Plus qu’un mois pour faire de 2016 une bonne année

Nous sommes le 1er décembre. plus que 30 jours avant la Saint Sylvestre, la fin d’année, le temps d’un bilan et le retour du cycle calendaire.

Que vous reste-t-il à accomplir pendant ce mois ?

Il est important de consacrer aujourd’hui quelques minutes calmes, posées, sans distraction, pour faire le bilan de votre avancement par rapport à ce que vous vous étiez fixé au début du mois.

Il est aussi temps de faire du ménage.

Avec le temps qui vous est imparti, le même que celui de votre voisin, de votre mère, de moi, que pouvez-vous réussir à finir ?

Il vous faudra faire du vide, laisser de côté des choses que vous aviez envie d’accomplir mais qui ne sont pas bien barrées, ou qui vont prendre plus de temps.

Prendre la mesure du temps

Un échec ? Rappelez-vous que ce n’est pas grave : la route qui mène au succès est pavée d’échecs.

Vous êtes-vous rendu compte que ce que vous poursuiviez n’était pas ce que vous aviez vraiment besoin de rechercher ? C’est une bonne chose : au moins ce temps de réflexion vous aura permis de vous rendre compte plus vite que vous poursuiviez les mauvais buts, ceux qui ne contribuent pas à votre bonheur.

Des succès avant l’heure ? Réjouissez-vous-en ! Prenez la pleine mesure de ce que vous avez déjà réussi à accomplir et continuez sur cette voie.

Même si vous n’êtes pas arrivé à votre but final, mesurez quand même la distance qui vous en sépare encore et à quel point vous vous en êtes rapproché en fixant ce but et en accomplissant chaque jour quelque chose pour vous en rapprocher.

Prenez aussi la mesure de ces succès quotidiens et habituez-vous à être quelqu’un qui réussit ce qu’il ou qu’elle veut accomplir. Droguez-vous, grisez-vous avec ces mini-succès et ces étapes franchies. Vous créez ainsi un cercle vertueux où vous êtes plus en phase avec vos aspirations, où vous avancez, où vous êtes plus heureux par ce que vous faites.

Faites le ménage

Faites le ménage dans les choses qui vous sont inutiles et vous encombrent inutilement l’esprit ou vous prennent trop de temps. Tout le monde se bat pour avoir votre attention, et réussit peut-être facilement à avoir celle-ci.

Votre esprit déteste le vide, aussi bien que la nature. Au contraire, vous pouvez le remplir de plein d’infos, de messages. Jusqu’à exploser.

Votre esprit est aussi comme le singe proverbial qui passe son temps à aller d’un sujet d’attention à l’autre.

Or ce qui vous permet d’avancer, ce qui vous permet de concrétiser vos aspirations, c’est le focus. Le fait de regarder une chose avec attention et de vous avancer vers elle.

Faites donc le ménage dans les choses qui vous prennent inutilement votre temps. Qu’il s’agisse d’une activité (la télévision est mon coupable de prédilection), de réseau social artificiel (Facebook et Twitter sont mes cibles de prédilection), de mode de communication (SMS, WhatsApp, email et autres messengers qui bipent à répétition).

Prenez la liste à laquelle vous êtes inscrit et qui vous a amené à cette page…

Est-ce que ce que cette lecture vous a apporté est valable pour vous, est-ce un plus ?

Non ? Pourquoi êtes-vous toujours abonné alors ? Faites des choix.

Choisir c’est renoncer, mais renoncer nous permet de nous concentrer sur ce qui est important pour nous.

Vous recevez sans doute, comme moi, de nombreux emails chaque jour. Dans la plupart de ces emails publicitaires, car ils sont publicitaires, il y a, en bas, souvent caché, un lien pour vous désinscrire. Cliquez sur ce lien. Si vous ne lisez pas ces emails, si vous n’agissez pas en lisant ces emails, jamais, c’est que vous n’êtes pas intéressés.

Cette semaine, j’ai fait le nettoyage, régulièrement, au fur et à mesure. Toutes ces listes auxquelles je me suis abonné, toutes ces personnes que j’ai commencé à suivre parce que leur proposition initiale m’avait intéressé. Mais qu’en ai-je fait ? Rien…

Ce qui compte c’est ce que JE fais, pas ce que je pourrais faire, pas ce que je considère éventuellement faire un jour. Mes rêves n’ont d’intérêt que si je les concrétise.

Le bonheur c’est quand ce que vous pensez, ce que vous dites et ce que vous faites sont en harmonie.

Mahatma Gandhi

Ce qui est important à retenir dans cette citation, c’est le verbe : ce verbe n’est ni le verbe savoir, ni écouter, ni posséder. Le verbe est penser, dire, faire. À chaque fois un verbe d’action.

On n’est pas un génie, on n’accomplit pas de grandes choses, on ne parcourt pas sa vie si on n’agit pas. Passez à l’action.

Faites quelque chose pour vous

Ce que je veux que vous fassiez aujourd’hui, c’est vous désabonner de quelque chose, ou d’arrêter d’utiliser autre chose, Facebook, Twitter, Snapchat, Whatsapp. Sortez de la chambre d’écho.

Désinscrivez-vous des listes qui ne vous intéressent en fait pas.

Simplifiez votre vie, vos choix, vos pensées.

La chambre d’écho c’est cet espace de discussion où vous parlez en fait pour vous-même. Où chacun apparaît un peu comme jouant un rôle.

Savez-vous que les chambres d’écho sont les meilleurs moyens de rendre quelqu’un fou. Juste après les chambres de privation de sens. Enfermez quelqu’un dans une chambre où aucun bruit ne se réverbère, où la lumière est toujours constante. Cette personne deviendra folle. Enfermez-la dans une pièce où tout ce qu’elle dite, pense est répété, elle ne mettra pas beaucoup plus de temps.

Donc, préservez-vous de ces chambres d’écho.

Choisissez que diable ! Démontrez que c’est vous qui choisissez.

Pensez aux autres

La fin d’année aussi approche, et avec elle les célébrations de fin d’année. C’est le moment de retisser les liens avec ceux qui vous sont chers, de leur accorder du temps dans une réelle communion.

Le temps que vous passez avec d’autres personnes, à les écouter et à partager avec eux est un des meilleurs moments de l’année.

Si ces personnes sont toxiques, faites aussi un choix, et choisissez des personnes moins toxiques. Ou dites-leur qu’elles sont toxiques et demandez leur de changer.

Si vous même vous changez, vous progressez, sachez que ces personnes toxiques seront les premières à vous le reprocher. Donc prenez tous leurs reproches comme la marque que vous êtes en train de devenir la personne que vous voulez être.

Dans les yeux des autres personnes, celles qui veulent votre bien réel, vous verrez de l’étonnement au fur et à mesure que vous changez, de la surprise parfois, mais toujours après de la compréhension. Vous pouvez vous appuyer sur cette compréhension pour bâtir des liens plus forts.

Dans un mois, ça recommence

Dans un mois, il sera temps de vous fixer de nouveaux objectifs. On en reparlera à ce moment-là. N’attendez pas le début d’année pour agir, concentrez-vous sur l’instant présent.

Vivez et construisez votre bonheur, brique après brique.

21 réflexions au sujet de « Plus qu’un mois pour faire de 2016 une bonne année »

  1. En effet, j’ai lu vos courriels qui m’ont fait réfléchir. Je suis présentement dans l’action de mon conjoint qui est atteint d’un cancer. Un Jour à la fois nous vaincrons cette maladie.

    Merci

  2. c’est vrai, nous ne devons pas perdre inutilement notre temps pour quelque chose qui ne donne aucun sens d’amélioration à notre niveau de vie. Alors à chacun d’être réaliste avec les trois verbes : penser, dire et faire. Merci à toute l’équipe de rédaction.

  3. Cet article est si édifiant à tel enseigne qu’ il creuse le fond du coeur pour extirper toute mollesse et fait appel à l’esprit à distinguer le nécessaire de l’accessoire ,celui auquel on doit s’attacher duquel on doit se détacher. Merci Cyril .

  4. Bonjour,
    j’aime beaucoup votre article merci beaucoup
    merci pour le rappel, un mois avant le début de l’année pour faire le nettoyage dans tous les domaines les amis le boulot internet c’est une très bonne idée
    bon nettoyage à tous

  5. Bonjour

    Je suis en train de faire cela justement. Cela fait quelques jours déjà, avant de lire ce mail…. que je fais le tri des mails que je reçois et que je me désinscris de plein de mails qui ne m’intéressent pas.

    Je souhaite garder le vôtre car je veux conserver vos articles et les lire et relire car ils me font du bien.

    Merci à vous

  6. Oui ce que vous dites a une grande part de réalité mais quand on se retrouve comme moi dans une toute petite ville , seule avec 470 euros par mois et pas de véhicule, on n’a hélas plus qu’internet pour s’évader, je ne connais personne là ou je suis

    1. Si vous lisez la loi d’attraction, vous saurez comment trouver une relation. C’est vraiment facile. Si ça vous tient à coeur pensez y et vous en aurez.
      Et savez vous qu’il y a un pays immensément riche mais où le salaire de ceux qui sont bien payés est de 90 euros le mois?
      Dans cette vie tout dépend de la façon de voir les choses.

  7. Merci à l’équipe. cet article m’a réconforté à plus d”un titre.
    Je suis convaincu que vue notre monde confus et chaotique dans le quel nous vivons, seul la juste mesure des choses peut nous aider.
    Dorénavant, il est sûr que la priorité de mon action de vie sera données au actions utiles et constructives pour moi.

  8. Franchement pour réussir il faut être entouré par les meilleurs bravo a l’équipe et je ne peux que dire ( 1.2.3.yes yes yes yes) pour faire un bon en avant.

  9. Aujourd’hui est le commencement de ma vie, je comprends avec cette article qu’il vaudrait mieux se rendre compte des ses échecs, tirer des solutions et recommencer! Merci cyril

  10. oui, il faut savoir dire non car le non est un choix. si donc l’entourage a une influence sur nous, il faut alors s’entourer de gens bien. De votre article,il en résulte que la vie est une action et l’action est le socle de la vie.Merci

  11. cet article m’a influence beaucoup et je vaudraiş vous remercier pour leş ideas riches qu’elle contient. penser c’est díře et dire c’est faire

  12. Merci Cyril pour ce texte qui arrive bien à propos, je suis dans une période couleur noir. Merci pour tous les messages. Pour les tris vous avez raison, et ce n’est pas seulement avec les mails. Vous faites parties de mes favoris. Merci à toute l’équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *