplication des cellules nous mènent à élargir notre champ de conscience quant à la possibilité d’une force intérieure qui peut freiner ou activer l’évolution d’une maladie comme le cancer.”

    UNE MUSICOTHÉRAPIE INSPIRÉE DES ANGES

    Spécialiste des nouvelles thérapies et notamment de la musique inspirée des anges Fernand Dagenais vous convie à la découverte d’une musique remarquable, capable de guérir les maux les plus divers.

    YOANNIS UN MUSICIEN DE GRAND TALENT

    Il y a plusieurs années, le compositeur Yoannis a entrepris un démarche artistique remplie d’authenticité qui culmine avec la réalisation du projet CELESTIA. Son objectif: créer une musique apaisante en s’inspirant de la longue tradition de la musique thérapeutique. Pianiste de formation, Yoannis joue aussi de la guitare, de l’accordéon et de l’orgue.

    VOICI CE QU’IL DIT SUR LA PORTÉE DE SA MUSIQUE

    Pour l’artiste Yoannis, la musique n’est pas une succession de notes qui naissent et meurent dans un temps donné, mais un ensemble d’influx émotionnels qui agissent et font réagir l’auditeur en communion avec une de ses oeuvres. Voici ce qu’il dit sur la portée de sa musique. “L’expérience que j’ai acquise au fil des ans m’a appris que la musique peut avoir des effets extraordinairement positifs sur la vie des gens et je tiens à faire en sorte que mon talent ne soit pas bêtement utilisé. C’est ce leitmotiv qui me guide, et je mets tout en oeuvre pour que mon travail serve cette cause.”

    Les titres des pièces qu’il a sélectionnées renvoient d’ailleurs à un univers imprégné de spiritualité et de poésie: Ballet d’étoiles, Un signe dans l’azur, Harmonie d’un jour nouveau, Lueurs célestes, Rendez-vous, Éveil, pour ne nommer que ceux-là.

    UNE MUSIQUE QUI VOUS ACCOMPAGNERA DANS VOTRE QUÊTE DE SANTÉ ET D’ÉQUILIBRE

    Yoannis a réussi avec le CD Celestia à développer une relation très mystérieuse et très intense entre sa musique et les effets qu’elle produit. En écoutant ce disque, vous découvrirez les vertus de la musique thérapeutique tout en profitant d’une atmosphère de détente propice à la méditation et au calme. Laissez-vous envoûter par des mélodies et des rythmes qui s’inspirent du monde spirituel, un univers qui vous accompagnera dans votre quête de santé et d’équilibre.

    LA SCIENCE SE PRONONCE

    Au cours du siècle dernier, la science a commencé à s’intéresser aux incroyables pouvoirs régénérateurs de la musique thérapeutique. Durant les années 1940 et 1950, les premières preuves scientifiques ont été découvertes. Des médecins se sont servis de la musique thérapeutique pour soulager les soldats des traumatismes de la guerre: insomnies, anxiété, dépression, etc. Les plus grands spécialistes se sont alors penchés sur les effets bénéfiques de la musique thérapeutique sur le corps. Les résultats de leurs recherches sont tout à fait stupéfiants.

    “LE SON PÉNÈTRE DIRECTEMENT VOTRE CORPS”

    Yehudi Menuhin, célèbre chef d’orchestre, a constaté les étonnants effets que procure l’écoute de la musique. “Le son pénètre directement notre corps. Ce que l’oreille peut accomplir à l’intérieur de notre cerveau, à l’intérieur de nos vies, rien d’autre ne peut le faire. L’emploi des hautes fréquences nous ouvre tout un nouveau monde. La thérapie sonique a un effet spécifique qui semble avoir des implications étendues et des résultats étonnants. Je crois que cela constitue une percée de plus grande efficacité pour la musique et la santé.” En somme, cette tradition de guérison que possède la musique ne s’est jamais démentie et semble s’ouvrir sur d’infinies possibilités.

    LES HÔPITAUX SE SERVENT DE LA MUSIQUE THÉRAPEUTIQUE

    Guérir par la musique fait état de plusieurs recherches qui ont montré ces effets convaincants. De nos jours, les plus grands hôpitaux du monde se servent de plus en plus de la musique thérapeutique et des chercheurs du monde entier continuent d’étudier ses remarquables pouvoirs de guérison.

    LA GUÉRISON DU CORPS

    En favorisant l’harmonie du corps, en rétablissant l’équilibre et l’homéostasie, la musique thérapeutique, lorsqu’elle est bien utilisée, contribue à la guérison de plusieurs maladies. Apprenez avec Guérir par la musique comment bénéficier au maximum des vertus extraordinaires et de réels pouvoirs de la musique thérapeutique dans le processus de guérison. En provoquant un état méditatif propice à la relaxation et à la détente, la musique thérapeutique fait office d’antistress entièrement naturel. De plus, la musique thérapeutique permet une introspection et une compréhension du corps qui favorisent l’écoute de soi et permettent de recentrer le corps sur ses défenses naturelles.

    LA GUÉRISON ÉMOTIONNELLE

    En utilisant des sonorités spécifiques, la musique thérapeutique vous aide à rétablir l’équilibre émotionnel. Elle contribue à purifier l’esprit des pensées négatives et destructrices. Lorsque des changements majeurs surviennent dans votre vie, qu’il s’agisse de réactions émotives à la suite d’une perte d’emploi, d’une séparation ou de la mort d’un proche, la musique peut vous aider à surmonter les sentiments dépressifs qui vous envahissent alors.

    LA GUÉRISON SPIRITUELLE

    Guérir par la musique n’est pas un livre comme les autres. C’est un guide clair qui vous invite à pénétrer le monde de la musique au moyen d’exemples simples qui peuvent vous aider concrètement dans votre vie de tous les jours. En vous permettant de comprendre les effets et les vertus de la musique thérapeutique sur le corps et sur l’âme, Guérir par la musique deviendra un guide pouvant orienter vos décisions

    DES EXERCICES FACILES

    Pour acéder à un univers spirituel, il propose des méthodes simples de relaxation et des exercices faciles pour pratiquer la méditation.

    DE BEAUX TEXTES MÉDITATIFS SUR: L’AMOUR, LA MALADIE, LA SOLITUDE, L’ARGENT, LA COLÈRE, L’ESPOIR, ETC.

    Le livre Guérir par la musique inclut également de très beaux textes méditatifs empreints de poésie sur des sujets qui nous préoccupent tels la sérénité, l’amour, l’argent, la solitude, le stress, la colère, l’espoir, la maladie, les pensées négatives, la paix intérieure, la souffrance de l’âme, la séparation, la mort et bien d’autres thèmes à portée universelle.

    Ces méthodes, ces exercices et ces textes sont présentés de manière à vous offrir une toute nouvelle perspective sur votre vie. Grâce à cette lecture, vous trouverez la force et le calme nécessaire pour réaliser vos rêves et entreprendre de nouveaux projets avec confiance et aplomb.

    Guérir par la musique, des Editions Cardinal; l’auteur: Fernand Dagenais. Un livre de 180 pages avec de magnifiques illustrations, accompagné d’un CD de musique thérapeutique nommé Celestia et dont l’auteur se nomme Yoannis. Un CD de 60 minutes de musique thérapeutique favorisant la guérison de l’âme et du corps.

    *****

    Pour vous procurer ce livre et ce CD:

    Les Editions Cardinal
    10-38, Place du Commerce
    division 538
    Iles-des-Seours, Qc, Canada
    H3E 1T8

    ou

    http://www.editions-cardinal.com

    B O N N E G U É R I S O N ! ! !

    *****

    DES LECTEURS NOUS ÉCRIVENT LEURS COMMENTAIRES

    Les premiers exemplaires de GUÉRIR PAR LA MUSIQUE ont été accueillis très favorablement par nos lecteurs et plusieurs d’entre eux ont eu la gentillesse de nous écrire pour nous le faire savoir. Bon nombre font mention d’améliorations significatives de leur qualité de vie et de leur santé obtenues grâce à la musique thérapeutique et aux techniques apprises dans le livre. Voici quelques extraits parmi les témoignages que nous avons reçus.

    CETTE MUSIQUE A PERCÉ LE « MUR D’ALZHEIMER » * Mme Nathalie R.

    « Je vivais des moments très stressants lorsque j’ai écouté la musique angélique pour la première fois et je dois dire que j’ai été très surprise de ses effets thérapeutiques. J’ai non seulement réussi à contrôler mon stress grâce à cette musique et aux conseils que le livre nous donne, mais il s’est passé quelque chose de tout à fait extraordinaire en ce qui concerne ma mère atteinte de la maladie d’Alzheimer. Presque complètement isolée dans son monde intérieur, elle a de plus en plus de difficultés à communiquer avec nous. Pourtant, la musique angélique a réussi à percer ce mur, car après qu’elle l’eut entendue, elle s’est mise à en chantonner les mélodies quelques jours plus tard. J’étais sidérée! Personnellement, l’écoute de cette musique m’aide à me détendre et je n’hésite pas à la conseiller à quiconque a besoin de moments précieux pour refaire le plein d’énergie. »

    MÉDITER AVEC LES ANGES * Mme Orise M.

    « J’aime beaucoup cette musique et je l’écoute souvent dans mon auto lorsque je roule sur l’autoroute. Elle m’aide alors à demeurer calme et à combattre toute forme d’agressivité qui pourrait affecter ma conduite. Je l’utilise également pour méditer, et, comme je crois aux anges depuis que j’ai connu leur existence dans mon enfance, j’ai vraiment l’impression qu’ils sont présents dans mes moments de méditation. Le livre GUÉRIR PAR LA MUSIQUE qui accompagne le CD est d’ailleurs une mine de renseignements sur le monde des anges et j’ai beaucoup aimé le lire. Si j’avais un conseil à donner, je recommanderais cette musique aux parents qui ont de jeunes enfants agités. Je suis convaincue que le fameux Ritalin ne serait plus nécessaire pour les calmer… En terminant, et comme le dit le livre, je crois cette musique capable de guérir l’angoisse et l’anxiété et tous les symptômes et douleurs qui y sont reliés. »

    UNE MUSIQUE INSPIRÉE * Mme Kathérie L.

    « Je trouve cette musique tellement envoûtante que j’ai de la difficulté à exprimer ce que je ressens à son écoute. En tout cas, je peux affirmer que c’est assurément une musique très inspirée, ca elle vient nous chercher de l’intérieur, exactement comme l’affirme le livre dans la description qu’il nous en fait quant à sa provenance. Même mon jeune fils n’y est pas insensible, car je me sers de la musique angélique pour ses dodos quotidiens. Je l’écoute d’ailleurs régulièrement pour me détendre et pour me ressourcer quand j’en sens le besoin. Cette musique possède des effets thérapeutiques et je n’hésiterais pas à recommander ce CD à tous ceux qui ont besoin d’un outil supplémentaire pour les aider à guérir d’une maladie. Merci au compositeur de cette musique et à tous ceux qui ont contribué à me la faire connaître. »

    UNE COMMUNICAITON AVEC L’UNIVERS * M. Robert R.

    « Lorsque j’écoute la musique angélique, j’ai vraiment l’impression d’être en communication avec l’univers, car elle est selon moi tout à fait inspirée comme le prétend le livre GUÉRIR PAR LA MUSIQUE qui l’accompagne. en cela, je dirait qu’elle est d’une mouture semblable à celle des grands maîtres de la musique tel Mozart. Je trouve qu’elle possède tous les éléments pour nous inciter à la relaxation et à nous faire réfléchir. Personnellement, elle m’amène à faire un retour en arrière et me procure, de ce fait, des moments très reposants et relaxants. Cela dit, cette musique m’a fait vivre une expérience très intéressante et ça ne m’étonnerait pas que son compositeur ait vraiment été inspiré par le monde angélique. »

    UN PASSAGE VERS NOTRE MONDE INTÉRIEUR * Mme Magalie T.

    « J’ai adoré cette musique et je la recommande sans hésitation à tous ceux et celles qui ont besoin d’oublier leurs problèmes. Cette musique est tellement relaxante et inspirée qu’elle nous permet de prendre contact avec notre monde intérieur, là où tout est calme et reposant; là où habiteraient les anges. Le livre GUÉRIR PAR LA MUSIQUE est très bien fait et d’une très belle présentation graphique. Personnellement, la musique angélique m’aide à m’endormir lorsque je vis des moments stressants et, ce faisant, je me sens beaucoup mieux le lendemain matin, car j’ai pu profiter d’une bonne nuit de sommeil. Je me sens alors plus énergique et, à ce titre, la musique angélique est un véritable remède. À tous ceux et celles qui liront mon témoignage, n’hésitez pas à en faire l’essai, je suis convaincue que vous ne le regretterez pas. »

    LES ANGES FONT PARTIE DE MA VIE * Mme Sylvie M.

    « Je crois beaucoup aux anges et j’ai particulièrement apprécié le chapitre 5 du livre GUÉRIR PAR LA MUSIQUE, car il traite de différentes façons d’entrer en contact avec le monde angélique. De plus, je trouve la musique très relaxante et je l’écoute régulièrement pour me détendre et faire baisser la tension. Cela dit, j’ai un ami qui affirme avoir été sauvé par un ange lors d’un accident de moto et je n’ai aucune difficulté à le croire puisque j’ai moi-même un ange qui me protège : mon père décédé depuis quelques années. Chaque fois que je lui demande son aide, il le fait et ce, neuf fois sur dix! Lorsque j’écoute la musique angélique, je pense que mon père et le monde des anges me parlent par son entremise et qu’ils viendraient à mon secours en cas de maladie. De cela, j’en suis certaine et c’est pourquoi la musique angélique et le livre GUÉRIR PAR LA MUSIQUE me sont si précieux. »

    * Je n’ai pas pu mettre les photos de chacun des témoignants. Désolée!

    #537897
    Photo du profil de perlederosee
    perlederosee
    Participant

    Un autre texte que je remets ici:

    SE GUÉRIR SOI-MÊME – SHAKTI GAWAIN

     

    Nous sommes tous, par essence, des êtres spirituels parfaits. Nous sommes tous une expression parfaite de l’esprit universel ou conscience divine qui réside en nous.

    Notre droit de naissance est donc une santé rayonnante, la beauté, l’énergie illimitée, une vitalité juvénile et la joie de vivre.

    Il n’y a, en vérité, ni mal ni limites. Il n’y a qu’ignorance ou compréhension erronée de la nature universelle du bien (ou Dieu) associée à nos facultés créatrices illimitées.

    Les seuls obstacles à la santé, à la beauté, à l’énergie, à la vitalité et à la joie proviennent des blocages que nous nous sommes créés et des résistances à la générosité de la nature que nous nous sommes érigées par peur et par ignorance.

    Notre corps n’est que l’expression physique de notre conscience. Notre santé et notre beauté ou leur absence dépendent de l’idée que nous avons de nous-même. Lorsque nous modifions en profondeur ces concepts, notre moi physique change également. Le corps est en perpétuelle transformation, se rechargeant et se reconstruisant à chaque seconde, et son seul guide dans ce travail est bel et bien l’esprit.

    Plus nous faisons coïncider notre conscience avec notre réalisation spirituelle, plus notre corps exprime notre perfection individuelle propre.

    … Si le système de valeurs ou de croyances de l’esprit (consciemment ou inconsciemment) juge opportun ou inévitable de tomber malade dans une situation donnée, il en fera part à la physiologie qui, avec obligeance, manifestera des symptômes de maladie…

    “On se soigne toujours de l’intérieur.” — Shakti Gawain

    #537898
    Photo du profil de perlederosee
    perlederosee
    Participant

    LA GUÉRISON PAR LA PRIÈRE

    Un témoignage de — James R. Yates

    La prière peut-elle guérir ? Des scientifiques découvrent ce que les croyants savent depuis toujours. Ce qui suit est arrivé au cours de mon internat à l’Hôpital Memorial Parkland de Dallas, au Texas. Je rencontrais mon premier patient en phase terminale du cancer des poumons et lui présentais les différentes thérapies qui s’offraient à lui, sans lui cacher qu’à mon avis elles avaient peu d’efficacité. À juste raison, il refusa tout traitement.

    Néanmoins, chaque fois que je passais à son chevet, je le voyais entouré de visiteurs qui venaient de sa communauté paroissiale, et ceux-ci chantaient et priaient. Ils ont raison, me disais-je, parce que bientôt ils vont devoir chanter et prier à son enterrement.

    Un an plus tard, je travaillais dans un autre hôpital quand un collègue de Parkland m’appela pour me demander si je voulais voir mon ancien patient. Le voir ? Je n’arrivais pas à croire qu’il fût encore en vie. J’étudiai alors les radios de ses poumons. À ma stupéfaction, ses poumons étaient tout à fait normaux, sans aucune trace de cancer.

    — Sa thérapie a été remarquable, dit le radiologue, qui regardait par-dessus mon épaule. Thérapie? pensai-je. Il n’y a pas eu de thérapie, à moins de considérer la prière comme une thérapie.

    J’ai mentionné ce cas à deux de mes professeurs en faculté de médecine. Ni l’un ni l’autre ne voulut reconnaître que cette guérison pût être miraculeuse.

    — Il s’agit là d’une évolution naturelle de la maladie, se contenta de remarquer le premier. L’autre haussa les épaules en disant: « Ce sont des choses qui arrivent ! »

    J’avais depuis longtemps abandonné la foi de mon enfance. À présent, je croyais au pouvoir de la médecine moderne. La prière m’apparaissait comme un superflu totalement inutile. Je cessai donc de penser à l’incident.

    Des années plus tard, j’étais médecin-chef dans un grand centre hospitalier. Je savais que bon nombre de mes malades priaient, mais je n’en demeurais pas moins sceptique. À la fin des années 80, je découvris par hasard des études — conduites pour la plupart dans des conditions très rigoureuses de laboratoire — montrant que la prière apportait des changements significatifs dans une grande variété de cas.

    L’étude qui était peut-être la plus convaincante, publiée en 1988, avait été menée par un cardiologue, le Pr. Randolf Byrd. Un ordinateur avait réparti 393 patients du service de cardiologie de l’Hôpital général de San Francisco, en deux groupes : ceux pour qui des croyants priaient, et ceux pour qui personne ne priait. Nul ne savait à quel groupe les patients appartenaient. On avait simplement remis aux différents groupes de prière les prénoms des patients ainsi qu’une brève description de leurs problèmes médicaux. On leur avait demandé de prier pour eux chaque jour jusqu’à leur sortie de l’hôpital — sans leur donner aucune instruction sur la manière de prier ou les expressions à employer.

    Dix mois plus tard, au terme de cette étude, les malades pour qui l’on avait prié présentaient des avantages non négligeables sur les autres, et ceci dans plusieurs domaines:

    * La nécessité de recourir aux antibiotiques avait été cinq fois moins élevée.
    * Ils avaient 2 fois et demie moins de chances de souffrir d’une attaque cardiaque.
    * Ils étaient moins susceptibles d’avoir un arrêt cardiaque.

    Si la technique médicale étudiée avait été un nouveau médicament ou une nouvelle procédure chirurgicale, au lieu d’être la prière, elle aurait probablement été accueillie comme une découverte sensationnelle. Même un sceptique endurci comme le Dr William Nolen, auteur d’un ouvrage qui met en question la validité de la guérison par la prière, a dû reconnaître:

    — S’il s’agit d’une étude valide, nous, les médecins, devrions écrire sur nos ordonnances: Priez trois fois par jour. Si ça marche, ça marche.

    Et pourtant, les scientifiques, y compris les médecins, peuvent être totalement ignorants de certaines réalités, comme par exemple du pouvoir de la prière.

    J’ai, depuis lors, arrêté de pratiquer la médecine pour me consacrer à la recherche sur la prière et les effets qu’elle a sur la santé. Il y a des études qui suggèrent que la prière a un effet bénéfique sur la pression artérielle, la guérison des blessures, les maux de tête et l’anxiété.

    Voici certaines de mes conclusions:

    La prière peut prendre différentes formes.

    Les recherches que j’ai compilées montrent que les prières générales ont autant de résultats que les prières plus précises. En fait, certaines études ont révélé qu’un simple “Que Ta volonté soit faite” produisait davantage de résultats quantitatifs qu’une prière qui s’attend à une réponse donnée. Dans maintes expériences, une simple attitude de prière — une atmosphère générale de pureté, d’empathie, de sympathie et de compassion — semblait ouvrir la voie à la guérison.

    L’amour accroît le pouvoir de la prière.

    Le pouvoir de l’amour est bien connu. Il fait partie intégrante du folklore, du sens commun et du vécu quotidien. L’amour a des effets physiques — comme en attestent le rougissement et les palpitations chez les amoureux. À travers l’histoire, la tendresse et l’affection ont toujours été reconnues comme de véritables facteurs de guérison. En fait, une enquête menée sur 10 000 cardiaques de sexe masculin, publiée dans Le Journal américain de médecine, a montré une réduction de près de 50% des angines de poitrine chez ceux qui disaient bénéficier du soutien et de l’amour de leur épouse.

    Pratiquement tous les guérisseurs qui utilisent la foi et la prière s’accordent sur le fait que c’est la puissance de l’amour qui leur permet d’apporter la guérison, même à distance. Le sentiment d’affection et de chaleur est si prononcé qu’ils disent souvent ne faire plus qu’un avec la personne pour laquelle ils prient. Comme l’écrit la guérisseuse Agnès Sanford: « Seul l’amour peut allumer le feu qui guérit. »

    Prier est bon pour la santé.

    Le Dr Herbert Benson, de la Faculté de médecine de Harvard, fut l’un des premiers chercheurs à étudier les effets bénéfiques de la prière et de la méditation sur la santé. Il découvrit un lien entre l’exercice physique et la prière. Il encouragea des coureurs à méditer tout en courant et constata qu’ils en amélioraient leurs performances. Sa recherche révéla non seulement que la prière était bonne pour le corps, mais aussi que les méthodes de prière pouvaient varier considérablement. Le fait de prescrire une manière de prier particulière risquait d’aliéner certains participants et, par conséquent, d’entraîner des désistements.

    La prière peut rester générale.

    La plupart des gens qui prient sont convaincus que la prière peut être orientée vers un but précis. Mais les recherches montrent que les intentions de prière à caractère plus général semblent également marcher. Des invocations du type Que Ta volonté soit faite!, Qu’il en soit ainsi! ou Que tout se passe pour le mieux! n’impliquent qu’on prie dans un but spécifique ni l’envoi de messages compliqués.

    Prier implique qu’on n’est pas seul.

    L’un de mes patients était mourant. La veille de sa mort, je m’assis à son chevet avec sa femme et ses enfants. Sachant qu’il lui restait peu de temps à vivre, il choisissait soigneusement ses mots, s’exprimant d’une voix basse et enrouée. Bien que la religion ne fût pas son fort, il nous confia qu’il s’était récemment mis à prier.

    — Vous priez pour quoi ? lui demandai-je.
    — Pour rien de spécial, répondit-il, pensif. Mais quand je prie, ça me rappelle que je ne suis pas tout seul.

    Votre vie est fragile! Prenez-en bien soin, avec la prière !

    #537899
    Photo du profil de perlederosee
    perlederosee
    Participant

    null

    MÉDITATIONS CURATIVES

    SE GUÉRIR SOI-MÊME

    Asseyez-vous ou allongez-vous, respirez et détendez-vous profondément. Portez votre attention sur vos orteils, puis sur vos pieds, sur vos jambes, votre bassin et ainsi de suite sur chaque partie de votre corps, lui demandant de se détendre et de se débarrasser des tensions. Sentez chaque tension se dissoudre et disparaître.

    Afin de favoriser la circulation d’énergie, vous pouvez pratiquer la méditation d’ouverture des centres d’énergie.

    Imaginez maintenant autour de votre corps une lumière dorée, chargée d’énergie curative… ressentez-la… appréciez-la…

    Si une partie quelconque de votre corps a été malade ou douloureuse, demandez-lui si elle a un message pour vous, demandez-lui si vous devez comprendre ou faire quelque chose de précis, tout de suite, ou bien sur l’ensemble de votre vie.

    Si une réponse vous vient, faites tout votre possible pour la comprendre et pour en tenir compte. Si vous n’obtenez pas de réponse, continuez le processus.

    Maintenant, envoyez à cette partie précise de votre corps, ainsi qu’à toute partie qui en a besoin, de l’énergie chargée d’amour et de puissance curative, et observez ou ressentez sa guérison. Au cours de ce processus vous pouvez très bien vous faire assister par votre guide, par un maître ou un guérisseur.

    Représentez-vous le problème qui se résorbe et disparaît ou utilisez toute imagerie mentale efficace pour vous.

    Imaginez-vous ensuite avec une santé parfaite, rayonnante et naturelle. Voyez-vous dans des situations variées, toujours à votre aise, plein de vitalité, dynamique, d’une beauté radieuse et divine.

    AFFIRMATIONS?:

    J’ai maintenant transcendé toute idée préconçue sur la maladie. Je suis libre et en bonne santé!

    Je suis désormais rayonnant de santé et d’énergie.

    J’aime mon corps et je l’accepte totalement.

    Je suis bon envers mon corps, et mon corps est bon envers moi.

    Je suis énergique et débordant de vitalité.

    Mon corps est équilibré, en harmonie parfaite avec l’univers.

    Je rends grâce de jouir d’une santé, d’une beauté et d’une vitalité chaque jour plus grandes.

    Je suis une expression radieuse de Dieu. Mon esprit et mon corps expriment désormais la perfection divine.

    GUÉRIR LES AUTRES

    Méditation se faisant seul, sans la présence de la personne concernée.

    Détendez-vous profondément, utilisez le mode de préparation qui convient le mieux pour vous plonger dans un état de conscience parfaitement calme.

    Imaginez que vous êtes un canal à travers lequel l’énergie curative de l’univers se déverse. Cette énergie n’émane pas de votre personne, elle provient d’une source supérieure et vous ne faites que la concentrer et la diriger.

    Représentez-vous maintenant la personne que vous voulez guérir, aussi clairement que possible. Demandez-lui si elle désire que vous fassiez dans votre méditation quelque chose de particulier pour elle. Si la réponse est affirmative, et si elle vous semble appropriée, alors faites ce qui vous est demandé du mieux que vous pouvez.

    Si vous avez l’impulsion de travailler sur une partie spécifique du corps de la personne, ou sur un de ses problèmes, faites-le. Représentez-vous tous les problèmes comme résolus, toute maladie soignée, chaque chose fonctionnant parfaitement.

    Représentez-vous ensuite la personne enveloppée de lumière curative dorée… radieuse, saine et heureuse. Parlez-lui directement (mentalement), rappelez-lui qu’elle est véritablement un être parfait d’essence divine et qu’aucune maladie, aucune affliction ne peut avoir d’emprise sur elle. Dites-lui que vous la soutenez pour qu’elle soit totalement heureuse, en bonne santé, et que vous continuerez à lui envoyer amour et énergie.

    Lorsque vous pensez avoir terminé, ouvrez les yeux puis retournez à vos occupations, rafraîchi, sain, revitalisé.

    GUÉRISONS EN SÉANCE DE GROUPE

    Chacun doit fermer les yeux, être profondément détendu, alors commencez à imaginer que vous envoyez de l’énergie curative à la personne installée au centre du cercle. Souvenez-vous bien que c’est l’énergie de guérison de l’univers qui est canalisée à travers vous. Voyez la personne entourée de lumière dorée, se sentant bien, en parfaite santé.

    Si vous le voulez, chacun peut lever les mains, paumes face à la personne à guérir, et sentir l’énergie s’écouler vers elle à travers les mains.

    Pendant la séance de guérison, il est bon que chaque participant psalmodie “OM” pendant quelques minutes, cela accentue la puissance du processus en y ajoutant la vibration curative du son. (pour chanter “OM”, entonnez en une note longue et grave la syllabe a-a-au-m-m et tenez-la aussi longtemps que possible, en la répétant sans cesse.)

    Shakti Gawain

    Techniques de Visualisation Créatrice

    #537900
    Photo du profil de perlederosee
    perlederosee
    Participant

    MÉDITATION: GUÉRIR ET PURIFIER LE CORPS

    À faire le matin au réveil, ou au début de chaque séance de méditation, ou chaque fois que vous avez besoin de détente et de revitalité.

    Allongez-vous sur le dos, les bras le long du corps ou les mains croisées sur le ventre. Fermez les yeux, détendez-vous et respirez doucement, profondément et lentement.

    Imaginez votre tête nimbée d’un halo de lumière dorée. Inspirez et expirez profondément et lentement cinq fois de suite, tout en gardant votre attention sur l’auréole lumineuse et en la sentant rayonner depuis le sommet de votre tête.

    Ensuite, portez votre attention sur votre gorge. Imaginez à nouveau cette sphère lumineuse émanant de la région de la gorge. Inspirez, puis expirez cinq fois tout en gardant votre attention sur cette lumière.

    Descendez alors vers le centre de votre poitrine et, une fois encore, imaginez la lumière dorée irradiant depuis cette zone de votre corps. Respirez à nouveau cinq fois profondément, tout en ressentant l’énergie se diffuser de plus en plus.

    Portez ensuite votre attention sur votre plexus solaire, visualisez la sphère de lumière dorée l’entourant, et en même temps respirez cinq fois lentement.

    Maintenant, la lumière entoure et pénètre votre bassin, accompagnez-la de cinq respirations profondes tout en ressentant le rayonnement et l’expansion de l’énergie.

    Pour terminer, imaginez que la sphère lumineuse enveloppe vos pieds, une fois encore respirez à cinq reprises.

    Et maintenant, représentez-vous les six sphères lumineuses brillant en même temps, comme si votre corps était un collier de pierres précieuses rayonnant d’énergie.

    Respirez profondément et à chaque expiration imaginez l’énergie descendant le long du côté gauche extérieur de votre corps, depuis le sommet de la tête jusqu’aux pieds. En inspirant, sentez cette énergie remonter le long de votre côté droit, jusqu’au sommet de la tête. Faites circuler l’énergie ainsi trois fois de suite.

    Visualisez ensuite le courant d’énergie descendant du sommet de la tête vers les pieds, en passant sur le devant du corps, en même temps que vous expirez lentement. Puis, tout en inspirant, sentez ce même courant remonter le long du dos, jusqu’en haut du crâne. Répétez l’opération trois fois.

    Maintenant, imaginez que l’énergie s’accumule à vos pieds, puis laissez-la remonter lentement à travers le centre du corps, depuis les pieds jusqu’à la tête, rayonner du sommet du crâne telle une fontaine de lumière pour enfin redescendre vers les pieds parle côté extérieur du corps. Renouvelez cet exercice plusieurs fois, ou aussi longtemps que vous le désirez.

    Shakti Gawain

    Techniques de Visualisation Créatrice

    #537901
    Photo du profil de perlederosee
    perlederosee
    Participant

    Le pouvoir de l’esprit

    Croire peut-il guérir?

    Pauline Gravel
    Edition du samedi 28 et du dimanche 29 janvier 2006
    Mots clés : Québec (province), Science, santé, esprit

    Les scientifiques s’intéressent de plus en plus aux effets de la spiritualité sur la santé. Le dalaï-lama a même été invité cet automne à prendre la parole à l’ouverture du plus important congrès de neurosciences au monde, qui se tenait à Washington. La spiritualité, peu importe les formes qu’elle peut prendre, comme la pratique d’une religion, la prière ou la méditation, semble en effet posséder des vertus salutaires sur le cerveau, voire le corps tout entier.

    “En nous donnant une sorte d’impression de connexion avec l’univers, de compréhension que nous suivons un chemin qui mène quelque part […], le spirituel apporte la sérénité. Or, chaque fois que la sérénité est meilleure, le système immunitaire marche mieux.”
    Jacques Nadeau

    “Le fait de croire au bon Dieu est probablement mieux que de ne pas y croire, non pas parce que Celui-ci vous guérit, mais parce que cela vous met dans une attitude plus positive”, affirme le Dr Maurice Dongier, ancien directeur du Centre de recherche de l’hôpital Douglas et professeur de psychiatrie à l’université McGill. “Or une attitude positive accroît les défenses immunitaires alors qu’une attitude négative les diminue.”

    Le rôle de l’espoir

    Plusieurs études confirment en effet que les personnes qui croient en Dieu peuvent se remettre mieux et se rétablir plus rapidement d’une maladie. Selon l’une d’elles effectuée en 1995 par le Dr Thomas E. Oxman, de la Darmouth Medical School à Lebanon, au New Hampshire, des hommes de plus de 55 ans ayant subi une chirurgie cardiaque et qui ne tiraient aucun réconfort ou aucune force morale de la religion couraient trois fois plus de risques de décéder dans les six mois suivant l’opération que ceux, fervents croyants, qui affirmaient le contraire.

    “L’espoir joue probablement un rôle dans ce phénomène, car la religion et les croyances d’ordre spirituel aident les gens à introduire une touche d’espoir dans leur vie même lorsqu’ils font face à quelque chose de sérieux”, affirme la Dre Christina Puchalski, directrice du Washington Institute for Spirituality and Health. “Or plusieurs études ont montré que l’espoir a un impact sur le niveau de stress; les personnes qui sont plus optimistes tendent à présenter des niveaux de stress moins élevés. L’hypothèse est que les croyances religieuses ou spirituelles, en influençant la vision de la vie, peuvent aider les personnes à mieux supporter le stress.”

    “L’essence de la spiritualité ne consiste pas à croire en un dieu particulier mais en quelque chose de plus grand que soi qui contrôle l’univers”, précise le psychologue Oakley Ray, de l’université Vanderbilt à
    Nashville, au Tennessee. “Croire que nous ne représentons qu’une toute petite partie de l’univers a un effet bénéfique sur la physiologie.” La spiritualité n’a rien à voir avec les formalités rattachées à la pratique d’une religion, comme la confession et la participation à la messe tous les dimanches, souligne-t-il.

    “En nous donnant une sorte d’impression de connexion avec l’univers, de compréhension que nous suivons un chemin qui mène quelque part, que notre vie n’est pas seulement du mouvement brownien [ou désordonné] mais qu’elle a un sens, le spirituel apporte la sérénité, souligne le Dr Patrick Vinay, du CHUM. Or, chaque fois que la sérénité est meilleure, le système immunitaire marche mieux.”

    “Sur cette main spirituelle, on peut toutefois avoir un gant religieux. Le religieux est une sorte de culture du spirituel. Or certaines personnes vont plutôt puiser dans leurs croyances religieuses ce fort sentiment de connexion, poursuit-il. “Il existe un bon Dieu et Il s’occupe de moi”, se disent ces personnes. Le religieux leur donne donc confiance dans l’avenir et leur procure la sérénité. Dans la mesure où la religion et la prière sont une source de réconfort et exercent un effet positif sur la sérénité, on pourra montrer que ça aide à la guÈrison.”

    La prière

    “Il n’existe aucune donnée vraiment convaincante prouvant que les prières faites à l’intention d’un malade à son insu ont un effet favorable sur sa santé”, affirme Oakley Ray, qui a effectué une revue exhaustive de la littérature scientifique. “Par contre, si le malade est prévenu que l’on priera pour lui, il est davantage probable que ces prières auront un impact. Le fait de savoir qu’une personne [celle qui prie pour vous] s’intéresse à vous, s’inquiète de vous et vous aime modifie la chimie de votre corps, et ce, de vos hormones à votre système immunitaire. Avec comme résultat que vous vivrez probablement plus longtemps et en meilleure santé qu’un autre individu qui n’a personne qui se soucie de lui.”

    Selon Maurice Dongier, “la prière correspond grosso modo à la méditation sous ses différentes formes, occidentales ou orientales. Or nous savons que la méditation entraîne des modifications cérébrales et améliore la santé physique et mentale”.

    Autant la répétition des Ave Maria du rosaire chez les catholiques romains que les mantras répétés par les yogi peuvent induire l’état de relaxation, dont les effets physiologiques sont exactement à l’opposé de ceux provoqués par le stress — soit une diminution de la tension artérielle, du rythme cardiaque et respiratoire, du métabolisme ainsi qu’un ralentissement des ondes cérébrales –, explique le Dr Herbert Benson, président du Mind/Body Medial Institute près de Boston. “Les personnes qui atteignent régulièrement cet état de relaxation — de 10 à 20 minutes chaque jour — se sentent plus spirituelles, c’est-à-dire qu’elles ressentent une énergie, voire la présence près d’eux d’une force ou de Dieu, précise-t-il. L’état de relaxation induit de tels sentiments chez environ 25 % des sujets et, quand ces sensations apparaissent, les individus voient leurs symptômes pathologiques s’estomper.”

    La méditation

    “Quand vous méditez et êtes dans cet état positif dans lequel se retrouvent les experts de la méditation, qui se sentent calmes, paisibles et remplis d’amour, se produisent des modifications dans le cerveau, et le système immunitaire s’en trouve renforcé”, ajoute pour sa part la Dre Esther Sternberg, du National Institute of Mental Health (NIMH) à Bethesda, au Maryland.

    Un malade pourrait-il s’entraîner à atteindre cet état d’esprit particulier par la méditation ou la spiritualité et ainsi améliorer son état de santé ? “Il existe plusieurs façons d’y arriver qui sont susceptibles d’améliorer la santé, avance la chercheuse d’origine montréalaise. Certains peuvent méditer, prier, écouter une belle musique ou simplement s’asseoir dans la forêt pour admirer les arbres et les fleurs; d’autres pratiquent un sport comme la course, au cours de laquelle ils atteignent un moment de grand bien-être. Toutes ces activités favorisent probablement la santé car elles aident à réduire les effets négatifs du stress sur l’organisme.”

    Richard Davidson, professeur de psychologie et de psychiatrie à l’université du Wisconsin, a pu montrer, capteurs électriques et résonance magnétique fonctionnelle à l’appui, que le fait de méditer régulièrement augmentait l’activité de la partie antérieure du cerveau gauche, appelée cortex préfrontal, laquelle participe à la gestion des émotions positives et, de là, à une meilleure qualité des défenses immunitaires. Un test de vaccination a en effet mis en évidence une production d’anticorps nettement supérieure chez les sujets ayant pratiqué la méditation de manière régulière par rapport aux personnes n’ayant jamais médité. Les résultats obtenus par David Davidson semblent aussi prouver que les signaux mentaux générés lors de la pratique de la méditation n’influencent pas seulement la pensée, mais provoquent aussi de véritables remaniements des connexions entre les neurones du cerveau, et ceux-ci finissent par rejaillir sur le fonctionnement du corps tout entier.

    Pas de miracle

    Oakley Ray ne croit pas qu’un dieu assis là-haut induit de grands changements dans le corps des individus malades. Comme tous les scientifiques, il ne croit pas en ce genre de miracles. “Je crois toutefois que les croyances modifient le cerveau et la biologie, et lorsque l’on change la biologie, nous transformons le corps tout entier. La preuve : nous pouvons remanier le cerveau par la psychothérapie et celle-ci induit le même genre de modifications”, dit-il.

    La Dre Esther Sternberg ajoute : “Peu importe à quoi vous croyez. Ce peut être un dieu, une pilule ou la relation que vous entretenez avec votre médecin. L’important est que vous croyez vraiment que ce quelque chose vous fera du bien. Alors, votre croyance contribuera en partie à votre guérison. Au sens biologique du terme, nous appelons ça l’effet placebo, précise-t-elle. Quand vous croyez fermement à quelque chose, différentes parties du cerveau s’activent et libèrent des substances chimiques qui modifient le fonctionnement de votre système immunitaire et, de ce fait, la force avec laquelle votre corps combat la maladie.”

    *****

    LE POUVOIR DE L’ESPRIT

    L’INFLUENCE DE L’ESPRIT SUR LE CORPS.

    En général, nous accordons une importance exagérée au pouvoir du corps. Nous croyons qu’il possède sa propre autonomie et qu’il tombe malade de lui-même, par exemple. Il y a moyen de voir les choses autrement: nous pouvons considérer que le corps est neutre et qu’il obéit aux directives de l’esprit. Il est vrai que ce principe ne nous permet pas de comprendre pourquoi des enfants naissent malades ou pourquoi certaines personnes ont des malformations ou souffrent de maladies congénitales. Toutefois, une chose est sûre: l’esprit a un pouvoir certain sur la matière. Quel que soit notre état, nous pouvons demander à notre âme de nous montrer comment ne pas devenir une victime de notre corps. Soyons convaincus du pouvoir de l’esprit; il se manifestera.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Aller à la barre d’outils