Comment protéger nos écrits?

Ce sujet a 9 réponses, 7 participants et a été mis à jour par Photo du profil de  Anonyme, il y a 3 ans et 4 mois.

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Messages
  • #238929
    Photo du profil de angelique123
    angelique123
    Participant

    Bonjour, je souhaiterais avoir l’adresse internet des huissiers que Christian Godefroy indiquait dans l’un de ses modules de formation pour protéger nos écrits.

    Je ne sais pas si vous pourrez me renseigner, mais j’en ai besoin urgemment, je m’apprête à publier mon 1er livre c’est pour ça.

    Merci de votre aide si vous pouvez m’aider.

    Cordialement, Angélique. 😀

    #446671
    Photo du profil de farmaciaric
    farmaciaric
    Participant

    Déjà, en France et autres pays dits développés, l’auteur bénéficie automatiquement d’un droit de protection de ses oeuvres sans faire de démarche spéciale. Dès que tu crées, c’est protégé.

    Ensuite il est conseillé de “renforcer” sa protection. C’est comme prendre une mutuelle pour renforcer sa sécurité sociale de base mais ce n’est pas obligatoire 🙂

    Par ordre de fiabilité (du – au +) :

    – S’envoyer la copie du manuscrit à soi-même en lettre recommandée (et ne pas l’ouvrir bien sur). Faire attention à ce que l’autocollant du recommandé soit bien collé sur l’ouverture de l’enveloppe.

    – S’envoyer un mail certifié avec le manuscrit en pièce jointe, il y a des “tiers de confiance” qui procédent à de tels envois numériques comme La Poste, ça a le même poids juridique qu’un recommandé papier.

    – L’enveloppe Soleau pour déposer à l’INPI mais il y a un nombre très limité de pages donc pas applicable pour un livre en général.

    – Tu peux déposer ton oeuvre dans une société d’auteurs de ce type http://www.sgdl.org/sgdl/2013-05-13-12-28-47/la-protection-des-oeuvres

    – Ou effectivement, la protection “ultime”, le dépôt chez huissier (ou notaire aussi il me semble) et prépare la monnaie…

    Ensuite il y a des services de dépôt en ligne tel que http://www.copyrightfrance.com/ et c’est peut être ce que tu cherchais… Je ne sais pas ce que ça vaut mais j’émet un doute sur la fiabilité juridique de leurs “certificats” si il y a vraiment un litige un jour et même si c’est soi-disant vérifié par un huissier.

    Pour moi, le bon compromis qualité/prix, c’est la société d’auteur pour un document physique. Avant même d’aller voir les éditeurs, on ne sait jamais si tu tombes sur un véreux…

    Pour un document numérique, vu qu’on peut se passer d’éditeur à ce niveau là, je dirais que le simple fait de publier sur Kindle par exemple te donne déjà une preuve sur l’originalité et l’antériorité de l’oeuvre. Donc je pense que le recommandé devrait faire l’affaire (ou mail certifié). A la limite un service comme Copyright France peut aller aussi puisque tu as déjà une autre preuve qui est la publication sur une plateforme numérique.

    Puis bon… Parlons franchement, potentiellement un document numérique est voué à être piraté, c’est comme ça. Soit on l’accepte et on peut essayer de “profiter” intelligemment de ce phénoméne, soit on ne publie pas en numérique si on veut limiter la casse de la diffusion illégale (plus chiant de scanner un livre pour le diffuser illégalement).

    Donc ne te casse pas trop le pompom (et ta tirelire) avec tout ça, fais au plus simple et au plus économique pour toi 🙂

    #446672
    Photo du profil de
    Anonyme

    Merci infiniment de ta longue réponse Réglisse, c’est super gentil! 😀 Mais en fait ce n’est pas du numérique que je vais publier, c’est un livre papier. Alors c’est pour ça que je voudrais être certaine de bien protéger mon livre.

    Christian Godefroy donnait l’adresse d’un site internet où des huissiers nous proposaient pour 15 euros seulement de protéger nos écrits pendant plusieurs années je crois.

    Et c’est justement ce site que je recherchais. C’est Copyright France dont parlait Christian. J’ai mis le site des huissiers dans mes favoris et je ne le perd plus cette fois-ci!

    Merci à toi!

    P.S: J’ai essayé de publier mon livre en numérique, mais je me suis rendue compte que je n’avais aucun succès, et les gens intéressés pour le lire regrettaient qu’il ne soit pas en format papier.

    Alors du coup, je vais le faire publier en auto-édition en passant par un imprimeur directement. Ses tarifs étaient très bas, c’est la meilleure solution que j’ai trouvé pour publier mon livre. 🙂

    #446673
    Photo du profil de
    Anonyme

    Bonjour,

    Qu’est ce que tu entends par prix très bas?

    Et quel est ton type de livre?

    #446674
    Photo du profil de
    Anonyme

    Mon type de livre c’est des livres en format papier comme on trouve en librairie. L’imprimeur qui va pouvoir m’aider fait par exemple des tirages de 400 exemplaires de livres en noir et blanc sans photos à 850 euros. Alors qu’à Paris je me suis renseignée, c’est 100 euros pour un seul livre. Alors il gagne à être connu. Je ne suis pas là pour lui faire de la pub attention, je préfère prévenir tous mauvais commentaires qu’on pourrait me faire, je venais juste pour retrouver le lien de Christian pour protéger nos écrits. 🙂

    #446675
    Photo du profil de
    Anonyme

    La Province est réputée pour être moins chère.
    De plus il existe des “plateformes” dont Xtian avait parlé qui édite au fur et à mesure (si j’ai bien compris).
    Qui va acheter un livre sans illustration?
    A voir en fonction du sujet .

    #446676
    Photo du profil de
    Anonyme

    Bah ça dépend des livres, le mien en l’occurrence va avoir beaucoup de photos, puisqu’il s’agit d’un recueil de témoignages sur toutes sortes d’anecdotes animalières. S’il n’y avait pas de photos, ce serait moins intéressant forcément.

    Des plates-formes pour éditer au fur et à mesure? Je ne m’en rappelle pas alors. Faudrait que je fouille dans les résumés que j’avais fait des modules de Christian.

    #446677
    Photo du profil de alicawoolley949
    alicawoolley949
    Participant

    Qui va acheter un livre sans illustration?

    tout le monde ne lit pas que “Play Boy” ! 😆

    #446669
    Photo du profil de
    Anonyme

    Pour ceux qui ont fait une publication déjà sur Kindle et trouvent que la publication au format papier est plus intéressante, il y a la solution CreateSpace d’Amazon.

    Le fonctionnement est proche de celui de Kindle Direct Publishing : le livre est rajouté chez Amazon qui le met en vente. Mais il n’est imprimé qu’à la demande.

    Je ne connais pas les tarifs par cœur, il faut les regarder.

    Plusieurs membres du Kindle Bank System y ont eu recours, mais les ventes dans ce format sont faibles (de l’order de 1% des ventes Kindle).

    #446670
    Photo du profil de farmaciaric
    farmaciaric
    Participant

    Pour l’auto-édition, il y a Lulu aussi : http://www.lulu.com/

    Je l’avais testé il y a 5-6 ans, pas mal du tout 🙂

    #446678
    Photo du profil de
    Anonyme

    Pour un livre papier, vous pouvez utiliser le Dépôt Légal en Bibliothèque Nationale. Il ne vous donne pas un droit direct sur vos écrits, mais peut vous servir à prouver vos droits.

    Deux liens:

    Fiche du ministère de la culture sur le droit d’auteur

    Le département Dépôt Légal de la BnF

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Aller à la barre d’outils