Et le point G ???

Ce sujet a 17 réponses, 10 participants et a été mis à jour par Photo du profil de gbane gbane, il y a 4 ans et 9 mois.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 19)
  • Auteur
    Messages
  • #233832
    Photo du profil de chalumeau
    chalumeau
    Participant

    Il se situe où ce fameux point G ?

    C’est un peu le triangle des Bermudes ce fameux point G.

    Il y a certes une réponse tout à fait convenable qui le place pour les femmes à la fin de … shopping.
    😆

    J’imagine un GPS.

    A 5 mn tourner à droite
    Puis tout droit
    Tournez à gauche
    Revenez
    Revenez
    Revenez ….
    Avec évidement la fameuse voix gpsée…
    Sensuelle au possible !

    #374070
    Photo du profil de pustule
    pustule
    Participant

    Coucou Chalumeau , je préfère les chemins de campagne avec ses tours et détours que l’autoroute moi ! Pas besoin de gps , se laisser guider par ses sens c’est encore possible pour un homme ? 🙄 Bonne journée , jo

    #374071
    Photo du profil de malasko
    malasko
    Participant
      Et le point G ???

      Attention à tes oreilles elles ont un mur ( mai 68 )

      Singulier-pluriel
      Venus, comme le soleil de midi,
      voici les temps des vaches grasses
      Ils ne vont pas toujours durer…

    @Arc de conique wrote:

    Rebroussement
    Terme de géométrie. Inflexion d’une courbe qui revient sur elle-même.

    Point de rebroussement, ou, simplement, rebroussement, point d’une courbe à partir duquel les deux parties de la courbe sont situées du même côté de la normale en ce point. Le rebroussement est de première espèce, si ces parties de la courbe sont situées de part et d’autre de la tangente en ce point. Il est de deuxième espèce si les deux parties de la courbe sont du même côté de la tangente.

    Arête de rebroussement, nom donné, pour une surface développable, à la courbe formée par l’intersection successive des génératrices rectilignes de la surface.

    http://www.ac-nice.fr/clea/lunap/html/PropPhysPlanete/PPPActiv5.html

    #374072
    Photo du profil de pustule
    pustule
    Participant

    😆 😆 😆 😆

    #374073
    Photo du profil de malasko
    malasko
    Participant

    ben ouiche !
    😀 😀 😀 😀

    #374074
    Photo du profil de domhalp
    domhalp
    Participant

    Et le point G ???

    Attention à tes oreilles elles ont un mur ( mai 68 )

    Singulier-pluriel

    Venus, comme le soleil de midi,
    voici les temps des vaches grasses
    Ils ne vont pas toujours durer…

    Arc de conique a écrit:

    Rebroussement
    Terme de géométrie. Inflexion d’une courbe qui revient sur elle-même.

    Point de rebroussement, ou, simplement, rebroussement, point d’une courbe à partir duquel les deux parties de la courbe sont situées du même côté de la normale en ce point. Le rebroussement est de première espèce, si ces parties de la courbe sont situées de part et d’autre de la tangente en ce point. Il est de deuxième espèce si les deux parties de la courbe sont du même côté de la tangente.

    Arête de rebroussement, nom donné, pour une surface développable, à la courbe formée par l’intersection successive des génératrices rectilignes de la surface.

    http://www.ac-nice.fr/clea/lunap/html/PropPhysPlanete/PPPActiv5.html

    _________________
    Sol
    _(=|=)_

    En chacun
    l’écho mesure le sens
    avec sens de la mesure
    en union intérieure

    Sol…….j’ai suivi tes indications et bin toujours pas de point G 😉 . Tous les autres points ont été expérimentés spontanéments mais celui là est cachotier et pis quand je vis l’acte d’amour y’a pas de temps à perdre a chercher…

    Nath.

    #374075
    Photo du profil de malasko
    malasko
    Participant
      Nath68
      La question du point G n’est visiblement pas la tienne

      Il me semble que tes questions demeurent simples
      c’est à dire dénuées de susceptibilité …

      Quantité ? Qualité ? Signe ?
      un point c’est tout
      ou bien il y a tant de points ?

    Bonne soirée

    #374076
    Photo du profil de kylel
    kylel
    Participant

    @panpan1962 wrote:

    Coucou Chalumeau , je préfère les chemins de campagne avec ses tours et détours que l’autoroute moi ! Pas besoin de gps , se laisser guider par ses sens c’est encore possible pour un homme ? 🙄 Bonne journée , jo

    Bonjour Panpan,

    Je ne sais pas si les GPS sont plus souvent utilisés sur autoroute que sur les chemins de campagne.

    Mais je te rassure, je n’ai pas de GPS…
    J’en ai vu fonctionner et je préfère mon sens de l’orientation.
    😆

    #374077

    en fait le point G ce n’est pas tout simplement la racine du clitoris ?

    ce dernier stimuler de l’intérieur et de l’extérieur amène la montée de l’énergie (orgasme) 😀

    vous êtes d’accord ?

    du coup le matériel tel que le GPs est bien inutile, il faut simplement une aisance dans l’espace 😆

    #374078
    Photo du profil de pustule
    pustule
    Participant

    Bonjour , je n’apprécie pas les “techniciens” qui vont tout droit au point “G” quand ils savent ou il se situe 😮 j’aime la recherche des zones érogènes , vibrer sous un effleurement de main , un baiser qui n’en finit pas celui qui est même capable de faire fondre le sol sous mes pieds , qui pourrait même être déclencheur d’orgasme 😆 pour ma part lorsque l’excitation monte tout “toucher” devient point “G” stimulation extérieur ou intérieur je prends tout !!!! mais le plus beau c’est dans le partage, lorsque les deux partenaires se connaissent bien et savent “profiter” de ce que l’autre donne ! J’avoue tout 😆 😆 j’aime l’avant , le pendant et l’après voilàààààààà s’endormir enlacé après l’amour rien de plus beau
    jo

    #374079
    Photo du profil de lilaslilas
    lilaslilas
    Participant

    c est vraiment chiant… 😥 coup de couteau dans le coeur….

    #374080

    bien d’accord 😀
    je préfère les recherches comme par exemple la stimulation pour les geishas (par la plante des pieds)
    😀

    #374081
    Photo du profil de pustule
    pustule
    Participant

    NON NON je ne vous donnerai pas tous mes points de stimulation 😆 😆
    Jo

    #374082
    Photo du profil de stephane59
    stephane59
    Participant

    le pint G c’est tom !!!!!!

    non sans blague, ce sacré, ce mythique point G, c’est comme le loch ness, ça ne doit pas se trouver, ça doit rester dans l’ordre du rêve, du mystère!

    CONCLUSION: le lock ness ou le point G, même combat !

    P.S: et puis pourquoi G ?????????

    #374083
    Photo du profil de pustule
    pustule
    Participant

    Tout savoir sur le point G

    Découvert dans les années 1950, le point G n’a cessé de déchaîner les passions. A bas les préjugés ! Explorateurs du plaisir féminin, partez à la recherche de ce territoire secret. Plongez également au coeur du mystère des femmes fontaines, intimement lié à cette zone orgasmique.
    Point G : mythe ou réalité ?

    ah bon c’est lui qui a découvert ça !!!

    ben chez moi c’est pas lui ! je vous le dis ….
    ohhhhhhhhhhhh découverte 😆

    Les hommes ont-ils un point G ?

    Le point G de la femme reste pour certain(e)s aussi introuvable que le Saint Graal. Chez l’homme, même mystère ! Mais une zone “ultra-sensible” a pu être repérée : suivez le guide !

    Les hommes ont-ils un point G ?Le chemin du plaisir est pour le moins sinueux et semé d’embûches. Existe-t-il chez l’homme un point-clef dont la stimulation mènerait à l’orgasme à coup sûr ? Peut-être… Selon le Docteur Gérard Leleu1, une femme avisée repérera et stimulera chez son partenaire une petite zone d’excitation, qu’il a baptisé point d’érection B (située sur le périnée, entre le scrotum et l’anus) : une pression douce et ferme apportera beaucoup de plaisir, pouvant accentuer l’érection, et même, pour un point correctement titillé, mener à l’éjaculation. De B à G, n’y a-t-il qu’un tout petit pas dans l’alphabet du sexe ? Peut-être, car si la stimulation reste superficielle, elle semble correspondre à un endroit essentiel du plaisir : la prostate ! Et s’il “n’existe aucun analogue du point G chez l’homme, certains hommes apprécient la pression sur leur prostate au cours d’un toucher (anal)” reconnaît le Dr Jean Belaïsh dans son ouvrage de référence2.
    La prostate, zone-clef du plaisir…

    En effet, la prostate, cette petite glande de la forme et de la taille d’une châtaigne située sous la vessie et traversée par l’urètre, participe non seulement à la fabrication du sperme, mais aussi au plaisir et à l’éjaculation. Explication : lors de l’éjaculation après le remplissage des canaux éjaculateurs c’est la prostate qui se contracte, les sécrétions prostatiques se mêlent alors au liquide séminal3. Puis la contraction des muscles bulbo-caverneux expulsent le sperme de manière saccadée vers l’urètre pénien. Ces saccades musculaires participent grandement à la sensation de plaisir.
    Guide pratique

    Certains hommes, donc, apprécieront que leur compagne stimule, par voie interne, cette région hautement stratégique dont l’origine tissulaire est, curieusement, la même que celle du fameux point G féminin ! Pour cela, la seule solution pour madame est d’introduire un doigt dans l’anus de son partenaire, pour aller repérer (grâce à sa forme caractéristique), toucher et masser la glande et ses contours située à quelques centimètres à l’intérieur du canal anal. Il faudra beaucoup de doigté et de délicatesse (ainsi qu’une bonne lubrification) pour que la stimulation soit plaisante, et ne s’apparente pas à ce que bon nombre de messieurs redoutent par dessus-tout : le toucher rectal pour examen de la prostate ! Avis aux amateurs…

    hi hi hi

    jo

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 19)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Aller à la barre d’outils